chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Plateforme électronique pour l'éducation et la formation des adultes en Europe

 
 

Services Nationaux d'Assistance - Bulgarie

National Support Service - Bulgaria
Adresse: 

Ministry of Education and Science

Address: 

2A Knyaz Dondukov Blvd.

1000, Sofia

Bulgaria

Téléphone: 
00359 2 424 11 14
E-mail: 
epale@mon.bg
  • L'organisation
  • Programme de travail
  • L’équipe
  • L’apprentissage des adultes dans le pays
  • Parties prenantes nationales

Les fonctions du service national d’assistance de la Plateforme électronique pour l’éducation et la formation des adultes en Europe (EPALE) en Bulgarie, sont remplies par le ministère de l’éducation et de la science (MES).

Le ministre de l’éducation et de la science mène la politique de l’État et élabore une stratégie de développement de l’éducation et de la science en conformité avec la politique européenne commune. Il organise l’élaboration et la mise en œuvre des programmes nationaux de développement de l’enseignement secondaire et supérieur et des programmes de qualification et recyclage. Il coordonne la mise en œuvre des programmes et des projets nationaux de recherches scientifiques et de développement du potentiel scientifique conformément aux tendances dans le développement de la science dans le pays et à l’étranger. Il coordonne la mise en œuvre de la politique sociale en matière de l’emploi, du niveau des revenus dans le domaine de l’éducation et de la science. Il dirige et organise l’introduction et le fonctionnement des technologies de l’information dans le domaine de l’éducation et de la science. Il organise l’activité de l’autorité de gestion du programme opérationnel «Science et enseignement pour une croissance intelligente 2014 – 2020». Il représente la République de Bulgarie lors de la conclusion de traités internationaux de coopération dans le domaine de l’éducation et de la science et il coordonne les actions de leur mise en œuvre dans les limites de la compétence qui lui est conférée par le Conseil des ministres.

Le ministère de l’éducation et de la science est le coordinateur national pour la formation des adultes pour la mise en œuvre du programme européen pour la formation des adultes en Bulgarie.

En 2017 et en 2018 le service national d’assistance d’’EPALE (SNA) en Bulgarie se pose les objectifs suivants:

  • promouvoir la participation active à la plateforme de la communauté professionnelle dans le secteur d’apprentissage des adultes en Bulgarie;
  • fournir un contenu de haute qualité à la plateforme multilingue, dynamique, interactive et innovatrice EPALE.

Le groupe cible d’EPALE sont les professionnels qui forment et évaluent la politique d’apprentissage des adultes, ainsi que ceux qui organisent, financent ou dispensent de l’enseignement et de la formation pour adultes, notamment:

  • hommes politiques et experts des institutions publiques qui élaborent et mènent des politiques dans le domaine de l’éducation, l’emploi, l’inclusion sociale, la culture, etc.,
  • organismes d’enseignement et de formation des adultes (écoles, centres de formation, organisations non-gouvernementales, institutions culturelles, etc.) et les enseignants qui y travaillent;
  • universités/centres et organisations de recherches scientifiques;
  • administrations régionales et collectivités locales;
  • médias/journalistes.

Le SNA — Bulgarie réalisera les activités suivantes:

 

  1. Promotion de la plateforme, recrutement et engagement d’utilisateurs

Dans le cadre de ce lot de travail, le SNA organisera les activités suivantes:

  • deux stands d’information pour la promotion d’EPALE en octobre 2017 et en octobre 2018;
  • deux conférences régionales et quatre tables rondes pour discuter sur des thèmes prioritaires dans le secteur d’apprentissage des adultes, ainsi que quatre panels de discussion dans les réseaux sociaux ou sur le site du coordinateur national;
  • séminaire d’information à l’intention des journalistes des médias régionaux et locaux;
  • concours pour la meilleure photographie sur le thème EPALE;
  • création d’un clip vidéo avec le message «Venez nous rejoindre»;
  • amélioration et maintien des profils d’EPALE sur Facebook, Twitter et YouTube, ainsi que réalisation d’une campagne de promotion;
  • Forum national de clôture prévu pour fin 2018 г.

 

  1. Apporter une contribution au contenu de la plateforme

Un conseil de rédaction composé des membres du SNA sera créé qui sera chargé de la mission d’assurer la qualité des matériaux publiés sur la plate-forme. Chaque mois, au moins cinq ressources, deux événements de l’agenda, un article de blog et quatre nouvelles seront publiés. Des liens vers les matériaux publiés seront publiés dans 24 bulletins mensuels.

Au printemps 2017, quatre sessions de formation seront organisées dans le but d’encourager les enseignants/formateurs pour adultes de créer du contenu. Les meilleurs «petites histoires» écrites par les formateurs seront publiées sur EPALE

 

  1. Animation de communautés en ligne et de sections interactives

Le dernier jeudi de chaque mois, le SNA donnera des consultations virtuelles sur l’utilisation de la plate-forme (classe virtuelle). En outre, un formulaire spécifique de demande de consultations supplémentaires en ligne sera développé pour les différentes parties prenantes, ainsi qu’un forum permanent sera organisé sur le site Internet du coordinateur national pour la mise en œuvre de l’agenda européen pour l’éducation et la formation des adultes.

Sur les sites électroniques officiels d’au moins 50 nouvelles institutions et organisations locales et régionales seront placés des bannières animées pour un lien direct vers la plate-forme EPALE.

 

  1. Maintenance du site du SNA

Les informations dans la rubrique «Formation des adultes dans le pays» du site du SNA d’EPALE seront mises à jour en juin 2017 et en juin 2018. Des fichiers vidéo pour la promotion de la plate-forme en bulgare et en anglais, une série de clips en bulgare illustrant l’utilisation de la plate-forme EPALE, les règles et les conditions de participation au concours pour la meilleure photographie, les bulletins mensuels du SNA seront publiés.

 

  1. Soutien au multilinguisme

À l'appui de multilinguisme le SNA fournira la traduction du bulgare en langues étrangères d’au moins 20 matériaux (ressources et articles de blog).

Pour toute la durée du projet, 72 articles de blog, beaucoup de ressources de contenu, ainsi que tous les bulletins du Service national d’assistance d’EPALE seront traduits en bulgare.

Le SNA Bulgarie participera activement à la réalisation globale d’EPALE en offrant de nouvelles idées et initiatives de thèmes/discussions à travers des groupes, des blogs ou d’autres activités d’EPALE.

Valentina Deykova – Responsable du projet - v.deikova@mon.bg

 

Zhuliyan Gochev - Promotion de la plateforme, organisation d’événements et coopération avec d’autres organisations - z.gochev@mon.bg

 

Iliana Taneva - Assurance des ressources de contenu et des traductions - i.taneva@mon.bg

 

Rumyana Kostadinova - Assurance des ressources de contenu et participation à la mise en œuvre de la stratégie nationale de communication - r.kostadinova@mon.bg

 

Georgi Ninov- Assurance du multilinguisme et maintien de relations avec le service central d’assistance- g.ninov@mon.bg

 

Orlin Kuzov- Animation de communautés en ligne et de couches interactives/ sociales de la plateforme, maintien de profils dans les réseaux sociaux- okouzov@mon.bg

 

Petko Uzunski – Activités administratives – p.uzunski@mon.bg

La constitution de la République de Bulgarie régit le droit de tous les citoyens bulgares d’améliorer en permanence leurs niveau d’enseignement et compétences, quel que soit leur âge.

L’obtention d’un diplôme de fin d’études primaires et secondaires, y compris l’acquisition simultanée d’un diplôme de fin d’études secondaires et d’une qualification professionnelle est gratuite pour tous les apprenants adultes.

Des conditions sont assurées pour la validation de connaissances, des aptitudes et des compétences acquises au moyen d’une formation non formelle et/ou informelle, ainsi que sur la base d’une expérience professionnelle et/ou pratique.

Les personnes privées de liberté (les détenus) ont un accès égal à des activités d’enseignement, de formation et de qualification qui s’expriment en: enseignement et formation généraux et professionnels, éducation sociale, cours d’alphabétisation et professionnels à l’intention des analphabètes.

L’enseignement et la formation des adultes sont dispensés sous différentes formes: de plein temps, de soir, non présentielle, individuelle, indépendante, à distance.

La formation des adultes est dispensée dans différents établissements: écoles du soir, lycées et collèges professionnels, centres de formation professionnelle, écoles dans les prisons, foyers de lecture, bibliothèques, musées etc.

En 2017, la structure éducative de la population âgée de 25 à 64 ans a continué de s’améliorer en suivant une tendance nettement exprimée d’augmentation du nombre et de la part des personnes ayant fait des études supérieures et de diminution du nombre et de la part des personnes ayant un diplôme de l’enseignement primaire. Au cours des cinq dernières années, la part relative de la population ayant fait des études primaires ou inférieures a diminué d’un point : de 18,2% (2013) à 17,2% en 2017. Dans le même temps, la part relative des personnes diplômées de l’enseignement supérieur a progressé de 25,6% en 2013 à 27,8% en 2017.

Le progrès atteint au niveau de la participation des adultes à des activités éducatives (éducation et formation formelles et/ou informelles) au cours des deux dernières années est assez modeste. D’après les statistiques de l’Etude européenne sur la main-d’œuvre, les parts des adultes (25 à 64 ans), qui ont participé à une formation en 2016 et 2017, sont respectivement de 2,2% et 2,3%, soit un accroissement annuel de seulement 0,1 point. La valeur cible formulée dans la Stratégie nationale 2020 pour l’éducation et la formation tout au long de la vie est de 5% quant à la participation de la population âgée de 25 à 64 à des activités éducatives. Par conséquent, la Bulgarie n’avance pas avec le rythme nécessaire vers l’objectif stratégique fixé pour 2020 et il est probable que cet objectif ne soit pas atteint.

D’après les statistiques de la Commission européenne (Eurostat), la part des personnes déscolarisées de 2008 à 2017, en moyenne pour les Etats membres de l’UE, accuse une tendance permanente et stable de diminution – de 14,7% en 2008 à 10,6% en 2017 – et se rapproche de la valeur cible de 10,0% (Fig. 4). Pendant la période de 2008 à 2011, la part en Bulgarie des personnes qui ont interrompu leur scolarité, a sensiblement baissé : de 14,8% à 11,8%, soit de 3 points en trois années. A partir de 2011, cette tendance s’inverse en prenant une direction défavorable : la valeur de l’indicateur a progressé de 11,8% en 2011 à 13,8% en 2016. Pour la première fois au cours des cinq dernières années, d’après les données de l’Institut national des statistiques, la valeur de cet indicateur a enregistré une variation positive : en 2017, elle a chuté à 12,7%, soit une baisse de 1,1 point.

En 2017, le taux d’emploi des personnes âgées de 20 à 64 ans révolus a augmenté sensiblement : 3,6% de plus par rapport à l’année précédente, pour atteindre 71,3% (Fig. 13). Le taux d’emploi atteint a dépassé celui enregistré à la veille de la période de la crise (70,7% en 2008), se rapprochant ainsi de l’objectif fixé dans la Stratégie Bulgarie 2020 (76%), qui est inférieur de 1% à celui de l’UE.

L’interaction entre les parties prenantes est la préoccupation principale pour assurer le progrès dans le secteur de l’éducation et la formation des adultes. Au cours des dernières années dans le cadre du projet «Les coordinateurs nationaux pour la mise en œuvre de l’agenda européen pour l’éducation et la formation des adultes», cofinancé par le Programme «Erasmus+» de l’UE, les efforts ont porté sur la formation d’une politique coordonnée au niveau national et la mise en place de mécanismes durables pour l’initiation et la gestion au niveau local et régional des politiques dans le domaine de l’éducation et de la formation des adultes,. Une plate-forme nationale 2020 «Unis pour l’éducation et la formation des adultes» a été créée, elle regroupe: le groupe de coordination national pour la formation tout au long de la vie, les coordinateurs régionaux de l’éducation et la formation des adultes, le réseau national d’institutions pour l’éducation et la formation des adultes..

Le principal document stratégique qui définit les objectifs et les domaines d’influence pour le développement du secteur de l’éducation et la formation des adultes en Bulgarie, est la «Stratégie nationale de formation tout au long de la vie pour la période 2014-2020»:

http://www.mon.bg/?go=page&pageId=74&subpageId=143

1.

L’agence de l’emploi(AE)

 

 

L’agence de l’emploi est une agence exécutive du ministère du travail et des politiques sociales qui mène des politiques publiques visant à promouvoir l'emploi.

 

2.

L’Association du capital industriel en Bulgarie (ACIB)

 

 

L’Association du capital industriel en Bulgarie (ACIB) est une organisation regroupant les organisations des employeurs représentées au niveau national en Bulgarie. Fondée en 1996, l'association jouit d’une grande réputation dans les milieux des affaires, le partenariat social et la société en général.

3.

L'institut balkanique du travail et des politiques sociales (IBTPS)

 

 

L'institut balkanique du travail et des politiques sociales (IBTPS) est une organisation non gouvernementale, volontaire, indépendante, apolitique, à but non lucratif, fondée en septembre 2001

4.

 

La Chambre d’économie bulgare (CEB)

 

 

 

La Chambre d’économie bulgare (CEB) est une organisation regroupant les organisations des employeurs représentées au niveau national en Bulgarie, créée le 25 avril 1980. Elle participe dans le système du dialogue social au niveau national et international où elle défend les intérêts des affaires bulgares, quand les modifications dans la législation et les pratiques administratives ont lieu.

 

5.

 

La Chambre de commerce et d’industrie de Bulgarie (CICB)

 

 

 

La Chambre de commerce et d’industrie de Bulgarie (CICB) (fondée en 1895) est une organisation regroupant les organisations des employeurs représentées au niveau national qui soutient, encourage, représente et défend les intérêts économiques de ses membres, tout en contribuant au développement de la coopération économique internationale et en prêtant son concours à l’intégration européenne et internationale de la République de Bulgarie.

 

6.

 

L’Institut d’études des sociétés et de la connaissance auprès de l’Académie bulgare des sciences (IESC - ABS)

 

L’Institut d’études des sociétés et de la connaissance auprès de l’Académie bulgare des sciences (IESC - ABS) a été créé en juillet 2010 par l’Assemblée générale de l'Académie, en tant que successeur de l'Institut d'études philosophiques, l'Institut de sociologie et le Centre d’études scientifiques et d’histoire des sciences.

7.

L’Institut d’intégration sociale (IIS)

 

 

 

L’Institut d’intégration sociale (IIS) est une organisation non gouvernementale, créée en 2002. Parmi ses fondateurs sont des experts de premier plan —sociologues, politologues, psychologues, juristes, diplomates, économistes, journalistes. Ce qui les unit, c’est l'importance des problèmes de l'intégration et de la désintégration au sein de notre société; le fait de surmonter les ruptures sociales et économiques, l’aliénation et la vulnérabilité sociale. Les principaux aspects du travail de l'Institut sont: des formations, des recherches et du travail scientifique, de la surveillance, des forums de discussion et des activités d’édition.

8.

Confédération du travail «Podkrepa»

 

 

La Confédération du travail «Podkrepa» (CT «Podkrepa») est une organisation des salariés présentée au niveau national en Bulgarie. Des fédérations nationales et des syndicats nationaux, de même que les syndicats régionaux sont des membres à part entière de la CT. 

9.

La Confédération des syndicats indépendants en Bulgarie (CSYB)

 

 

La Confédération des syndicats indépendants en Bulgarie (CSYB) est une organisation des salariés présentée au niveau national et est la plus grande organisation publique en Bulgarie. Plus de 350 000 salariés bulgares sont membres de la confédération qui a ses propres organes collectifs de gestion.

 

10.

La Confédération des employeurs et des industriels en Bulgarie (CEIB)

 

 

La Confédération des employeurs et des industriels en Bulgarie (CEIB) est une organisation des employeurs représentée au niveau national qui regroupe plus de 10 500 entreprises, membres collectifs et individuels. La CEIB a pour mission d’être efficace pour améliorer le climat des affaires dans le pays; aider ses membres de partager les meilleures pratiques d’affaires; ainsi qu’à améliorer de la compétitivité de l'économie bulgare.

 

11.

 

Le ministère de l’agriculture et de l’alimentation

 

 

Le ministère de l’agriculture et de l’alimentation (MAA) mène la politique gouvernementale dans le domaine de la science agraire et de l’enseignement et la formation professionnelle dans le domaine de la branche.

 

12.

 

Ministère de l’économie et de l’énergie

 

 

Le ministère de l’économie et de l’énergie (MEE) élabore, organise, coordonne et contrôle la mise en œuvre de la politique gouvernementale dans le domaine de l’économie, de l’énergie et du tourisme.

13.

 

Ministère de la culture 

 

 

Le ministère de la culture (MC) élabore, organise, coordonne et contrôle la mise en œuvre de la politique gouvernementale dans le domaine de la culture.

 

14.

 

Ministère de la jeunesse et des sports

 

 

Le ministère de la jeunesse et des sports  (ММС) mène la politique gouvernementale dans le domaine de la jeunesse, des sports et du tourisme social.

15.

Ministère de la l’éducation et de la science

 

 

Le ministère de l’éducation et de la science (МОН) mène la politique gouvernementale dans le domaine de l'éducation et de la science — la mise en œuvre des concepts, stratégies, programmes et plans conformément à la pratique nationale européenne dans le domaine de l'éducation préscolaire, de l'enseignement général, de l’enseignement et la formation professionnelles, de l'enseignement supérieur et de la formation tout au long de la vie. Il a 28 inspections régionales de l'éducation (structures territoriales), responsables de la gestion et du contrôle des politiques gouvernementales dans le domaine de l'éducation au niveau local. Le ministère de l'éducation et de la science est le coordinateur national pour la formation des adultes et le service national d'assistance d’EPALE.

16.

Ministère de la défense

 

Le ministère de la défense (MD) est responsable de la mise en œuvre de la politique gouvernementale dans le domaine de la défense.

17.

Ministère du travail et de la politique sociale

 

 

Le ministère du travail et de la politique sociale (MTPS) mène la politique gouvernementale dans le domaine du marché du travail, de la formation de la main d’œuvre et de l’intégration des groupes défavorisés dans le marché du travail.

18.

Agence nationale d’enseignement et de formation professionnels

 

 

L’agence nationale d’enseignement et de formation professionnels(ANEFP) est une autorité publique pour l'agrément des activités dans le système de l’enseignement et de la formation professionnels et la coordination des institutions engagées dans le domaine de l'orientation, la formation professionnelle et l'enseignement professionnels. 

19.

Institut national de formation et qualification dans le système de l’enseignement

 

 

L’Institut national de formation et qualification dans le système de l’enseignement soutient la mise en œuvre de la politique gouvernementale dans le domaine de l’enseignement secondaire.

 

20.

 

Forum national des jeunes  

 

 

Le forum national des jeunes (FNJ) est la plus grande plateforme officielle des organisations des jeunes gens en Bulgarie qui regroupe 35 organisations non gouvernementales de jeunes gens.

 

21.

L’Institut national des statistiques

 

 

L’Institut national des statistiques (INS) exerce les activités statistiques de l'État en menant des  études statistiques périodiques et ponctuelles qui sont prévues dans le programme national des statistiques

 

22.

 

La Commune de la Capitale

 

 

 

La Commune de la Capitale est la plus grande commune en Bulgarie avec une population de 1,302,316 personnes.

23.

Centre de développement des ressources humaines

 

 

Le centre de développement des ressources humaines (CDRH) organise, conseille, coordonne et met en œuvre des projets et des recherches dans le domaine de l'éducation, de l’enseignement et la formation professionnels, du marché du travail et des ressources humaines en Bulgarie.