chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Plateforme électronique pour l'éducation et la formation des adultes en Europe

 
 

Blog

Orientation tout au long de la vie : échange de bonnes pratiques entre la France, l’Italie, le Portugal, la Bulgarie et le Danemark

08/01/2019
by Camille POIRAUD
Langue: FR
Document available also in: EN DE

En mars 2017, le Réseau International des Cités Des Métiers a déposé une demande de financement Erasmus+ pour le projet COCADE : « développement des services de conseil en orientation dans les lieux intégrés ». L’Agence Erasmus+ France / Education Formation a sélectionné ce projet de partenariat soutenant l’échange de bonnes pratiques (Action-clé 2, enseignement et formation professionnels). La subvention accordée est de 185 195€.

COCADE a ainsi démarré en septembre 2017 pour une durée de 18 mois. 9 partenaires issus de 5 pays européens y sont impliqués.

Saviez-vous que 100% des partenariats soutenant l’échange de bonnes pratiques finançables sur le secteur de l’enseignement et la formation professionnels ont été subventionnés en 2017 et 2018 ?

Saviez-vous que les objectifs des partenariats Erasmus + correspondent aux thèmes prioritaires des acteurs de vos réseaux (compétences clés, formation en milieu professionnel, développement de l’apprentissage, digitalisation de la formation etc) ?

Saviez-vous que ces partenariats sont relativement simples à gérer : il n’y a pas de cofinancement obligatoire ; 80% de la subvention est versée dès signature du contrat.

 

Echanges avec Ludovic Collin, coordinateur international du Réseau International des Cités des Métiers et référent COCADE, et Maud Bois-Gallou, chargée de projet pour le Réseau.

 

  1. Pouvez-vous présenter le réseau des Cités des métiers et ses principales missions ?

Le Réseau International des Cités Des métiers (RICDM) est une association créée en 2001. Il fédère actuellement 34 plateformes multi-partenariales dédiées à la promotion des métiers et à la vie professionnelle présentes dans 9 pays (France, Belgique, Allemagne, Italie, Suisse, Espagne, Portugal, Togo et Canada) dont près de la moitié en France (y compris Dom Tom).

Il a notamment pour mission de :

  • favoriser les échanges de pratiques entre les professionnels travaillant en Cités des métiers
  • faciliter l’émergence et l’essaimage de solutions nouvelles afin de mieux répondre aux attentes des personnes dans la construction de leur projet professionnel.
  • promouvoir l'orientation tout au long de la vie, notamment à travers le développement de nouveaux partenariats au niveau national, européen et international.

En France, Les Cités des métiers sont reconnues comme des acteurs locaux d’animation du Service Public Régional de l’Orientation (SPRO).

/epale/fr/file/cocadelogopng-0cocade_logo.png

  1. Le RICDM a déposé une demande de financement Erasmus+ Action-clé 2 - partenariat soutenant l’échange de bonnes pratiques. Pourquoi avoir choisi ce format?

Deux raisons nous ont poussé à choisir ce format. Tout d’abord, le temps de préparation d’une telle candidature est moins important que d’autres formats (notamment les Partenariats pour développer l’innovation). De plus, les activités prévues s’inscrivent pleinement dans des « échanges de bonnes pratiques ».

Un temps de préparation de la candidature réduit - C’était la première fois que le Réseau s’engageait dans un projet Erasmus+ comme coordinateur. Le partenariat soutenant l’échange de bonnes pratiques nous paraissait plus simple à construire et ensuite à coordonner. L’équipe a ainsi pu mieux s’approprier les modalités de gestion tant dans les aspects administratifs, logistiques et financiers que dans la gestion des relations partenariales.

Des activités centrées sur les échanges de pratiques - Le projet COCADE poursuit une démarche de professionnalisation déjà mise en place au sein du Réseau. Il cherche à l’expérimenter et à la consolider tout en l’ouvrant à des acteurs externes. Il nous semblait donc plus pertinent de privilégier un partenariat d’échange de bonnes pratiques plutôt qu’un partenariat pour développer l’innovation. COCADE s’inscrit dans la prolongation de cette démarche mais affiche une volonté d’avoir une couverture géographique plus large et une meilleure prise en charge de publics dits « spécifiques ».

/epale/fr/file/parislancement-2jpgparis_lancement-2.jpg

 

  1. En quoi consiste le projet COCADE ? Quels sont ses objectifs et les résultats attendus?

L’objectif de ce projet est de développer au niveau national et européen l’offre et la qualité des services d’orientation professionnelle dans des « lieux intégrés ».

On entend par « lieux intégrés » des lieux physiques ou numériques qui rassemblent différents services et ressources autour de l’orientation tout au long de la vie. Les professionnels qui y travaillent sont issus des secteurs de l’éducation, de la formation, de l’emploi et/oude la création d’activité ; ils viennent à la fois d’organismes publics et privés.

Pour cela, le projet développe deux volets :

  1. professionnaliser le métier de conseil en orientation professionnelle dans des lieux intégrés et accompagner les praticien.ne.s dans leur apprentissage
  2. renforcer la coordination des partenariats « décloisonnés » pour le déploiement de l’offre d’accueil, d’information et de conseil en orientation professionnelle.  En effet, le métier de conseil exercé en lieux intégrés est basé sur l’approche multipartenariale, avec des professionnels issus de différente. Ainsi, l’animation territoriale des partenaires dédiés à l’orientation et la vie professionnelle est imbriquée à la pratique du conseil. 

Ce projet consiste plus précisément à : 

  • renforcer les techniques et méthodes du métier de conseil en orientation professionnelle permettant une meilleure prise en compte des problématiques de certains publics comme les personnes en situation de handicap, les jeunes et les migrants ;
  • renforcer les compétences transversales et interculturelles des conseiller.e.s
  • promouvoir auprès des partenaires les compétences acquises par les conseiller.e.s ;

/epale/fr/file/reunioncdmmarseille1jpgreunion_cdm_marseille_1.jpg

 

  1. Qu’apporte la dimension européenne et à la réalisation de ces projets ? Comment avez-vous constitué le consortium de 9 partenaires ?

Le renforcement de l’orientation tout au long de la vie et la structuration des métiers d’accompagnement font partie des problématiques prioritaires de la Commission Européenne (cf New skills agenda for Europe, adopté en juin 2016, insistant notamment sur le rôle de l’orientation).

Pour constituer le consortium de COCADE, le RICDM a d’abord fait appel aux Cités des métiers membres, en particulier celles impliquées dans l’élaboration d’un plan de formation initiale au métier de conseil en lieux intégrés. Ainsi, les Cités des métiers de Paris, de Normandie, de la Réunion et de Porto puis la Cité des métiers de Turin ont rejoint le consortium.

Ensuite d’autres partenaires ont été sollicités en fonction de leur expertise, des réseaux du RICDM et des autres partenaires.

University College Copenhagen, Danemark: l’Université a été choisie par sa méthodologie et ses techniques d’animation du plan de formation. Son équipe a suivi une formation au CNAM, partenaire de la Cité des métiers de Paris

Espaço t, Portugal : cette association est spécialisée dans le conseil en orientation professionnelle des publics avec des besoins spécifiques -notamment handicap. Elle travaille avec la Cité des métiers de Porto.

Business Foundation for Education, Bulgarie: Cet organisme partage son expérience sur la certification des compétences professionnelles. Il avait précédemment été coordonnateur du projet Erasmus+ PROMETHEUS, reconnu comme « success story » par la CE et identifié ainsi par le RICDM.

Cette diversité des partenaires assure la richesse des échanges de pratiques.

Le RICDM avait plutôt l’habitude de travailler avec des pays méditerranéens alors que COCADE fait intervenir des pays de culture balkanique et nordique (Bulgarie et Danemark). La démarche d’orientation en lieu intégré est réfléchie et expérimentée sur des territoires différents afin de créer une « culture commune ». A terme, elle pourra être élargie à d’autres pays.

 

  1. Quelles activités ont été mises en place ? Quels sont les principaux livrables?

En septembre 2017 a eu lieu la réunion de lancement, rassemblant tous les partenaires de COCADE. Des réunions transnationales ont ensuite été organisées pour favoriser la coopération et la compréhension mutuelle, en faisant découvrir les spécificités des différents organismes. Par exemple la Cité des métiers de Turin a l’habitude de travailler avec des publics migrants ; la Cité des Métiers de la Réunion avec les NEETS.

Pour approfondir le plan de formation des conseillers en lieux intégrés, des sessions de mise en situation (avec formateurs et apprenants) ont été organisées en décembre 2017 à Paris et prochainement à Porto.

/epale/fr/file/formationbulgarie2jpgformation_bulgarie_2.jpg

 

La réunion finale aura lieu les 24 et 25 janvier 2019 à Bruxelles ; elle permettra de découvrir certains livrables :

  • Mise à jour du plan de formation au métier de conseil en lieux intégrés ;
  • Validation du référentiel de compétences du conseiller en lieux intégrés ;
  • Vadémecum de bonnes pratiques en gestion partenariale dans les lieux intégrés.

Ces livrables seront également mis à disposition sur EPALE.

 

  1. Quels sont les futurs projets de la RICDM?

L’Agence Erasmus+ a sélectionné un autre projet de partenariat soutenant l’échange de bonnes pratiques – DIMESCA Digital, MEdiation, Skills in lifelong CAeer Guidance. Il a débuté en septembre 2018, pour une durée de 24 mois.

Au cœur de ce projet, la professionnalisation des équipes impliquées dans l’orientation tout au long de la vie, dans un contexte de digitalisation de la société. Comment favoriser l’inclusion et la médiation numérique ?

L’aventure continue !

 

Ressources utiles :

RICDM : http://www.reseaucitesdesmetiers.com/31-label.php

Projet COCADE : http://ec.europa.eu/programmes/erasmus-plus/projects/eplus-project-details/#project/2017-1-FR01-KA202-037403 et http://www.reseaucitesdesmetiers.com/projet-cocade.php

Découvrir l’action Erasmus+ Partenariat échange de pratiques EFP et les modalités pour déposer un projet : https://www.erasmusplus.fr/penelope/bonnes_pratiques/92/partenariats-enseignement-et-formation-professionnels-2019

Contacter un développeur Erasmus + près de chez vous, pour vous aider à monter votre projet : http://www.agence-erasmus.fr/page/developpeurs

Rapport de l’AEFA « l’accompagnement vers la formation et l’emploi des adultes éloignés du marché du travail », 2014 : http://www.reseaucitesdesmetiers.com/doc/2170_rapport_aefa_cop2-3_v-diffusable.pdf

Réseau européen Euroguidance : https://www.euroguidance-france.org

 

Share on Facebook Share on Twitter Share on Google+ Share on LinkedIn