chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Plateforme électronique pour l'éducation et la formation des adultes en Europe

 
 

Espace actualités

Lorsque des brebis apprennent à leurs bergers à leur apprendre

03/08/2017
Langue: FR

Apprendre à être berger ne va pas de soi. Une part s'apprend dans l'interaction avec les moutons, elle-même incluse dans l'interaction des moutons avec leur milieu... et leur berger. Le berger a besoin des moutons pour apprendre à être berger, et donc pour leur apprendre... modestement, à être moutons, avec leur berger.

"Si les moutons trainent derrière eux une réputation d'animaux stupides, c'est la faute de Panurge. Or, les moutons, n'adoptent de comportement "moutonnier" que lorsqu'ils sont d'accord et y trouvent de l'intérêt. il n'y a pas de moutons idiots, juste des animaux mal élevés."

"Une philosophe et un écologue ont retracé, avec une dizaine de bergers, une aventure rarement évoquée, celle où des animaux apprennent à des humains à leur apprendre. Leur objectif : comprendre comment cet apprentissage se construit."

Dans ce livre, intitulé "composer avec les moutons" (2016, Cardere éditeur, www.cardere.fr), ce qu'apprennent à faire les bergers, Vinciane Despret, philosophe et enseignante-chercheure à l'Université de Liège, et Michel Meuret, chercheur en comportement animal, nous proposent un document épatant, passionnant, intelligent comme rarement, et même pas cher. Il constitue une ressource exceptionnelle pour comprendre les processus d'apprentissage, en général, et les processus d'apprentissage professionnels. On peut y comprendre aussi ce qu'est une authentique communauté d'apprentissage, à condition qu'on veuille bien accepter de penser que les bergers et leurs moutons peuvent former des communautés d'apprentissage dont le modèle pourrait inspirer les communautés d'apprentissage entre humains.

On découvre que "bergers et brebis sont engagés dans une conversation permanente, faite d'apprentissage réciproques et de respect. Ensemble, ils créent de la cohérence et cultivent l'idée de ce que peut être la beauté possible du monde. Les moutons font mieux, ils réalisent cette idée...."

Pour en savoir plus sur "composer avec les moutons" :

http://cardere.fr/27-vinciane-despret

 

 

 

Share on Facebook Share on Twitter Share on Google+ Share on LinkedIn