chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Plateforme électronique pour l'éducation et la formation des adultes en Europe

 
 

Blog

Lors de la rencontre thématique EPALE France « Apprendre et se former en situation de travail » du 6 mai 2019, Thierry ARDOUIN, professeur des universités en sciences de l’éducation et coordinateur thématique EPALE a animé une table ronde autour de la question suivante : « Comment l’AFEST réinterroge et fait évoluer les concepts et méthodes de la formation ? ». L’animation était conduite de manière à ce que chacun des quatre intervenants puissent s’exprimer sur cette question, à partir d’une image.

Retour sur le témoignage d'Alain MEIGNANT, expert indépendant en RH et apprentissage organisationnel, lors de la table ronde "Comment l'AFEST réinterroge et fait évoluer les concepts et méthodes de la formation?" de la 9ème rencontre thématique EPALE France 

Il est assez frustrant de constater qu'après de nombreuses heures de travail, d’émotions, de temps et de ressources, il s'avère que nos propositions - éducatives, culturelles et sociales - n'attirent pas l'attention des destinataires et que les réponses à de nombreuses invitations sont minces. On risque alors de se plaindre de la passivité des adultes. Parce que les offres sont, après tout, nombreuses, intéressantes, préparées par des professionnels. Parfois seulement, il n'y a pas de candidats.

14 Mai 2019
by Małgorzata Rosalska
(pl)

En 2018, une équipe de scientifiques de l'université de Lyon a mené une série d'expériences en utilisant le jeu populaire "Devinez qui ? ". Le but des expériences était de déterminer sur quelle base nous choisissons des outils soutenant nos processus cognitifs.

Le projet Rectec « Reconnaitre les compétences transversales en lien avec l’employabilité et les certifications », financé par le programme européen Erasmus+, est porté par le GIP FCIP de l’académie de Versailles et regroupe des acteurs du champ de l’insertion et de la formation professionnelle de 3 pays francophones : la France, la Belgique et le Luxembourg. Il répond aux besoins des professionnels de l’éducation-formation-certification et insertion, de se doter d’outils d’évaluation de ces compétences pour l’orientation, la certification et le renforcement de l’employabilité des publics peu qualifiés.