chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Plateforme électronique pour l'éducation et la formation des adultes en Europe

 
 

Blog

Repérage et lutte contre l’illettrisme : un enjeu préalable à l’insertion socio-professionnelle

17/07/2017
by Olivier Ferron
Langue: FR

/epale/en/file/img5357jpgimg_5357.jpg

L’un des objectifs de la dernière rencontre AEFA EPALE du 5 juillet 2017 était de permettre de croiser les regards européens sur l’accompagnement des adultes en formation. L’illettrisme et sa prise en charge ont notamment été au centre des débats de la journée. Nous avons pu comparer deux approches différentes de ce problème majeur.

D’un côté l’Irlande et les moyens que le pays a mis en place pour lutte contre le phénomène mais aussi en France, là où l’accent est mis sur le repérage des situations d’illettrisme par les acteurs de terrain.

Ainsi deux mentalités différentes pour deux temporalités d’actions différentes se complètent pour appréhender le problème.

En Irlande : une approche centrée sur la médiatisation et la remédiation

L’Irlande choisit donc de multiplier les actions en direction des personnes en situation d’illettrisme. Le pays a conscience qu’une part non-négligeable de sa population (environ 1/6 de sa population) connaît des troubles sévères de lecture et d’écriture. Ce qui importe ici, une fois le constat établi, réside dans la possibilité d’agir au plus vite sur ce public fragile. Tous les moyens sont bons pour médiatiser ce problème (spots publicitaires et émissions de télévisions).

Le téléphone se révèle aussi un moyen efficace pour proposer quelques cours à distance pour aider les plus fragiles et rompre l’isolement géographique et social de ces personnes éloignées des centres d’accueil de lutte contre l’illettrisme. Certains y trouvent un confort non-négligeable par rapport à ce problème si délicat et si intime. La National Adult Literacy Agency en Irlande s’attache à occuper le terrain le plus possible pour juguler ce phénomène inquiétant, véritable frein à l’employabilité et mettant à mal la sécurisation des parcours.

L’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme préfère porter son focus sur le repérage des situations et sur la prévention plutôt que la médiatisation du phénomène et la remédiation (irlandaise).

En effet l’agence française s’interroge sur les freins qui font de l’illettrisme un phénomène très (trop) silencieux. Les populations concernées sont bien souvent dans une situation de double-peine : être illettré et le cacher (voire ne pas en être réellement conscient). Aussi il revient aux opérateurs de l’insertion socio-professionnelle, de la formation et de l’emploi de repérer, d’accompagner pour mieux prendre en charge.

En France : l'accent mis sur la prévention

L’ANLCI propose donc de former ces mêmes opérateurs pour mieux orienter les publics les plus fragiles vers la structure la plus adaptée. Cette modalité d’action répond aussi à un constat alarmant : 7% des 18 à 65 ans sont touchés par l’illettrisme en France. Près de la moitié sont en situation d’emploi et cela représente un véritable risque.

Pour les personnes non qualifiées et sans emploi, on imagine aisément combien cela est un préalable à toute idée même de formation. Sans savoir ni lire ni écrire, l’individu ne peut faire le premier pas qui lui permettra de changer, de se former et de monter en compétences. C’est tout simplement la première marche de la montée en compétences qu’il ne peut atteindre.

Deux approches complémentaires

Les deux modalités d’actions, irlandaise et française, sont absolument essentielles mais devrait être totalement indissociables pour éradiquer ce phénomène qu’est l’illettrisme. La conférence AEFA/EPALE s’est fait la porte-parole de la volonté européenne d’agir concrètement.

Les Etats-membres de l’Union européenne devraient statuer pour coordonner les actions de prévention et de remédiation. Cela rendrait leurs actions plus visibles et efficaces. En effet tous sont concernés et ce public si fragile mérite qu’on lui porte toute notre attention.

 

Voir la présentation de la journée (article de blog EPALE)

NALA : National Adult Literacy Agency : https://www.nala.ie/  

ANLCI : Agence Nationale de Lutte Contre l'Illettrisme : www.anlci.gouv.fr/

Share on Facebook Share on Twitter Share on Google+ Share on LinkedIn