chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Plateforme électronique pour l'éducation et la formation des adultes en Europe

 
 

Blog

A Hämeenkyrö, les employeurs municipaux réinventent leur travail

28/11/2017
by Anna Väre
Langue: FR
Document available also in: FI EN SV RO NL

Alors qu’elle faisait face à des difficultés financières, la municipalité de Hämeenkyrö a mis en place le programme "Tekes’ Liideri" visant à aider les entreprises à développer des projets, renforcer leur productivité et augmenter le bien-être au travail.
Ce programme, qui avait pour but de renouveler les méthodes de travail  a débouché sur un parcours de qualification professionnelle spécialisée, libérant ainsi la créativité des employés.​

 

Quand, en 2011, Antero Alenius a commencé à travailler en tant que manager pour la municipalité de Hämeenkyrö, les dépenses de la municipalité augmentaient de manière déraisonnable. Même des licenciements temporaires ne pouvaient suffisamment redresser la situation.

Le remède a été Tekes’ Liideri, un programme conçu pour repenser les objectifs et les méthodes de travail en permettant aux employés de prendre part à la planification opérationnelle des finances de la municipalité. Dans le projet, les employés ont été incités à mettre en œuvre leurs propres idées pour améliorer l’efficacité de leur travail.

« Nous avons cherché comment renforcer de façon permanente les compétences de nos employés, tout en orientant encore plus nos services vers le client », explique A. Alenius.

Le programme Tekes a constitué un excellent point de départ pour le changement, mais les programmes d’apprentissage ont eu un impact à plus long terme. En 2014, un premier groupe de 30 employés municipaux aux fonctions variées a commencé un parcours de 18 mois de qualification professionnelle spécialisée en développement de produit de service.

Plus et mieux avec les mêmes ressources

Selon A. Alenius, au début, il a fallu convaincre les employés de prendre part à la formation, mais quand ceux-ci ont commencé à en constater les bénéfices dans les opérations de tous les jours, le nombre de participants a augmenté. Cet automne, un troisième groupe commencera la formation. Comme dans les groupes précédents, on y retrouvera tous les types d’employés, cadres supérieurs et autres membres du personnel.

« Impliquer des employés dans des opérations signifie généralement leur demander d’émettre des idées et des propositions. Dans le cadre de cette formation, des tâches de développement en lien avec leur fonction leur ont été assignées et il leur a été demandé d’expérimenter leurs idées et de voir à quel résultat ils pouvaient arriver.

Ce processus a permis des changements qui ont amélioré les services municipaux de Hämeenkyrö, stoppé l’envolée des coûts de fonctionnement et accru la productivité, avec les mêmes ressources qu’avant. La mise en œuvre d’outils numériques, par exemple, permet aux employés de travailler plus rapidement, parce que la numérisation leur fait gagner du temps non seulement dans les tâches routinières mais aussi dans bien d’autres opérations.

« Maintenir l’augmentation des dépenses en dessous de 1 % a permis d’assainir notre situation financière ces quatre dernières années », explique A. Alenius.

Comment tirer le meilleur parti des ressources dont vous disposez

Le parcours de qualification professionnelle en développement de produit de service, proposé par l’organisme de formation Tamora Oy, était conçu comme un programme d’apprentissage.

« Au départ, le parcours de qualification était axé sur le développement de produits, mais maintenant, il met l’accent sur le développement de services. Cette formation était très motivante parce que toutes les activités proposées avaient pour but d’améliorer notre propre productivité et nos propres méthodes de travail. Par exemple, nous avons discuté de ce que nous pourrions changer dans notre manière de travailler, de ce que ces changements requerraient et de quelle manière nous pourrions tirer le meilleur parti des ressources dont nous disposions », explique Outi Koskinen, une infirmière qui a commencé le parcours de qualification dans le deuxième groupe en janvier 2016.

« Soyez audacieux et ne vous limitez pas »

Les projets ont permis à chacun de renouveler sa manière de travailler.

/epale/fr/file/1154413-palveluntuottajat576x383jpg-01154413-palveluntuottajat_576x383.jpg

 

Selon O. Koskinen, la formation dispensée par Tamora Oy a été bénéfique pour tous les employés municipaux et le public avec lequel ils travaillent.

O. Koskinen a commencé à imaginer des moyens de s’adresser plus efficacement aux élèves du secondaire avec lesquels elle travaille. Elle a mis en place des rendez-vous virtuels au cours desquels les élèves lui posent des questions sur Snapchat et Periscope. Elle a aussi organisé des concours sur le thème de la santé et lancé des défis relatifs au sommeil et au sport, destinés aux élèves, par le biais de Facebook et Snapchat.

« La formation m’a aidée à comprendre qu’il est important d’être audacieux et de rendre son travail visible. Les élèves ont été réceptifs à ce que j’ai proposé et ont participé activement. Ils posent beaucoup de questions parce que les médias sociaux permettent de le faire plus facilement. Ils me demandent par exemple ce qu’ils doivent faire en cas de morsure de chien ou d’oubli de pilule, et ainsi de suite. »

O. Koskinen a retrouvé un nouveau souffle dans son travail et considère que la formation a été une excellente expérience aussi bien pour elle-même que pour tous ceux avec qui et pour qui elle travaille.

« Auparavant, il arrivait régulièrement que, quand quelqu’un suggérait de modifier des manières de travailler, les personnes concernées pensent qu’on les critiquait. La formation nous a permis d’en discuter plus ouvertement et de nous aider mutuellement à avoir un autre regard sur notre travail. »

Texte : Anna Väre Photo : Antero Alanius

Share on Facebook Share on Twitter Epale SoundCloud Share on LinkedIn
Refresh comments Enable auto refresh

Affichage 1 - 1 sur 1
  • Portrait de Brandy Lehman
    write my paper"}" data-sheets-userformat="{"2":1055727,"3":[null,0],"4":[null,2,16777215],"5":{"1":[{"1":2,"2":0,"5":[null,2,0]},{"1":0,"2":0,"3":3},{"1":1,"2":0,"4":1}]},"6":{"1":[{"1":2,"2":0,"5":[null,2,0]},{"1":0,"2":0,"3":3},{"1":1,"2":0,"4":1}]},"8":{"1":[{"1":2,"2":0,"5":[null,2,0]},{"1":0,"2":0,"3":3},{"1":1,"2":0,"4":1}]},"9":0,"10":0,"11":3,"12":0,"14":[null,2,0],"15":"Helvetica","23":2}">Once when I had to write my paper to complete college studies that was a real struggle, and thats why I should you to explore various blogs of successful wirters.