chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up home circle comment double-caret-left double-caret-right like like2 twitter epale-arrow-up text-bubble cloud stop caret-down caret-up caret-left caret-right file-text

EPALE

Plateforme électronique pour l'éducation et la formation des adultes en Europe

 
 

Blog

Multaka : rendez-vous au musée - des réfugiés font les guides dans les musées de Berlin

01/03/2016
by Barbara HILLER
Langue: FR
Document available also in: DE EN

This content is available in English and German.

Un projet de coopération entre le Musée d’Art islamique, le Musée du Proche-Orient, la Collection de sculptures et Musée d’Art byzantin et le Musée de l’Histoire allemande.

Texte par Prof. Dr. Stefan Weber, Robert Winkler, Razan Nassreddine, Cornelia Weber

/epale/fr/file/multakakleinjpg-1multaka_klein.jpg

Foto Museums-Guides

Copyright: Musée d'art Islamique, Staatliche Museen Berlin

Le projet

Le projet « Multaka : rendez-vous au musée » (Multaka: Treffpunkt Museum) forme des réfugiés syriens et irakiens au métier de guide de musée pour pouvoir proposer des visites guidées de musées aux réfugiés dans leur langue maternelle. Multaka (lieu de rencontre en arabe) se comprend aussi dans le sens d’échange d’expériences culturelles et historiques différentes.

En coopération avec les services « éducation, médiation, accueil des visiteurs » des Musées nationaux et le service « éducation et médiation » du Musée de l’Histoire allemande, les contenus et les aspects méthodologiques et didactiques d’un stage de formation des futurs guides ont été élaborés en ciblant en priorité les adolescents et les jeunes adultes, mais s’adressant aussi à des personnes plus âgées dans des groupes mixtes.

Des biens culturels du pays d’origine

Les biens culturels syriens et irakiens exposés au Musée d’Art islamique et au Musée du Proche-Orient sont des témoignages remarquables de l’histoire de l’humanité. Nous espérons que l’estime dont ces biens culturels du pays d’origine jouissent auprès des musées renforcera chez les réfugiés le sentiment de fierté dans un sens positif et les incitera à s’impliquer de manière constructive en connaissance de cause dans notre société.

Les visites guidées dans la Collection de sculptures et Musée d’Art byzantin évoquent les racines interconfessionnelles et les origines communes des trois religions mondiales que sont l’islam, le judaïsme et le christianisme. Les cultures de la Méditerranée orientale ont été marquées au fil des siècles par des sociétés plurielles aux plans ethnique et religieux qui sont aujourd’hui en danger. Les musées sont des lieux de souvenir d’un passé commun.

L’avenir après la guerre. Parallèles dans l’histoire allemande

Le Musée de l’Histoire allemande propose d’autre part un niveau de réflexion qui permet une approche de la culture et de l’histoire allemandes avec toutes ses crises et tous ses renouveaux. C’est surtout la période après la Seconde Guerre mondiale, avec la reconstruction qui s’en est ensuivie qui est le thème majeur des visites guidées : une lueur d’espoir que l’histoire ne prenne pas fin avec les destructions en Irak et en Syrie. La plupart des 19 aspirants guides d’Irak et de Syrie ont choisi de travailler dans ce musée.

Les visites guidées transposent d’une part les questions posées sur les objets historiques dans les débats actuels pour établir une relation entre le passé et le présent. Les guides intègrent les visiteurs dans le processus d’observation des objets et de leur interprétation. à travers le dialogue réciproque et la référence à leur propre histoire, les visiteurs deviennent de cette manière des participants actifs.

Un dialogue interculturel au musée

Les visites guidées mettent l’accent d’autre part sur les rapports historiques et culturels entre l’Allemagne, la Syrie et l’Irak. En montrant les points communs et en les intégrant dans une grande trame historico-culturelle au-delà des époques, les musées ont la grande chance de jouer un rôle de relais entre les pays d’origine des réfugiés et leur nouveau pays d’accueil en établissant ainsi un contexte pour leur vie ici.

Par une approche facile et la communication pair à pair, le projet « Multaka » espère faciliter aux réfugiés l’accès au musée et les aider à trouver des points de convergence sociaux et culturels, ainsi qu’élargir leur participation dans l’espace public.

Les invitations à participer régulièrement à des manifestations futures telles que des ateliers, des conférences ou des visites guidées spéciales offriront par ailleurs un contexte propre à intégrer les réfugiés dans le projet, aussi sur le long terme. Ils se verront ainsi ouvrir une perspective d’intégrer à la réalité où ils vivent l’intérêt pour la culture et l’histoire comme élément d’une organisation intelligente des loisirs et enrichissement de la vie quotidienne.

Aux fins de sensibilisation aux horizons culturels différents des réfugiés, le public berlinois germanophone sera plus étroitement intégré au projet à partir de janvier 2016. « Multaka » doit être compris comme une occasion de créer de nouvelles structures pour la compréhension et l’acceptation dans une société hétérogène et multiethnique.


Multaka : rendez-vous au musée » a lieu tous les mercredis et samedis à 15 heures dans les musées suivants :
- Musée de Pergame – Musées nationaux de Berlin (pour les discussions, au musée d’Art islamique et au musée du Proche-Orient), Bodestrasse, 10117 Berlin
- Musée Bode (pour les discussions, à la Collection de sculptures et musée d’Art byzantin), Monbijoubrücke, 10117 Berlin
- Musée de l’Histoire allemande, Unter den Linden 2, 10117 Berlin

Le point de rendez-vous se trouve à la caisse/service d’information des musées.
La participation est gratuite, une inscription n’est pas nécessaire.

Contact et complément d’informations auprès de :
Musées nationaux de Berlin (Staatliche Museen zu Berlin)
Tél.: +49 (0)30 / 266 424242 (lu - ve, 9 - 16 h)

Courriel : service[at]smb.museum
facebook.com/MultakaTreffpunktMuseum

 

Direction du projet : Prof. Dr. Stefan Weber, Robert Winkler, Razan Nassreddine, Cornelia Weber
Partenaires de coopération : Musée d’Art islamique, Musée du Proche-Orient, Collection de sculptures et Musée d’Art byzantin, Musée de l’Histoire allemande
Partenaires de coopération : le programme fédéral « Vivre la démocratie ! » du Ministère fédéral de la Famille, des Personnes âgées, des Femmes et de la Jeunesse, la déléguée du Gouvernement fédéral à la Culture et aux médias, Fondation Schering, Fondation Musée de l’Histoire allemande, les Amis du Musée d’Art islamique
Durée: novembre 2015 - décembre 2016

 

 

Share on Facebook Share on Twitter Share on Google+ Share on LinkedIn