Institut européen d’innovation et de technologie (EIT)
L’Institut européen d’innovation et de technologie vise à renforcer la capacité des États membres de l’UE en matière d’innovation, à favoriser une croissance économique durable et la compétitivité, et à relever les grands défis de société auxquels l’Union est confrontée.

Qu’est-ce que l’Institut européen d’innovation et de technologie? 

Établi à Budapest (Hongrie), l’Institut européen d’innovation et de technologie (EIT) a pour mission:

  • de favoriser et d’intégrer l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation selon les normes les plus élevées;
  • de promouvoir les synergies et la coopération entre l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation;
  • de contribuer à une croissance économique durable, à la compétitivité et à l’esprit d’entreprise en renforçant la capacité d’innovation des États membres de l’UE; 
  • de relever les grands défis de société auxquels l’Union est confrontée.

L’EIT fait partie d’Horizon 2020, le programme-cadre de l’UE pour la recherche et l’innovation, qui garantit sa coopération avec d’autres initiatives et programmes européens.

Quelles mesures ont été prises jusqu’à présent?

L’EIT a mis en place 8 communautés de la connaissance et de l’innovation (CCI), et deux autres vont être établies. Ces communautés soutiennent l’innovation et l’esprit d’entreprise et s’emploient à faire progresser les méthodes de collaboration entre l’enseignement supérieur, la recherche et les entreprises. 

Les CCI actuelles portent sur les domaines suivants:

  • le changement climatique («CCI Climate»);
  • l’énergie durable («EIT InnoEnergy»);
  • les technologies numériques («EIT Digital»);
  • la vie saine et le vieillissement actif («EIT Health»);
  • les matières premières («EIT Raw Materials»);
  • l'alimentation de l’avenir («EIT Food»);
  • les transports urbains intelligents, verts et intégrés («EIT Urban Mobility»);
  • l’industrie manufacturière européenne («EIT Manufacturing»).

Depuis sa création, l’EIT et ses CCI ont rassemblé plus de 1 000 partenaires de toute l’Europe et au-delà, soutenu plus de 300 jeunes entreprises innovantes, fait naître plus de 1 200 projets d’entreprise et lancé plus de 400 nouveaux produits et services. 

Plus de 1 200 étudiants ont obtenu leur diplôme de programmes de master et de doctorat estampillés «EIT», et 5 000 autres devraient être diplômés d’ici 2020. Pour en savoir plus sur l’EIT, consultez la fiche d’information.

Quelles sont les prochaines étapes?

La proposition de la Commission établissant le programme Horizon Europe pour la période 2021-2027 présente une proposition de budget pour l’EIT, ainsi que sa raison d’être (y compris la valeur ajoutée attendue au niveau de l’UE), les domaines d’intervention, les grandes lignes d’activité et les indicateurs de performance. 

Toutefois, Horizon Europe n’offre pas de base juridique pour la poursuite des activités de l’EIT au-delà de 2020. Le 11 juillet 2019, la Commission a proposé une mise à jour du règlement EIT et un nouveau programme stratégique d’innovation de l’EIT pour la période 2021-2027. 

Le règlement EIT, qui met l’accent sur les principes clés du fonctionnement de l’EIT et de ses CCI, garantira une plus grande clarté juridique vis-à-vis du programme-cadre de l’UE pour la recherche et l’innovation, et consacrera le principe de viabilité financière des CCI.

En outre, le programme stratégique d’innovation (PSI) proposé pour la période 2021-2027 cadre avec les objectifs d’Horizon Europe et introduit les principales nouveautés suivantes:

  • accroître l’incidence régionale des CCI grâce à une plus grande ouverture à l’égard des partenaires et parties prenantes potentiels et à une meilleure articulation de la stratégie régionale des CCI, y compris des liens avec les stratégies pertinentes de spécialisation intelligente;
  • stimuler la capacité d’innovation de l’enseignement supérieur afin d’intégrer un plus grand nombre d’établissements d’enseignement supérieur dans les chaînes de valeur et les écosystèmes de l’innovation;
  • lancer de nouvelles CCI dans des domaines prioritaires à choisir en fonction de leur pertinence par rapport aux priorités politiques d’Horizon Europe. La première nouvelle CCI, prévue pour 2022, serait consacrée aux secteurs de la culture et de la création.