Enseignement supérieur pertinent et de haute qualité

Un enseignement supérieur pertinent et de qualité permet de doter les étudiants des connaissances et des compétences transférables clés nécessaires pour réussir après leurs études, au sein d'un environnement éducatif de haut niveau qui récompense et soutient les bonnes pratiques d’enseignement.

Quel est l’enjeu?

Un enseignement supérieur pertinent et de qualité permet de doter les étudiants des connaissances et des compétences transférables clés nécessaires pour réussir après leurs études, au sein d'un environnement éducatif de haut niveau qui récompense et soutient les bonnes pratiques enseignantes.

Selon une étude récente de la Commission européenne, l’enseignement supérieur est pertinent s’il contribue à la réalisation des trois objectifs:

  • l’emploi durable;
  • le développement personnel;
  • la citoyenneté active.

Pourquoi agir dans ce domaine?

L’objectif fixé par les dirigeants de l’UE est que 40 % des 30-34 ans possèdent un diplôme de l’enseignement supérieur ou une qualification équivalente d’ici à 2020. Les diplômés de l'enseignement supérieur ont plus de chances de trouver un emploi que les personnes ayant un niveau de qualifications moins élevé. Toutefois, les établissements d'enseignement supérieur sont souvent lents à s'adapter à l'évolution des besoins de l'économie et ne parviennent pas à anticiper ou façonner les futures tendances de l'emploi.

Il faut agir pour répondre aux besoins de l’Europe en matière de compétences de haut niveau. Premièrement, il faut réussir à attirer davantage d’étudiants vers les domaines d’études les préparant aux emplois qui présentent ou présenteront des pénuries. Dans de nombreux États membres de l’UE, la demande en diplômés dans les domaines des sciences, des technologies, de l’ingénierie, des arts et des mathématiques [STE(A)M], des professions médicales et de l’enseignement n'est pas couverte. Deuxièmement, tous les étudiants en apprentissage avancé, indépendamment de la discipline choisie, doivent acquérir des compétences transversales avancées et des compétences clés qui leur permettront de réussir. Des compétences numériques de haut niveau, la numératie, l’autonomie, l'esprit critique et la capacité à résoudre les problèmes sont de plus en plus essentiels.

Il est nécessaire de développer des démarches et méthodes de transmission flexibles et innovantes pour améliorer la qualité et la pertinence de l’enseignement, tout en augmentant le nombre d’étudiants. Une manière déterminante d’y parvenir est, conformément à la communication intitulée «Repenser l'éducation», d'exploiter les capacités de transformation des technologies de l'information et de la communication (TIC) et d’autres nouvelles technologies pour enrichir l’enseignement, améliorer les expériences d’apprentissage et soutenir l’apprentissage personnalisé.

Mesures prises jusqu'à présent

La Commission européenne a lancé une initiative européenne visant à assurer un suivi des diplômés afin de mieux comprendre, au niveau national et de l’UE, comment ils progressent dans leur carrière ou la poursuite de leurs études. Ces connaissances contribueront à améliorer l’orientation professionnelle, la conception des programmes de cours, les stratégies institutionnelles et l’élaboration des politiques.

La recommandation du Conseil sur le suivi des diplômés (2017/C 423/01) a lancé une coopération internationale pour améliorer les mécanismes nationaux de suivi des diplômés. Pour faire avancer ces travaux, la Commission a mis en place un groupe informel d’experts.

La Commission a lancé une enquête pilote européenne sur les diplômés qui vise à recueillir des données comparatives dans l’UE sur l’importance, pour le marché du travail, des études poursuivies, des compétences, de la mobilité, du parcours de formation, des valeurs et de l’engagement citoyen.

La Commission lance également une coalition UE STE(A)M élargie réunissant les différents secteurs de l’éducation, les entreprises et les employeurs du secteur public pour promouvoir l’adoption de sujets STE(A)M pertinents et moderniser les programmes STE(A)M et d’autres programmes.