Un enseignement supérieur efficace et efficient

L’efficacité et l’efficience des systèmes d’enseignement supérieur sont liées, en partie, aux financements disponibles et à la promotion d’une culture de la qualité.

Vers un enseignement supérieur efficace et efficient

Pour garantir un enseignement supérieur efficace et efficient, les pouvoirs publics doivent créer un cadre approprié permettant aux établissements d’enseignement supérieur d’exercer leurs activités. Cela suppose notamment un financement adéquat et des politiques d’assurance de la qualité efficaces. 

Le cadre stratégique de l’UE pour l’éducation et la formation («Éducation et formation 2020») souligne que: 

  • les systèmes d'enseignement supérieur ont besoin d'un financement adapté et l'enseignement supérieur doit continuer à bénéficier de dépenses publiques, en tant qu'investissements dans la croissance économique;
  • les défis rencontrés par l’enseignement supérieur nécessitent une gouvernance et des systèmes de financement plus souples, qui concilient une plus grande autonomie des établissements d’enseignement avec leur responsabilité envers les parties prenantes.

La nouvelle stratégie de l’UE en faveur de l’enseignement supérieur renforce également la nécessité de déployer de manière efficace des ressources humaines et financières adéquates, ainsi que d’utiliser des systèmes d’incitation et de récompense.

En outre, la réforme et la modernisation du système d’enseignement supérieur en Europe reposent sur les efforts et les compétences du personnel enseignant et de recherche. Malgré cela, les effectifs n’augmentent pas, la plupart du temps, au même rythme que le nombre d’étudiants.

De meilleures conditions de travail, accompagnées d’une meilleure formation initiale et d'un meilleur développement professionnel continu, ainsi que d'une reconnaissance accrue de l’excellence dans l’enseignement et la recherche, sont essentielles pour faire en sorte que l’Europe produise, attire et retienne le personnel universitaire de haut niveau dont elle a besoin.

Pourquoi un enseignement supérieur efficace et efficient est-il important? 

L’assurance de la qualité est de nature à accroître la confiance dans l’enseignement supérieur. Chaque établissement d’enseignement supérieur devrait disposer d’un système rigoureux d’assurance interne de la qualité, évalué par des agences externes spécialisées. 

Ces défis nécessitent une plus grande souplesse. S’ils sont autonomes, les établissements peuvent se spécialiser plus facilement et optimiser les résultats de la recherche et la qualité de l’enseignement, tout en favorisant l'excellence. Toutefois, des contraintes juridiques, financières et administratives entravent souvent la liberté des établissements de définir leurs stratégies et leurs structures et de se différencier de leurs concurrents.

En outre, les gouvernements des États membres de l’UE restent responsables de leurs systèmes d’enseignement supérieur et de leur financement.

Que fait l’UE pour promouvoir l’efficacité et l’efficience de l’enseignement supérieur?

La Commission européenne aide les pays de l'UE à mettre en place des modèles efficaces de gouvernance et de financement dans l'enseignement supérieur en soutenant la recherche et la coopération. Elle collabore également avec l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) en vue de réviser les structures de financement, d’incitation et de récompense en vigueur dans les systèmes d’enseignement supérieur. 

La Commission contribue également à favoriser l’apprentissage mutuel concernant les bonnes pratiques en matière de gouvernance et de financement entre les États membres de l’UE au moyen de l’instrument de conseils entre pairs et d’activités d’apprentissage entre pairs.

Entre 2014 et 2020, 17 États membres de l’UE ont investi des Fonds structurels et d’investissement européens (Fonds ESI) dans l’enseignement supérieur. Au total, 5,2 milliards d’euros provenant du Fonds social européen (FSE) ont été consacrés à la formation des personnes, à la réforme des programmes et à l’adaptation de l’enseignement au marché du travail. 

Une enveloppe supplémentaire de 1,5 milliard d’euros provenant du Fonds européen de développement régional (FEDER) a été allouée à la rénovation et à la construction de nouvelles infrastructures. 

Les établissements d’enseignement supérieur peuvent également bénéficier d’un soutien sous forme de prêts gérés par le groupe de la Banque européenne d’investissement (BEI). Ils peuvent solliciter un prêt pour améliorer leurs installations par l’intermédiaire du Fonds européen pour les investissements stratégiques (EFSI) et participer à des programmes de financement innovants, tels que les prêts pour master Erasmus+ destinés aux étudiants internationaux. 

En ce qui concerne l’assurance de la qualité, les références et lignes directrices pour l’assurance de la qualité dans l’espace européen de l’enseignement supérieur fixent un cadre commun garantissant la responsabilité au niveau institutionnel, national et européen. Le Registre européen pour la garantie de la qualité dans l’enseignement supérieur (EQAR) contribue à donner une dimension européenne à l’assurance de la qualité.

La Commission publie des rapports sur l'évolution de l’assurance de la qualité à l'échelle européenne dans l’enseignement supérieur.