Semestre européen/analyse par pays

Dans le cadre du Semestre européen, la Commission européenne effectue des analyses par pays dans différents domaines d’action pour aider les États membres à parvenir à une croissance intelligente, durable et inclusive. Ces analyses portent notamment sur les politiques d’éducation et de formation.

Quel est l'enjeu?

Les systèmes d'éducation et de formation relèvent de la responsabilité des pays membres. Toutefois, l'UE joue un rôle déterminant en soutenant et en complétant leurs efforts, afin d'améliorer et de moderniser ces systèmes.

Dans une économie mondialisée et fondée sur la connaissance, l’Europe a besoin d’une main-d’œuvre qualifiée pour rester compétitive sur le plan de la productivité, de la qualité et de l’innovation. C’est encore plus nécessaire en période de changements technologiques et sociétaux. Or, des chiffres récents montrent qu’il existe une inadéquation croissante entre les compétences de la main-d’œuvre et celles requises par le marché du travail, ce qui contribue au chômage et limite la croissance.

C’est pourquoi, conformément aux objectifs de la stratégie Europe 2020, les priorités suivantes ont été fixées:

  • aligner les compétences sur le marché du travail;
  • ramener le taux d’abandon scolaire à moins de 10 %; et
  • porter la proportion de diplômés de l’enseignement supérieur à au moins 40 % d’ici à 2020.

Comment ça se passe?

Dans le cadre du Semestre européen, la Commission européenne effectue des analyses par pays dans différents domaines d’action pour aider les États membres à parvenir à une croissance intelligente, durable et inclusive. Ces analyses portent notamment sur les politiques d’éducation et de formation. Elles aident les États membres à résoudre les problèmes recensés au niveau européen, national et/ou régional, ainsi qu’à évaluer les progrès accomplis dans la mise en œuvre des réformes nécessaires, ainsi que les besoins d’investissement.

Dans le cadre de la stratégie Europe 2020 en faveur de la croissance et de l’emploi, une série de recommandations spécifiques est adressée aux États membres durant le premier semestre de l'année (le Semestre européen), afin de les aider à faire face aux problèmes les plus urgents.

En outre, chaque année, le rapport de suivi de l’éducation et de la formation fournit une analyse actualisée des défis à relever, fondée sur un ensemble de critères de référence. Il contribue ainsi à l’élaboration de politiques fondées sur des données probantes.