Initiative «Passeport pour la réussite scolaire» («Pathways to School Success»)

Lutter contre l'échec scolaire et le décrochage du système d’éducation et de formation dans l'Union européenne.

Pourquoi la réussite scolaire est-elle importante?

L’enseignement scolaire joue un rôle majeur dans la promotion de sociétés à la fois inclusives, plus justes et plus prospères, en permettant à tous les enfants et adolescents d’atteindre tout leur potentiel.

Il permet également d’acquérir les connaissances, les compétences et l'attitude nécessaires pour s’épanouir et devenir des personnes actives, responsables, résilientes et engagées, qui continuent à apprendre tout au long de leur vie. 

Assurer l’accès de tous à un enseignement inclusif et de qualité, qui dote les enfants et les adolescents des compétences dont ils ont besoin, contribue à bâtir des sociétés plus équitables et des économies plus prospères. 

La maîtrise des compétences de base (lecture, mathématiques et sciences) est fondamentale pour le progrès scolaire des élèves et pour leur avenir. 

De plus en plus, on estime que les compétences acquises dans le deuxième cycle de l’enseignement secondaire sont indispensables pour réussir à entrer sur le marché du travail et pour poser les bases d’une vie saine et épanouissante.

Où en est-on?

Alors que les compétences de base sont fondamentales, 1 enfant sur 5 âgé de 15 ans dans l'Union européenne (UE) ne possède pas encore les compétences suffisantes en lecture, en mathématiques ou en sciences (enquête PISA de l’OCDE, 2018). 

Dans l'UE, environ 10 % des jeunes quittent prématurément l’éducation et la formation, et seulement 84,3 % des 20-24 ans achèvent le deuxième cycle de l’enseignement secondaire (Eurostat, 2020). 

La situation socio-économique et le milieu culturel sont les facteurs qui influencent le plus les résultats scolaires des élèves. 

Les enfants issus de familles et de régions défavorisées obtiennent en moyenne de moins bons résultats que leurs camarades plus privilégiés.

De même, la proportion d'élèves obtenant de mauvais résultats en lecture, en mathématiques et en sciences est beaucoup plus élevée parmi les élèves issus de l’immigration. 

Les élèves issus de l’immigration sont plus susceptibles d’abandonner l’école prématurément sans avoir acquis les compétences de base.

De plus, une enquête PISA de l’OCDE datant de 2018 relève des signes inquiétants d'une diminution du bien-être et du sentiment d’appartenance des élèves à l’école, ainsi que d'une généralisation du harcèlement, entraînant des effets néfastes sur le développement et les résultats scolaires des élèves.

Que fait l’Union européenne pour résoudre ces problèmes?

Afin de promouvoir la coopération entre les États membres de l’UE face à ces problèmes, la Commission européenne a lancé une nouvelle initiative intitulée: «Passeport pour la réussite scolaire» («Pathways to School Success»).

Cette initiative associe plusieurs outils (orientations stratégiques, apprentissage par les pairs, échange d’informations et de bonnes pratiques et incitations financières) pour encourager la mise en œuvre de réformes dans ce domaine. 

En 2022, la Commission présentera une proposition de recommandation du Conseil sur l’initiative «Passeport pour la réussite scolaire» («Pathways to School Success»). Cette recommandation appellera à la mise en place de stratégies et d'actions cohérentes et collaboratives fondées sur des éléments concrets, ainsi qu'à l'adoption de mesures pour lutter contre l'échec et le décrochage scolaires. 

Les États membres seront encouragés à renforcer l’élaboration de politiques globales portant sur l’ensemble des niveaux d’enseignement scolaire: l’éducation et l’accueil des jeunes enfants (EAJE), l’enseignement primaire, les premier et deuxième cycles de l’enseignement secondaire et l’enseignement et la formation professionnels (EFP). 

Ils seront invités à mettre fortement l'accent sur le suivi, la prévention (axée notamment sur la motivation des élèves) et l’intervention, associés à des mesures de soutien aux élèves ayant quitté l'école sans diplôme de deuxième cycle, telles que les programmes d'éducation de la deuxième chance.

Les politiques devraient être fondées sur une forte collaboration intersectorielle, associant des parties prenantes issues de différents domaines d’action, tels que la jeunesse, la culture, le sport, la protection sociale, l’emploi et la santé. 

Recommandation du Conseil

La recommandation, liée à l’espace européen de l’éducation, portera sur les thèmes suivants:

  • gouvernance et direction des établissements scolaires, y compris la question du processus d’assurance de la qualité;
  • environnements d’apprentissage (programmes d’études, évaluation, soutien et outils pédagogiques ciblés et transitions entre les niveaux d’éducation);
  • environnement d’apprentissage mettant l'accent sur le bien-être des élèves, ainsi que sur les interactions positives favorisant la diversité et le bien-être dans les établissements;
  • renforcement du rôle des enseignants dans la lutte contre le retard scolaire;
  • inclusion des parents et des familles dans les prises de décisions et les activités des établissements scolaires;
  • collaboration au sein et à l’extérieur des établissements scolaires avec des parties prenantes et l’ensemble de la communauté.

Calendrier 

La proposition de recommandation du Conseil est en cours de préparation. 

Une consultation publique sera organisée (à partir de juin 2021) afin de recueillir des contributions et d’entendre les points de vue des personnes et des organisations intéressées. 

Une série de consultations avec des organisations actives dans le domaine de l’éducation et de l’environnement sera également organisée. 

La proposition de recommandation du Conseil sera adoptée par la Commission en 2022, puis soumise aux ministres de l’éducation des États membres de l’UE réunis au sein du Conseil de l’Union européenne, qui l'examineront et l’adopteront. 

Programme Erasmus+

L’éducation inclusive et la lutte contre le décrochage du système d’éducation et de formation occupent également une place centrale dans le nouveau programme Erasmus+

La recommandation s’accompagnera de la boîte à outils européenne pour les établissements scolaires: promouvoir l’éducation inclusive et lutter contre le décrochage scolaire.

Voir aussi

Espace européen de l’éducation

Politique de lutte contre le décrochage scolaire

Boîte à outils européenne pour les établissements scolaires: promouvoir l’éducation inclusive et lutter contre le décrochage scolaire

Programme Erasmus+