Recommandation du Conseil relative à des systèmes de qualité pour l’éducation et l’accueil de la petite enfance

Les premières années de la vie sont essentielles car elles ont une grande influence sur les perspectives en matière d’éducation, d’emploi et d’intégration sociale à l'âge adulte. L’éducation et l’accueil de la petite enfance jettent les bases de l’apprentissage ultérieur et constituent un investissement efficace dans l’éducation et la formation.

Les premières années de la vie sont essentielles car elles ont une grande influence sur les perspectives en matière d’éducation, d’emploi et d’intégration sociale à l'âge adulte. L’éducation et l’accueil de la petite enfance jettent les bases de l’apprentissage ultérieur et constituent un investissement efficace dans l’éducation et la formation. 

Des services de grande qualité sont essentiels pour améliorer les résultats de l’éducation et permettre à tous les élèves de prendre un bon départ, en particulier ceux issus de milieux défavorisés. C’est pourquoi le socle européen des droits sociaux souligne que les enfants ont droit à des services d'éducation et d'accueil de la petite enfance abordables et de qualité.

La Commission a présenté une proposition de recommandation du Conseil relative à des systèmes de qualité pour l’éducation et l’accueil de la petite enfance, qui vise à:

  • instaurer une compréhension commune, à l’échelle de l’Union, de ce qui constitue une prestation de services de qualité dans ce domaine. Cette initiative permettra de soutenir les réformes nationales et de promouvoir l’inclusion sociale en facilitant les échanges d’expériences et de bonnes pratiques;
  • aider les États membres de l’UE dans leurs efforts visant à améliorer l’accès aux systèmes d’éducation et d’accueil de la petite enfance et leur qualité. Cet objectif consiste notamment à fournir un financement de l’UE pour améliorer la disponibilité et la qualité des services et à réexaminer les critères de référence et les objectifs.

À la suite des négociations entre la Commission et les États membres de l'UE, la recommandation du Conseil a été adoptée par les ministres de l’éducation lors de la réunion du Conseil à Bruxelles, le 22 mai 2019.