Recommandation du Conseil relative à la promotion de valeurs communes, à l’éducation inclusive et à la dimension européenne de l’enseignement

Un enseignement et une formation inclusifs et de qualité, à tous les niveaux, et la dimension européenne de l’enseignement sont fondamentaux pour créer et maintenir la cohésion de la société européenne.

La dignité humaine, la liberté, la démocratie, l’égalité, l’état de droit et le respect des droits de l’homme, y compris des droits des personnes appartenant à des minorités, sont des valeurs partagées par les États membres de l’UE. Elles constituent le tissu de notre Union, lequel lie les pays, les communautés et les peuples, comme l’énonce l’article 2 du traité de Lisbonne

Un enseignement et une formation inclusifs et de qualité, à tous les niveaux, ainsi que la dimension européenne de l’enseignement, sont fondamentaux pour créer et maintenir la cohésion de la société européenne. Il est essentiel que tous les citoyens connaissent le patrimoine commun et la diversité de l’Europe, et comprennent les origines et le fonctionnement de l’Union. 

La proposition de recommandation du Conseil relative à la promotion des valeurs communes, à l’éducation inclusive et à la dimension européenne de l’enseignement a été présentée par la Commission et adoptée par le Conseil selon la procédure législative ordinaire. Elle vise à promouvoir un sentiment d’appartenance: transmettre des valeurs communes, pratiquer une éducation inclusive et enseigner l’Europe et ses États membres pour contribuer à renforcer le sentiment d’appartenance à son école, sa localité, son pays et la famille européenne.

Cette recommandation vise également à renforcer la cohésion sociale, lutter contre la xénophobie, la radicalisation, le nationalisme clivant et la propagation de fausses informations. Pour réaliser ces objectifs, la recommandation prévoit les actions suivantes:

  • promouvoir des valeurs communes à toutes les étapes de l’éducation;
  • favoriser une éducation plus inclusive;
  • promouvoir la dimension européenne de l’enseignement, tout en renforçant la compétence des administrations nationales dans ce domaine;
  • offrir un éventail de mesures de soutien aux enseignants et aux établissements d’enseignement.

Ces actions sont conformes aux travaux en cours au niveau de l’UE pour mettre en œuvre le socle européen des droits sociaux. Les outils et instruments de financement de l’Union européenne, notamment le programme Erasmus+ et les Fonds structurels et d’investissement européens, continuent de contribuer fortement à la mise en œuvre de cette recommandation.