Recommandation du Conseil relative à une approche globale de l’enseignement et de l’apprentissage des langues

Dans un contexte de mobilité accrue vers l’UE et entre ses États membres, les systèmes d’éducation et de formation doivent s’adapter aux défis et aux possibilités découlant de la diversité linguistique de l’Europe.

Les compétences linguistiques sont au cœur de la vision ambitieuse d’un espace européen de l’éducation. L'aptitude à parler des langues étrangères est une compétence nécessaire non seulement pour étudier à l’étranger, mais aussi pour rivaliser sur des marchés de l’emploi de plus en plus internationaux. L’apprentissage des langues permet à la fois de découvrir des cultures étrangères et d’élargir ses perspectives.

Toutefois, des études montrent que les États membres de l’UE ne progressent pas assez rapidement vers la réalisation de l’objectif convenu dans le cadre de la vision d’un espace européen de l’éducation, selon lequel chaque Européen devrait pouvoir parler deux langues étrangères dès le plus jeune âge.

Les niveaux de compétences linguistiques des élèves à la fin de l’enseignement obligatoire sont faibles, en moyenne, dans l’ensemble de l’UE, avec de fortes disparités entre les États membres. 

Dans un contexte caractérisé par une mobilité accrue en Europe et par l'arrivée de nombreux jeunes en provenance de pays non membres venant étudier dans l’UE, il est essentiel de veiller à ce que le multilinguisme soit au cœur du projet européen.

La Commission a présenté une proposition relative à une approche globale de l’enseignement et de l’apprentissage des langues, qui vise à:

  • stimuler l’apprentissage des langues avant la fin de la scolarité obligatoire en mettant l’accent sur l’acquisition de niveaux de compétences spécifiques, sur la base du cadre européen commun de référence pour les langues (CECR) du Conseil de l’Europe;
  • introduire la notion de sensibilisation linguistique dans l’éducation et la formation, qui constitue un cadre ouvert pour l’apprentissage des langues, en tenant compte des compétences linguistiques des personnes;
  • veiller à ce que davantage de professeurs de langues aient la possibilité d'apprendre et d'étudier à l’étranger;
  • recenser et promouvoir des méthodes d’enseignement innovantes, inclusives et multilingues, en utilisant des plateformes et des outils disponibles à l’échelle de l’UE, tels que School Education Gateway et eTwinning.

Au terme de négociations entre la Commission et les États membres de l’UE, la recommandation du Conseil relative à une approche globale de l’enseignement et de l’apprentissage des langues a été adoptée par les ministres de l’éducation lors de la réunion du Conseil du 22 mai 2019, à Bruxelles.