Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes

Service tools

Responsabilité

© EU/ECHO/Malini Morzaria

Audits

Le service de la Commission européenne à la protection civile et operations d’aide humanitaire européennes (ECHO) est régulièrement l’objet d’un examen annuel détaillé de ses procédures et d’une validation de ses dépenses. Les audits sont effectués par la Cour des comptes européenne, ainsi que par le service d’audit interne de la Commission. ECHO effectue aussi les audits de ses partenaires pour vérifier si les subventions octroyées ont été utilisées conformément aux règles établies et formuler des recommandations d’amélioration de leur gestion financière.

Rapports annuels

Afin de garantir transparence et responsabilité concernant l’utilisation des fonds d’aide européens, ECHO publie en chaque fin d’année un rapport annuel. Ce rapport est rendu public et présente comment le budget a été dépensé et quelles activités ont été menées.

Stratégie

ECHO s’engage chaque année à développer un plan stratégique pour une coordination et une programmation efficace et adaptée de ses activités, en adoptant une approche impartiale fondée sur les besoins. Afin de garantir un maximum de transparence, les stratégies annuelles d’ECHO sont également rendues publiques.

Signaler les soupçons d’inconduite, de mauvaise gestion ou de fraude liés aux actions, aux partenaires ou au personnel financés par ECHO

La Commission européenne a des normes éthiques très élevées à l’égard de ses membres du personnel et des organisations partenaires qui bénéficient des fonds européens. Nos réglementations internes et nos partenariats avec les organisations humanitaires comportent des dispositions en matière d’éthique et considèrent l’intégrité essentielle.  

Nous sommes déterminés à maintenir les normes d’intégrité et d’éthique de travail les plus élevées au sein de notre personnel ainsi que dans tous nos domaines d’activité et nous nous engageons pour la prévention et la lutte contre toute forme de mauvaise conduite, mais en particulier l’exploitation sexuelle, les abus et le harcèlement. Nous prenons au sérieux toutes les allégations de mauvaise conduite de la part de notre personnel ou de nos partenaires. Toute forme de mauvaise conduite compromet notre travail vital sur le terrain et met en danger les bénéficiaires ainsi que la crédibilité du secteur humanitaire.

Si vous êtes victime ou témoin d’une mauvaise conduite ou d’une mauvaise conduite potentielle en rapport avec le personnel, les partenaires ou les projets de la DG ECHO, veuillez contacter ECHO à l’adresse ECHO-REPORTMISCONDUCT@ec.europa.eu. En ce qui concerne le signalement, il n’y a pas d’exigences spécifiques à respecter, hormis le fait de fournir des informations aussi précises et détaillées que possible. La boîte aux lettres est accessible aux bénéficiaires, aux contractants, aux membres du public, aux partenaires humanitaires et à tout le personnel d’ECHO.

Si vous souhaitez signaler toute suspicion de corruption, de fraude ou d’autres irrégularités financières liées à des actions financées par ECHO ou à des activités d’ECHO, veuillez contacter ECHO à l’adresse ECHO-REPORTFRAUD@ec.europa.eu. En ce qui concerne le signalement, il n’existe pas de conditions spécifiques à respecter ou de procédures à suivre, outre fournir à ECHO des informations aussi précises et détaillées que possible, y compris les documents justificatifs le cas échéant.

Vous recevrez un accusé de réception de votre plainte et, si vous êtes victime d’une mauvaise conduite, vous serez informé(e) de toute évolution liée à votre plainte dans un délai raisonnable.

Veuillez noter que le signalement peut être anonyme.

La DG ECHO gère les informations fournies en toute confidentialité afin de protéger les droits des personnes impliquées et la vie privée des informateurs. Les données personnelles collectées seront traitées conformément à la législation européenne applicable - règlement (UE) 2018/1725 du Parlement européen et du Conseil du 23 octobre 2018 relatif à la protection des personnes physiques concernant le traitement des données à caractère personnel par les institutions, organes et organisations de l’Union, bureaux et agences ainsi qu’à la libre circulation de ces données. »
 

Dernière mise à jour
03/02/2021