Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes

Service tools

Soudan

Sudan by Anouk Delafortrie
© UE/ECHO/Anouk Delafortrie
Introduction

Les récents changements politiques et réformes au Soudan devraient se traduire en un avenir meilleur pour les citoyens de ce pays. Cependant, le pays est toujours confronté aux effets de décennies de mauvaise gestion, de conflit chronique, de précarité des services essentiels, de récurrence des catastrophes naturelles et de défaillance de l’économie. La crise au Tigré en Éthiopie a provoqué un afflux de réfugiés au Soudan. La pandémie de coronavirus met à rude épreuve une infrastructure sociale et sanitaire déjà fragile. L'UE soutient les organisations humanitaires qui apportent une aide d'urgence vitale aux personnes les plus vulnérables.

Quels sont les besoins ?

Plus de 7 millions de personnes connaissent des pénuries alimentaires et ont besoin d'une aide humanitaire. Les plus vulnérables, en particulier les réfugiés et les personnes déplacées à l'intérieur du pays, sont aux prises avec les prix élevés des denrées alimentaires, les manques de liquidités et de carburant et la perturbation des services de base.

Les taux de dénutrition dans ce pays sont parmi les plus élevés au monde : selon l'UNICEF, quelque 2,7 millions d'enfants et 1,9 million de mères souffrent de malnutrition aiguë, une affection potentiellement mortelle. En outre, plus de 850 000 personnes sont affectées par les essaims de criquets pèlerins, les fortes pluies et les inondations. En septembre 2020, le Nil a atteint son plus haut niveau en 100 ans, détruisant plus de 111 000 maisons et obligeant le gouvernement à déclarer un état d'urgence de 3 mois.

Le Soudan accueille plus de 3,7 millions de réfugiés et de personnes déplacées à l'intérieur du pays. Les ressources dans les zones d'accueil sont surchargées, les approvisionnements alimentaires sont faibles et les services d'éducation et de santé manquent de ressources. À la fin du mois de mars 2021, plus de 70 000 réfugiés éthiopiens avaient traversé la frontière avec le Soudan pour fuir le conflit dans la région voisine du Tigré. En outre, les nouveaux affrontements, toujours non résolus, dans les États du Darfour ont entraîné le déplacement de plus de 100 000 personnes supplémentaires, pour la plupart des personnes déjà déplacées.

Les organisations signalent des pénuries de médicaments essentiels à travers le pays, tandis que la COVID-19 défie toujours davantage le système de santé déjà faible du Soudan.

Carte Soudan
En quoi consiste notre aide ?

En 2021, l'UE a alloué un total de € 52 millions d'aide humanitaire au Soudan. Ce financement permet principalement d’organiser une assistance alimentaire et des soins nutritionnels. L'aide humanitaire de l'UE soutient les ménages les plus vulnérables - les familles déplacées et réfugiées et leurs communautés d'accueil - qui éprouvent des difficultés à se nourrir en suffisance. L'UE contribue également au traitement nutritionnel et aux soins des enfants de moins de 5 ans et des femmes enceintes ou allaitantes à travers le Soudan.

Depuis 2011, l'UE a consacré plus de € 659 millions d'aide vitale aux personnes touchées par les conflits, les pénuries alimentaires et la malnutrition, les risques naturels ou les épidémies. L'aide humanitaire de l'UE fournit aux communautés des soins de santé et nutritionnels, une aide alimentaire, un accès à l’eau et un assainissement, un hébergement, une protection et une éducation.

Fin 2020, l'UE a mobilisé € 6 millions d'aide d'urgence pour contribuer à l’organisation d’une aide vitale aux Éthiopiens touchés par le conflit du Tigré. L'UE soutient les zones d'accueil des réfugiés en leur offrant des services d'enregistrement, d'accueil et d’autres services de base comme des soins de santé, un accès à l’eau, un assainissement et une hygiène.

Compte tenu des nouveaux défis posés par la pandémie de coronavirus, les projets humanitaires financés par l'UE au Soudan adaptent leurs mesures et en adoptent de nouvelles dans le cadre de leurs projets pour assurer la sécurité de leurs équipes et bénéficiaires, tout en continuant à fournir une aide vitale aux communautés vulnérables. Les actions qui étaient déjà axées sur le secteur de la santé continuent d'aider les centres de santé locaux à fournir un accès aux soins de santé et à contrôler et prévenir les épidémies. L’UE soutient également les actions de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans le pays concernant les mesures de détection et d’intervention contre la COVID-19.

L'année dernière, l'UE a organisé 2 vols dans le cadre du pont aérien humanitaire pour faciliter l’acheminement de travailleurs humanitaires et de matériel de secours vers les populations soudanaises dans le besoin, à un moment où les restrictions de transport empêchaient l’opération des vols commerciaux. Le mécanisme européen de protection civile a également été activé avec succès en réaction aux inondations et l’arrivée de réfugiés éthiopiens, avec la création notamment de camps de base pour héberger le personnel humanitaire.

L'UE continue de promouvoir le respect du droit international humanitaire dans le pays, pour garantir un accès sans entrave et sûr à l'aide humanitaire ainsi que la protection des civils.

Dernière mise à jour
22/04/2021