Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes

Service tools

Soudan du Sud

© FinnChurchAid/Maria de la Guardia, 2019
Introduction

Près de 70% de la population du Soudan du Sud a besoin d’une aide humanitaire d’urgence. Des milliers de personnes vivent dans des conditions proches de la famine et les taux de dénutrition atteignent des niveaux critiques. On compte plus de 2 millions de réfugiés sud-soudanais dans les pays voisins. L’UE est un pourvoyeur d’aide humanitaire de longue date dans ce pays et continue de soutenir des projets humanitaires qui viennent en aide aux réfugiés sud-soudanais de la région.

Quels sont les besoins ?

En février 2020, le Soudan du Sud a constitué un gouvernement transitionnel d’unité nationale, laissant derrière lui 6 ans de guerre civile. Cependant, les progrès en matière d’implémentation de l’accord de paix ont été faibles. Une recrudescence des violences a fait plus de 2400 morts civils en 2020, soit plus du double de l’année précédente. Le conflit, l’insécurité et les catastrophes naturelles ont contraint près de 4 millions de personnes au déplacement depuis 2013, pour certaines à plusieurs reprises. On estime à 1,6 million le nombre de personnes déplacées à l’intérieur du pays, tandis que 2,2 millions de personnes sont réfugiées dans les pays voisins.

Au cours de ces derniers mois, les communautés vulnérables ont souffert des effets du conflit, des inondations majeures et de la COVID-19. En conséquence, quelque 8,3 millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire en 2021, soit 800 000 personnes de plus que l’an dernier.

En raison de la violence, le Soudan du Sud doit actuellement faire face à sa pire crise alimentaire jamais enregistrée : environ 30 000 personnes vivent dans des conditions proches de la famine et plus de 7 millions de personnes sont confrontées à une grave insécurité alimentaire. On s’attend à ce que la période de soudure de la mi-2021 soit la pire jamais enregistrée en termes de gravité, avec 1 million de personnes de plus en insécurité alimentaire aiguë par rapport à la même période l’année dernière. La malnutrition demeure une urgence majeure en matière de santé publique ; on estime à plus d’1,8 million le nombre d’enfants et de femmes enceintes ou qui allaitent qui devraient souffrir de malnutrition aiguë en 2021 – le nombre le plus élevé de ces 3 dernières années.

L’insécurité accrue entrave l’accès humanitaire : 9 travailleurs humanitaires ont été tués en 2020 (contre 3 en 2019) et 4 ont déjà perdu la vie en 2021. Au moins 22 incidents de pillage de stocks humanitaires ont eu lieu en 2020, contre 6 en 2019.

Carte Sudan du Sud
En quoi consiste notre aide ?

En 2021, l’Union européenne a débloqué plus de € 79 millions en soutien aux actions humanitaires menées au Soudan du Sud pour répondre à l’insécurité alimentaire, aux violences et aux inondations. Ceci comprend également près de € 3 millions en soutien au déploiement du plan national de vaccination contre la COVID-19 et un financement supplémentaire pour lutter contre la famine et renforcer la sécurité alimentaire.

Au vu des taux record d’insécurité alimentaire et de malnutrition dans le pays, l’UE fournit une aide alimentaire d’urgence et intervient en matière de nutrition, même dans les zones difficiles d’accès. Les fonds humanitaires de l’UE permettent d’acheter et de distribuer des produits nutritionnels, notamment des aliments thérapeutiques pour traiter les enfants et mères souffrant de malnutrition.

Les projets financés par l’UE permettent également de soutenir l’organisation d’une protection pour les personnes déplacées et les victimes de traumatismes et des violences généralisées, en ce compris les enfants, les femmes et les filles. Des actions spécifiques se concentrent sur la réintégration des anciens enfants-soldats. Protéger les femmes et les enfants est une priorité pour l’UE, étant donné les niveaux extrêmes de violence et l’utilisation des violences sexuelles comme arme de guerre.

Durant la pandémie de coronavirus, les partenaires humanitaires de l’UE actifs au Soudan du Sud adoptent de nouvelles mesures pour protéger leurs bénéficiaires et leurs équipes, tout en continuant d’apporter une aide vitale aux communautés vulnérables.

En 2020, plus de € 6 millions de fonds humanitaires de l’UE ont permis d’aider les organisations humanitaires à renforcer l’accès des populations vulnérables à la santé, l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement, et à fournir des équipements de protection essentiels au personnel soignant. Ces actions sont mises en œuvre en accord avec le plan de réponse du Soudan du Sud face à la COVID-19.

L’an dernier, l’UE a aussi financé 2 vols du pont aérien humanitaire pour faciliter l’approvisionnement en fournitures humanitaires des populations dans le besoin. Ces opérations ont aussi permis le transport de matériel spécifiquement utile dans la lutte contre le coronavirus.

L’UE continue de fermement soutenir une aide humanitaire fondée sur des principes et de plaider en faveur d’une protection des travailleurs humanitaires et de leur accès sécurisé et durable à toutes les régions du pays.

En outre, la Commission européenne débloque € 100 millions d’aide humanitaire en soutien au déploiement des campagnes de vaccination dans les pays d’Afrique dont les besoins humanitaires sont critiques et les systèmes de santé, fragiles. Au moins € 14 millions de ces fonds serviront à soutenir les campagnes de vaccination menées en faveur des plus vulnérables en Afrique de l’Est.

Dernière mise à jour
17/06/2021