Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes

Service tools

Soudan du Sud

© FinnChurchAid/Maria de la Guardia, 2019
Introduction

Quelque 7,4 millions de Sud-Soudanais ont besoin d’une aide humanitaire d’urgence. Parmi eux, nombreux sont ceux confrontés à d’importantes pénuries alimentaires. La dénutrition atteint des niveaux critiques dans ce pays. On compte plus de 2 millions de réfugiés sud-soudanais dans les pays voisins. L’UE est un pourvoyeur d’aide humanitaire de longue date dans ce pays et continue de soutenir des projets humanitaires qui viennent en aide aux réfugiés sud-soudanais de la région.

Quels sont les besoins ?

Depuis 2013, le conflit au Soudan du Sud a provoqué des déplacements massifs au sein de la population civile. Malgré la formation d’un gouvernement transitionnel d’unité nationale en février 2020, les progrès en matière d’implémentation de l’accord de paix sont faibles et l’on a récemment observé une recrudescence des violences. La volatilité de la situation dans ce pays continue de faire fuir les gens et entrave les activités de subsistance. De plus, les inondations et les essaims de criquets pèlerins détruisent les récoltes et les cultures. Environ 1,7 million d’enfants et de femmes enceintes ou qui allaitent risquent la malnutrition aiguë. 5,5 millions de personnes n’ont pas accès à l’eau potable et à l’hygiène. Plus de la moitié de la population totale du pays n’a pas accès aux services de santé de base.

Le Soudan du Sud a signalé ses premiers cas de coronavirus en avril 2020. La pandémie constitue un nouveau défi pour le système de santé national, déjà extrêmement faible. De plus, le pays est aux prises avec d’autres foyers de maladies (rougeole notamment) et avec des taux de paludisme supérieurs aux moyennes de saison. Le Soudan du Sud enregistre un des taux les plus élevés de déscolarisation au monde. Quelque 2 millions d’enfants n’étaient pas scolarisés avant la pandémie mondiale, ils sont désormais 2 millions de plus en raison de la fermeture des établissements scolaires à travers le pays.

Le conflit au Soudan du Sud a engendré un exode massif vers l’Ouganda, le Kenya, l’Éthiopie et le Soudan. Un tiers des Sud-Soudanais demeurent en situation de déplacement.

120 travailleurs humanitaires ont été tués au Soudan du Sud depuis le début de la guerre civile en 2013. Malgré une amélioration de l’accès aux populations dans le besoin en 2019, la sécurité des travailleurs humanitaires demeure une préoccupation majeure.

Carte Sudan du Sud
En quoi consiste notre aide ?

En 2020, l’Union européenne a débloqué € 42,5 millions en soutien à l’action humanitaire menée au Soudan du Sud.

Au vu des taux d’insécurité alimentaire et de malnutrition de crise dans le pays, l’UE fournit une aide alimentaire et intervient en matière de nutrition, même dans les zones difficiles d’accès. Les fonds humanitaires de l’UE permettent d’acheter et de distribuer des produits nutritionnels, notamment des aliments thérapeutiques pour traiter les enfants et mères souffrant de malnutrition.

Les projets financés par l’UE permettent également d’organiser une protection pour les personnes déplacées et les victimes de traumatismes et de violences, y compris des enfants. Des actions spécifiques sont menées en faveur de la réintégration des anciens enfants-soldats. Protéger les femmes et les enfants est une priorité pour l’UE, étant donné les niveaux extrêmes de violence et l’utilisation des violences sexuelles comme arme de guerre.

Face à la pandémie de coronavirus, les partenaires humanitaires de l’UE actifs au Soudan du Sud adoptent des mesures dans le cadre de leurs activités et s’adaptent à ce nouveau défi pour protéger leurs bénéficiaires et leurs équipes du virus, tout en continuant d’apporter une aide vitale aux communautés vulnérables. Du budget humanitaire consacré par l’UE au Soudan du Sud en 2020, plus de € 6 millions servent à aider les organisations humanitaires à renforcer l’accès des populations vulnérables à l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement, et à fournir des équipements de protection essentiels au personnel soignant. Ces actions sont mises en œuvre en accord avec le plan de préparation et de réponse national du Soudan du Sud face à la Covid-19. L’UE finance aussi deux vols du pont aérien humanitaire pour faciliter l’approvisionnement en fournitures humanitaires des populations dans le besoin et permettre le transport de matériel spécifiquement utile dans la lutte contre le coronavirus. L’UE continue de plaider en faveur de la protection des travailleurs humanitaires et de leur accès sécurisé et durable à toutes les régions du pays.

En réaction aux essaims de criquets pèlerins qui infestent les pays d’Afrique de l’Est, l’UE a mobilisé en mars 2020 € 9 millions de fonds humanitaires pour aider le Soudan du Sud à faire face aux pénuries alimentaires, à organiser une aide nutritionnelle, à renforcer les services logistiques et à fournir une aide de subsistance aux éleveurs et agriculteurs affectés par l’invasion des criquets pèlerins.

Dernière mise à jour
22/07/2020