Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes

Service tools

Mauritanie

© UE, 2020 (photograph: Jaime Olleros).
Introduction

Située entre la région du Maghreb et la région du Sahel, la Mauritanie est l’un des pays les plus pauvres au monde. Pour la cinquième année consécutive, les précipitations insuffisantes et le manque de végétation ont eu une incidence négative sur les zones pastorales du sud du pays.

Quels sont les besoins ?

Plus de la moitié des habitants de la Mauritanie dépend de l’agriculture et de l’élevage de bétail pour se nourrir et subvenir à ses besoins. Par conséquent, la faiblesse des pluies et le manque de pâturages sont susceptibles d’avoir un impact désastreux sur les stocks alimentaires et les moyens de subsistance de ces communautés. La Mauritanie a traversé une crise alimentaire en 2018 en raison de la sécheresse, alors que les populations vulnérables étaient encore en train de se remettre difficilement de précédentes crises. Le sud de la Mauritanie est particulièrement sujet à la sécheresse et aux pluies irrégulières.

En 2020, plus de 609 000 personnes sont exposées à un risque de pénuries alimentaires et nécessitent une assistance humanitaire en Mauritanie, particulièrement en raison de la sécheresse. Ce chiffre correspond à environ 15% de la population totale du pays. La malnutrition aiguë sévère chez les enfants demeure une préoccupation humanitaire majeure.

La Mauritanie est aussi l’hôte du second plus grand camp de réfugiés originaires du Mali ; ces derniers fuient vers la Mauritanie depuis 2012 en quête de sécurité.

Le premier cas de coronavirus a été signalé dans le pays en mars 2020. La pandémie constitue un réel défi pour le système de santé et de veille sanitaire mauritanien, en particulier pour ce qui est du dépistage précoce et des mesures de limitation de la propagation du virus.

Carte Mauritanie
En quoi consiste notre aide ?

Depuis 2007, l’Union européenne a soutenu des projets humanitaires en Mauritanie pour un montant total de € 118,5 millions. Les € 9 millions d’aide humanitaire alloués à la Mauritanie en 2020 viennent répondre à la crise alimentaire que traverse le pays et apporter aux réfugiés l’aide dont ils ont besoin.

Dans le contexte actuel de pandémie, une partie du financement (€ 700 000) a été redirigée vers deux projets de réponse à l’épidémie, en accord avec le plan de réponse national du pays. Ces projets comprennent des activités de sensibilisation auprès des communautés concernées, l’achat d’équipements de protection, la formation du personnel soignant et l’octroi d’un soutien aux autorités nationales en matière de gestion de la pandémie aux frontières. En outre, les projets financés par l’UE actuellement en cours ont été réajustés pour répondre au mieux à la pandémie de coronavirus.

Les fonds de l’UE viennent aussi soutenir la prévention de la malnutrition chez les enfants, grâce à l’organisation d’une aide alimentaire distribuée au cours de la période de soudure, entre les récoltes, lorsque les stocks alimentaires sont sérieusement épuisés. La priorité est donnée aux familles les plus pauvres avec des enfants de moins de cinq ans et/ou aux femmes enceintes ou qui allaitent, afin d’éviter que leur situation ne s’aggrave. La présence de l’assistance européenne agit comme un filet de sécurité pour ces familles ; elle permet d’éviter que ces dernières n’aient recours à des stratégies d’adaptation néfastes sur le long terme, comme par exemple vendre les moyens de subsistance qu’il leur reste pour s’acheter à manger.

Une autre priorité de l’aide de l’UE en Mauritanie est d’apporter son soutien au système national de soins de santé pour lutter contre la malnutrition chez les enfants de moins de cinq ans. Un financement significatif est consacré au dépistage de la malnutrition, ainsi qu’à un approvisionnement en médicaments et aliments thérapeutiques utilisés dans le traitement de la malnutrition sévère et potentiellement mortelle chez l’enfant. En 2019, plus de 21 700 enfants de moins de cinq ans ont ainsi pu être traités en Mauritanie grâce à l’aide de l’UE.

Les projets financés par l’UE viennent aussi en aide aux réfugiés vulnérables de Mauritanie, qui n’ont d’autre moyen de survivre que grâce à l’aide humanitaire. L’aide fournie aux réfugiés maliens du camp de M’bera se concentre sur une aide alimentaire, un accès à l’eau et des mesures d’hygiène, une protection, et une éducation pour les enfants déscolarisés des suites des crises humanitaires.

Une partie des fonds humanitaires de l’UE en Mauritanie sert aussi à soutenir le service aérien humanitaire des Nations unies (UNHAS) qui permet aux travailleurs et fournitures humanitaires d’atteindre les populations dans le besoin se trouvant dans des zones reculées.

Au vu de la récurrence des crises en Mauritanie, en particulier celles liées à la sécheresse, l’UE apporte aussi son soutien aux mesures de réduction des risques de catastrophe. Ces mesures aident les communautés à mieux gérer l’évolution des conditions météorologiques grâce, par exemple, au développement de systèmes d’alerte précoce ou au renforcement des capacités locales de préparation et de réponse aux risques naturels multiples et divers qui affectent les stocks de nourriture.

Dernière mise à jour
21/07/2020