Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes

Service tools

Éthiopie

© UNICEF, 2019
Introduction

L’Éthiopie fait face à des besoins humanitaires considérables en raison des nombreuses crises auxquelles elle est confrontée, qui se chevauchent parfois, et qui sont dues essentiellement aux conflits intercommunautaires et ethniques ainsi qu’aux chocs climatiques. La pandémie de coronavirus risque d’exacerber les vulnérabilités dans le pays. L’Éthiopie accueille également la deuxième plus grande population de réfugiés en Afrique, dont la majorité dépend de l’aide humanitaire. L’UE maintient son aide humanitaire de longue date en faveur des réfugiés et des communautés déplacées dans le pays.

Quels sont les besoins ?

Les flambées de violence et les tensions ethniques continuent de contraindre les personnes à quitter leur foyer; d’autres sont obligées de fuir en raison des conditions météorologiques extrêmes. Dans plusieurs régions, l’accès de l’aide humanitaire reste difficile.
En mai 2019, les autorités ont mené une opération de grande envergure de retour, parfois forcé et prématuré, de personnes déplacées à l'intérieur du pays, vers des régions où la sécurité, la réconciliation et l’état de droit n’étaient pas encore rétablis. L’UE continue de plaider en faveur de retours volontaires, sûrs, fondés et dignes, conformément aux normes et aux principes internationaux.

L’Éthiopie souffre de pénuries alimentaires en raison des effets de la sécheresse. Des sécheresses de plus en plus fréquentes et graves empêchent les populations de se rétablir, tandis que les risques naturels, tels que les crues soudaines et les glissements de terrain, emportent des vies humaines et détruisent les moyens de subsistance. L’Éthiopie est également l’un des pays d’Afrique orientale aux prises avec des essaims de criquets pèlerins qui ravagent les cultures et les pâturages.

En mars 2020, les premiers cas de coronavirus ont été signalés en Éthiopie. La pandémie accroît considérablement la pression exercée sur un système de santé fragile, dont la capacité à faire face aux chocs est déjà limitée. En outre, le choléra et l'émergence d’autres épidémies continuent de représenter une menace majeure pour la santé publique, principalement en raison des mauvaises conditions de vie, du manque d’eau potable et de structures d'assainissement appropriées, et de mauvaises pratiques en matière de santé et d’hygiène.

L’Éthiopie compte plus de 740 000 réfugiés, principalement en provenance du Soudan du Sud, de la Somalie, de l’Érythrée et du Soudan, dont la plupart dépendent de l’aide humanitaire pour subvenir à leurs besoins fondamentaux.
Depuis 2017, plus de 400 000 migrants éthiopiens ont été expulsés du Royaume d’Arabie Saoudite et d’autres pays. L’UE demande un moratoire sur toutes les expulsions pendant la pandémie de coronavirus.

Carte Ethiopie
En quoi consiste notre aide ?

L’action humanitaire financée par l’UE en Éthiopie vise à répondre en priorité aux besoins humanitaires les plus urgents. En 2020, l’UE octroie 42,85 millions d’euros à des projets humanitaires en Éthiopie et soutient la fourniture d’une aide vitale aux personnes déplacées à l’intérieur du pays, déracinées, qui ont fui la violence ou les catastrophes naturelles. Elle fournit une protection, une aide alimentaire, de l’eau potable, des abris, des produits de première nécessité, une aide nutritionnelle et des soins de santé, des conseils sur la prévention des maladies ainsi que des services éducatifs.

L’aide humanitaire de l’UE contribue également à aider les réfugiés en Éthiopie. L’une des actions prioritaires est la création d’un environnement protecteur pour les réfugiés les plus vulnérables, tels que les mineurs non accompagnés. De plus, l’UE finance une aide alimentaire, notamment l’utilisation de coupons électroniques que les réfugiés peuvent échanger contre des aliments frais sur les marchés. L’aide humanitaire de l’UE comprend également la fourniture d’abris, d’un accès à l’eau potable et à des installations sanitaires, le dépistage et le traitement des enfants et des mères souffrant de malnutrition, et permet un accès à l'enseignement primaire aux enfants réfugiés.

L’UE fournit également une aide d’urgence et un abri décent aux Éthiopiens les plus vulnérables expulsés du Royaume d’Arabie saoudite, en mettant l’accent sur les enfants non accompagnés.

Compte tenu des nouveaux défis posés par la pandémie de coronavirus, les actions menées dans le cadre des projets humanitaires financés par l’UE en Éthiopie comprennent l'adoption de mesures, et l'adaptation des mesures existantes, visant à assurer la sécurité des bénéficiaires et du personnel, tout en maintenant l'apport d'une aide vitale aux communautés vulnérables. Les actions déjà centrées sur le secteur de la santé continueront d’aider les centres de santé locaux à assurer un accès aux soins de santé et à agir en matière de prévention des épidémies et de lutte contre celles-ci. Ces actions complètent les efforts actuellement déployés par le ministère éthiopien de la santé. En outre, l’UE soutient l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en Éthiopie dans le cadre des mesures de détection précoce et de réaction face à la pandémie de coronavirus.

Les pays de la région, dont l'Éthiopie, étant actuellement envahis par des essaims de criquets pèlerins, l’UE a réagi en mobilisant 11 millions d’euros destinés au financement de l’aide humanitaire et de l'aide au développement pour soutenir les efforts internationaux déployés pour combattre cette invasion en Afrique de l’Est. De plus, 9 millions d’euros provenant des fonds humanitaires alloués en 2020 à l'Éthiopie sont utilisés pour faire face aux pénuries alimentaires et procurer des moyens de subsistance aux pasteurs et aux agriculteurs touchés par l’invasion de criquets.

À la suite des pluies torrentielles récentes qui ont provoqué des inondations et des glissements de terrain dévastateurs dans la région, l’UE a mobilisé 850,000 EUR d’aide d’urgence pour répondre aux besoins immédiats en Éthiopie.

Dernière mise à jour
29/05/2020