Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes

Service tools

République centrafricaine

Central African Republic by Pablo Tosco
© Pablo Tosco / Oxfam Intermón
Introduction

Plus de cinq ans après l’éclatement de la crise en décembre 2013, la situation en République centrafricaine (RCA) reste extrêmement préoccupante. La violence entre les groupes armés et contre les civils, qui cible les écoles, les établissements de soins et les sites abritant des personnes déplacées à l’intérieur du pays, a contraint des milliers de personnes à fuir. En conséquence, un quart de la population est, soit déplacée à l’intérieur du pays, soit réfugiée dans les pays voisins. L’Union européenne soutient les personnes les plus touchées en leur fournissant des biens et des services de base tels que nourriture, soins de santé, abris d’urgence, eau et installations sanitaires, et protection des civils.

Quels sont les besoins ?

La violence et l’insécurité ont contraint un quart des habitants à fuir leurs foyers. Dans ce contexte, les besoins humanitaires ont considérablement augmenté. Environ 2,9 millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire. Les moyens de subsistance et les activités agricoles ont gravement pâti de la violence; le revenu des ménages a baissé, alors que les prix alimentaires ont augmenté. 1,5 million d’enfants ont besoin d’une aide humanitaire. On estime que 43 000 enfants de moins de cinq ans souffriront de malnutrition aiguë sévère en 2019.

Les organisations humanitaires fournissent une aide dans un environnement difficile et dangereux. L’insécurité et le manque d’infrastructures de transport entravent l’accès humanitaire. Les travailleurs humanitaires sont régulièrement la cible de groupes armés et de criminels. En 2018, sept travailleurs humanitaires ont perdu la vie en raison d’attaques, tandis que 396 incidents de sécurité ont été enregistrés contre des travailleurs humanitaires.

Les besoins humanitaires en RCA restent insatisfaits et la crise s'est propagée aux pays voisins. La crise en RCA et la situation des réfugiés centrafricains au Cameroun et au Tchad sont considérées par l’Union européenne comme une crise humanitaire oubliée.

RCA
En quoi consiste notre aide ?

Avec plus de 558 millions d’euros octroyés depuis 2014, l’Union européenne et ses États membres sont le principal pourvoyeur d’aide humanitaire à la République centrafricaine. L’Union européenne a fourni à elle seule plus de 136 millions d’euros d’aide humanitaire en faveur de la RCA depuis 2014.

Le service de protection civile et des opérations d’aide humanitaire de l’Union européenne (ECHO) se concentre principalement sur la couverture des besoins des personnes les plus touchées, y compris la nourriture, les soins de santé, les abris d’urgence, l’eau et l’assainissement, l’éducation et la protection des civils. Une aide d’urgence est fournie aux personnes déplacées à l’intérieur du pays, aux communautés d’accueil et aux réfugiés, qui dépendent principalement de l’aide humanitaire pour leur survie.

L’UE finance l’aide alimentaire, les moyens de subsistance à court terme et le soutien agricole, ainsi que le libre accès aux services de soins de santé primaires, en mettant l’accent sur les interventions permettant de sauver des vies. Les projets visant à améliorer la protection des civils bénéficient également du soutien de l’UE. Ils comprennent la prévention de la violence sexuelle, l’assistance médicale, psychosociale et juridique aux victimes, ainsi que des actions offrant un environnement protecteur et éducatif aux enfants.

Pour faire face aux déplacements soudains de populations, l’UE finance le mécanisme de réaction rapide. Son objectif est de surveiller l’évolution de la situation humanitaire, de fournir des biens essentiels (tels que savon, bidons, ustensiles de cuisine, matelas, couvertures) et d’assurer l’accès à l’eau et aux services d'assainissement et d’hygiène à ceux qui ont dû tout laisser derrière eux et quitter rapidement leurs foyers.

L’UE soutient également la coordination humanitaire, la sécurité des travailleurs humanitaires et le service aérien humanitaire des Nations unies (UNHAS) qui permet de fournir une aide humanitaire dans un pays où la violence est omniprésente et où les infrastructures de transport sont insuffisantes.

La crise en RCA a également un impact sur les pays voisins, avec 577 000 réfugiés centrafricains accueillis principalement au Cameroun, en République démocratique du Congo (RDC) et au Tchad. Leur séjour prolongé exerce une pression sur les communautés d’accueil locales et sur leurs ressources déjà limitées. Dans ces pays voisins, l’UE fournit une aide humanitaire à la fois aux communautés d’accueil et aux réfugiés centrafricains.

Dernière mise à jour
06/02/2019