Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes

Service tools

Évaluer les besoins, le degré de vulnérabilité et les risques

Needs assessment
© European Union / ECHO / Mathias Eick
Qu'Est-ce que c'est?

Conformément aux principes humanitaires, l’Union européenne cherche à répondre aux besoins des populations les plus vulnérables qui sont confrontées à des crises et à des catastrophes humanitaires. L’évaluation des besoins fait référence à l’obtention et à l’analyse d’informations sur les besoins des populations en situation de crise. Elle fournit des éléments permettant de déterminer si une intervention extérieure est nécessaire et contribue à la conception et à la mise en œuvre d’une réponse humanitaire adéquate.

Pourquoi est-ce important?

Les besoins humanitaires ont considérablement augmenté ces dernières années et les fonds alloués à l’aide humanitaire ont peiné à faire face à la situation, ce qui a donné lieu à un fossé grandissant entre les besoins et la réaction apportée. Les États, les organisations humanitaires et les autres parties prenantes se sont efforcés de combler cette lacune en s’engageant à collaborer de manière plus efficiente et efficace dans le cadre d’initiatives telles que le grand compromis (Grand Bargain).

De nombreux pays sont exposés à des crises récurrentes en raison de leurs conditions météorologiques ou de l’instabilité de leur situation intérieure. La collecte d’informations et le suivi des risques contribuent à la prise de décision et garantissent donc l'acheminement de l’aide humanitaire en temps utile et de manière ciblée. L’évaluation et le suivi contribuent à permettre aux organisations humanitaires d’être mieux préparées et davantage en mesure d’intervenir de manière proactive lorsque des risques accrus de crise sont décelés.

Enfin, certaines crises font l’objet d’une attention limitée de la part des médias et de la communauté internationale des donateurs. Les populations touchées par ces «crises oubliées» sont toutefois souvent parmi les plus vulnérables et ne peuvent être négligées.

INFORM AND CRISIS INDEX & FORGOTTEN CRISIS 2019 Print
En quoi consiste notre aide ?

L’Union européenne apporte une aide humanitaire sur la base des principes d’humanité, d’impartialité, de neutralité et d’indépendance tels qu’énoncés dans le traité de Lisbonne et confirmés dans le consensus européen sur l’aide humanitaire. Néanmoins, les ressources sont limitées face aux crises actuelles et futures et les choix en matière d’allocation doivent être fondés sur des données probantes.

La direction générale de la protection civile et des opérations d’aide humanitaire de la Commission européenne (ECHO) a mis au point un cadre en deux phases pour évaluer et analyser les besoins dans les différents pays et les différentes crises. Ce cadre fournit des éléments permettant de hiérarchiser les besoins, d’allouer des fonds et d’élaborer les plans de mise en œuvre humanitaire.

La première phase est une évaluation globale comportant deux dimensions:

  • L’indice de gestion des risques (INFORM) est un outil fondé sur des indicateurs et des données au niveau national qui permet une analyse comparative des pays afin de déterminer leur niveau de risque en matière de crises et de catastrophes humanitaires. Il comporte trois dimensions du risque: l’exposition aux risques naturels et d’origine humaine, la vulnérabilité des populations et la capacité de réaction au niveau national. Les données INFORM sont également utilisées pour calculer un indice de crise qui recense les pays touchés par une catastrophe naturelle, touchés par un conflit, ou accueillant un grand nombre de personnes déplacées, ou par une combinaison des trois.
  • L’évaluation des crises oubliées recense les situations de grave crise humanitaire dans lesquelles les populations touchées ne reçoivent pas suffisamment d’aide internationale, voire aucune. Ces crises sont caractérisées par une faible couverture médiatique, un manque d’intérêt des donateurs (tel que mesuré par l’aide par habitant) et un manque d’engagement politique à résoudre la crise, avec pour résultat une présence insuffisante des organisations humanitaires.

La deuxième phase du cadre est axée sur l’analyse du contexte et de la réponse à apporter.

  • Le cadre d’analyse intégré est une évaluation approfondie réalisée par des experts humanitaires de la Commission européenne. Il consiste en une évaluation qualitative des besoins humanitaires par crise, prenant également en compte les populations touchées et les tendances prévisibles.

La Commission européenne est aussi déterminée à améliorer la capacité, la qualité et la coordination des approches en matière d’évaluation des besoins dans l’ensemble du secteur humanitaire. Elle coorganise l’axe de travail du grand compromis consacré à l’évaluation des besoins, avec le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA). Par ailleurs, la Commission européenne:

  • soutient les travaux du Comité permanent interorganisations (CPI) concernant les outils et orientations en matière d’évaluation et d’analyse (comme le déploiement du cycle de programme humanitaire);
  • finance des initiatives mondiales en matière d’évaluation des besoins avec les organisations partenaires au moyen du budget alloué au programme de renforcement des capacités de réaction;
  • encourage les efforts visant à améliorer les méthodes et les procédures d’évaluation des besoins en matière d’aide humanitaire de manière coordonnée, y compris par l’intermédiaire des plateformes de donateurs, telles que l’initiative sur les principes et bonnes pratiques pour l’aide humanitaire (GHD);
  • soutient l’initiative mondiale INFORM, ainsi que les évaluations nationales et régionales en matière de risque de crises et de catastrophes humanitaires fondées sur les méthodes et procédures INFORM.
Dernière mise à jour
15/02/2019