Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes

Service tools

Services aériens humanitaires

© 2018 UE (Photo: Luke Dennison)
Qu'Est-ce que c'est?

Les services aériens humanitaires constituent une bouée de sauvetage pour des millions de personnes touchées par des crises humanitaires. Dans de telles situations, il est essentiel d’assurer un accès rapide et sûr aux zones touchées pour sauver des vies. Les avions et les hélicoptères sont souvent le seul moyen d’atteindre les zones touchées par des crises lorsqu’il n’y a pas de routes, de ports ou de pistes d’atterrissage commerciales fiables, ou que la situation les rend inaccessibles. Les services aériens humanitaires sont utilisés pour transporter le personnel humanitaire et l’aide humanitaire, ainsi que pour effectuer les évacuations médicales et de sécurité, selon les besoins. L’Union européenne (UE) gère son propre service aérien humanitaire (ECHO Flight) et soutient d’autres opérations aériennes humanitaires.

Pourquoi est-ce important?

De nombreuses personnes sont susceptibles de nécessiter une aide humanitaire en raison des catastrophes naturelles et des crises d’origine humaine. Toutefois, les problèmes logistiques et le manque d’infrastructures peuvent entraver les opérations humanitaires. Par exemple, des populations peuvent se retrouver bloquées en raison d’inondations ou les personnes en détresse se trouvent parfois dans des zones reculées. En outre, dans certaines circonstances, l’utilisation du transport routier n’est pas une option viable, par exemple à la suite de fortes pluies ou de cyclones. Les services aériens humanitaires aident les travailleurs humanitaires à accéder à ces lieux difficiles d’accès et à acheminer des fournitures vitales.

Outre les aspects pratiques, des considérations liées à la sécurité peuvent rendre difficile l’accès des travailleurs humanitaires aux populations en détresse. Le transport terrestre peut être risqué dans les régions déchirées par un conflit, mettant en péril la sécurité des travailleurs humanitaires. Les vols humanitaires sont en outre utilisés pour évacuer les travailleurs humanitaires pour raisons médicales ou à la suite de menaces pour la sécurité qui les obligent à quitter rapidement les lieux.

Les organisations humanitaires peuvent recourir à des vols réguliers ou à des charters à cet effet, mais les compagnies aériennes locales ne sont pas toujours fiables et sûres, pas plus qu’elles ne desservent nécessairement les zones dans lesquelles l’aide humanitaire est nécessaire. Des services aériens fiables, sûrs et gérés de manière efficace constituent la meilleure manière de faire en sorte que les travailleurs humanitaires puissent poursuivre leur action vitale.

En quoi consiste notre aide ?

L’UE dispose de son propre service aérien humanitaire, organise un transport aérien ad hoc en cas d’urgence grave, le cas échéant. En 2018, la contribution financière de l’UE aux services aériens humanitaires dans le monde s’est élevée à près de 39 millions d’euros. En 2019, le financement de l’UE en faveur des services aériens humanitaires a atteint quelque 25 millions d’euros à ce jour.

En Afrique subsaharienne, l’Union européenne exploite un service aérien humanitaire appelé ECHO Flight, comptant des plateformes au Kenya, en République démocratique du Congo (RDC) - desservant également l'Ouganda - et au Mali. Ce service est également utilisé gratuitement par les organisations humanitaires avec lesquelles l’UE collabore. En 2018, les services d’ECHO Flight ont transporté 26 180 passagers et 230 tonnes de fret vers les zones touchées par des crises.

À la suite de l’épidémie du virus Ebola en RDC en 2018, les services aériens d’ECHO assurent régulièrement le transport du personnel et des fournitures humanitaires vers différents foyers d’Ebola qui sont difficiles d’accès. Plus de 145 vols ont été effectués entre mai 2018 et fin septembre 2019.

L’UE a également contribué au financement de l’exploitation d’un hélicoptère géré par le service aérien humanitaire des Nations unies (UNHAS) afin de faciliter l’accès de l’aide humanitaire dans des zones peu sûres et difficiles d’accès en RDC. Cette aide s’inscrit dans le cadre d’un soutien financier plus large fourni par l’UE aux services aériens humanitaires sans but lucratif. En 2018, l’UE a apporté une contribution de 24 millions d’euros aux opérations de l’UNHAS au Cameroun, en République centrafricaine (RCA), au Tchad, en Éthiopie, au Mali, en Mauritanie, au Niger, au Nigeria, au Soudan, au Soudan du Sud et au Yémen, et de 750 000 euros en faveur des opérations de la Mission Aviation Fellowship (MAF) en Afghanistan. Au Zimbabwe, en 2019, l’UE a aidé le Programme alimentaire mondial (PAM) à gérer un service d’hélicoptère en vue d’acheminer des articles de secours d’urgence vers des zones isolées touchées par le cyclone tropical Idai.

L’UE finance également des vols spécifiques afin de soutenir des opérations humanitaires dans des situations d’urgence. À titre d’exemple, ces vols sont utilisés pour transférer temporairement des travailleurs humanitaires vers une région plus sûre au sein d’un même pays si la situation en matière de sécurité s’aggrave soudainement au lieu où ils opèrent. En outre, des évacuations médicales rapides peuvent être organisées à l’intention des travailleurs humanitaires pour les transférer de leur lieu d’activité vers les principaux hôpitaux où ils peuvent être soignés.

Dernière mise à jour
15/10/2019