Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes

Service tools

Assistance alimentaire

food_assistance_unamid
© UNAMID/Albert Gonzalez Farran
Qu'Est-ce que c'est?

L’assistance alimentaire est fournie dans l’attente, au cours et dans le sillage d’une crise humanitaire. Son objectif est de sauver des vies et de préserver les moyens de subsistance pour éviter des taux d’urgence de malnutrition aigüe ou des mécanismes d’adaptation nuisibles.

Dans le cadre de son assistance alimentaire humanitaire, la Commission européenne vise à garantir la disponibilité de nourriture, l’accès à des denrées nourrissantes et sûres et leur consommation pour les populations les plus touchées par la famine et les plus vulnérables lors des crises.

Pourquoi est-ce important?

Malgré les avancées encourageantes constatées ces dix dernières années, l’état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde (SOFI) de 2018 publié par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) souligne le niveau en hausse de l’insécurité alimentaire et de la faim, avec près de 821 millions de personnes confrontées à l’insécurité alimentaire en 2017 dans le monde entier.

Sur ces 821 millions de personnes, près de 124 millions étaient confrontées à des niveaux critiques d’insécurité alimentaire aigüe ou pire encore (notamment la famine) selon le rapport mondial sur les crises alimentaires 2018, soit une hausse de 11 % par rapport à l’année précédente. La plupart des crises alimentaires majeures de 2017 ont été alimentées par les conflits, les chocs climatiques et les déplacements.

En quoi consiste notre aide ?

Le service de la Commission chargé de la protection civile et des opérations d’aide humanitaire européennes (ECHO) s’emploie pleinement à fournir une assistance alimentaire humanitaire aux victimes des crises alimentaires de par le monde et investit dans l’aide visant à réduire le risque de famine selon une approche intégrée en matière de prévention et de réaction.

Dans l’ensemble, c’est près d’un tiers du budget humanitaire annuel de l’UE qui est consacré à l’organisation d’une assistance alimentaire d’urgence, ce qui fait de l’UE le premier bailleur de fonds dans ce secteur au niveau mondial.

Depuis 2010, l’UE déploie sa politique d’assistance alimentaire humanitaire et a déjà aidé plus de 100 millions de personnes n’ayant pas accès à des vivres sûrs et nutritifs en suffisance.

L’assistance alimentaire de l’UE s’adapte à chaque contexte de crise spécifique. Par exemple, lorsque la disponibilité des vivres dans les magasins et sur les marchés locaux n’est plus suffisante et que les victimes des catastrophes naturelles ont perdu leurs ressources financières pour s’acheter de quoi manger, la Commission européenne aide les populations vulnérables à accéder aux vivres dont elles ont besoin en leur allouant une assistance en espèces. Ce type d’aide s’avère souvent plus efficace que l’envoi de sacs de riz ou de farine à l’autre bout du monde.

Néanmoins, lorsqu’il n’y a plus aucune nourriture de disponible sur les étals des marchés locaux juste après qu’une catastrophe a eu lieu, la Commission fournit aussi des vivres essentiels aux populations les plus vulnérables, en période critique.

L’UE privilégie l’apport de solutions durables et la restauration de l’autosuffisance, en renforçant la résilience et en protégeant les moyens de subsistance des foyers ruraux vulnérables souffrant de l’insécurité alimentaire. Cela passe notamment par la fourniture de semences et d’outils aux exploitants agricoles familiaux  vulnérables afin qu’ils puissent cultiver leurs propres vivres et devenir autosuffisants.

Dernière mise à jour
15/10/2018