Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes

Service tools

Éducation en contexte d’urgence

© UE
Qu'Est-ce que c'est?

L’UE vise à fournir aux enfants affectés par les crises humanitaires un accès à un enseignement primaire et secondaire de qualité, sécurisé et agréé. Les projets d’éducation en contexte d’urgence ont pour but d’aider les enfants déscolarisés à retrouver les bancs de l’école. Ils s’assurent également que ces derniers restent scolarisés via divers circuits d’éducation officiels et informels. Étant donné que la qualité d’un enseignement dépend grandement de ses enseignants, l’action de l’UE apporte aussi son soutien aux enseignants, au travers de différentes sortes de formations, coaching et mesures de protection. Dans les situations d’urgence, les actions pédagogiques vont de pair avec les mesures de protection, pour proposer des espaces d’apprentissage sûrs et propices à la guérison et, le cas échéant, des passerelles avec les services spécialisés dans la protection de l’enfance. Plus de 65% des actions d’éducation en contexte d’urgence financées par l’UE ont intégré des éléments de protection. L’UE se concentre de plus en plus sur la protection de l’éducation contre les attaques directes et sur le déploiement de la Déclaration pour des écoles sûres. Chaque action de l’UE tient compte des différents besoins des enfants, selon leur âge, leur sexe ou toute autre circonstance particulière.

Pourquoi est-ce important?

Quelque 127 millions d’enfants et adolescents en âge d’aller à l’école primaire ou secondaire et vivant dans des pays touchés par les crises n’étaient pas scolarisés en 2019. Chez les enfants réfugiés, seuls 77% étaient inscrits en primaire et 31% en secondaire.

La pandémie de coronavirus a exacerbé ces tendances négatives et engendré une crise éducative mondiale. Les plus vulnérables sont victimes des conséquences désastreuses de leur non-accès à l’enseignement à distance. Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) estime que plus de 24 millions d’enfants abandonneront l’école en raison de la COVID-19. L’éducation est essentielle pour proposer à chaque enfant un avenir meilleur et l’aider à développer son plein potentiel. Elle dote les enfants de compétences, leur fournit une protection et leur redonne un sentiment de normalité et de sécurité. Cela aide les enfants à être autonomes et à avoir plus d’influence sur les sujets qui les concernent. L’éducation est également l’un des meilleurs outils pour investir dans la paix, la stabilité et la croissance économique de leurs pays. C’est pourtant l’un des secteurs les plus mal financés de l’aide humanitaire : seuls 3% du budget humanitaire mondial sont alloués à l’éducation.

En quoi consiste notre aide ?

Politique

L’UE figure parmi les principaux bailleurs de fonds humanitaires et décideurs politiques pour ce qui concerne le secteur de l’éducation au niveau mondial. En intégrant l’éducation en contexte d’urgence à sa réponse humanitaire et en l’associant étroitement à la coopération au développement, l’UE fait plein usage de ses instruments de financement humanitaire et de développement pour venir en aide aux enfants touchés par les crises.

Les priorités suivantes aident l’UE à assurer la continuité d’une éducation de qualité et sécurisée en contexte de crise :

  1. des partenariats pour une réponse efficace, effective et innovante;
  2. la promotion de l’accès, l’inclusion et l’équité;
  3. la défense de l’éducation pour la paix et la protection;
  4. le soutien à une éducation de qualité pour en tirer les meilleurs résultats en matière d’apprentissage.

Ces priorités figurent dans la communication de la Commission européenne sur l’éducation en contexte d’urgence et de crise durable (mai 2018), approuvée par les États membres de l’UE dans les conclusions du Conseil de novembre 2018. En mars 2019, la Commission a publié ses orientations concernant l’éducation en contexte d’urgence lors des opérations humanitaires financées par l’UE.

Financement

Le budget total investi dans l’éducation en contexte d’urgence a atteint les € 600 millions entre 2015 et 2020.

La part du budget humanitaire de la Commission européenne allouée à l’éducation en contexte d’urgence a considérablement augmenté ces dernières années (1% en 2015) et se maintient à 10% du budget humanitaire depuis 2019.

Plus de 9,5 millions de filles et garçons dans 59 pays à travers le monde ont bénéficié des projets d’éducation financés par l’UE entre 2015 et 2020. Les fonds alloués par la Commission sont activés par ses partenaires humanitaires actifs sur le terrain, notamment les ONG, les agences des Nations unies et les organisations internationales menant à bien des projets humanitaires.

Le financement de la Commission est assuré par l’intermédiaire de ses partenaires humanitaires, notamment des ONG, des agences des Nations unies et des organisations internationales réalisant des projets humanitaires.

Actions

L’UE soutient diverses actions dans le domaine de l’éducation en contexte d’urgence, dont plus de la moitié promeuvent l’éducation des filles. L’UE a apporté son soutien aux enfants et enseignants des circuits de l’éducation officielle et informelle, y compris via des programmes d’éducation accélérés condensant plusieurs années de programme scolaire pour aider les enfants à retrouver plus rapidement le niveau scolaire correspondant à leur classe d’âge. Les projets financés se concentrent sur les enfants vivant au sein de communautés d’accueil (65%), les enfants déplacés à l’intérieur de leur pays (55%) et les enfants réfugiés (50%).

Parmi les activités communes aux différents projets soutenus par l’UE, on peut citer :

  • des formations et tout autre soutien additionnel, comme le mentorat pour les enseignants et le personnel pédagogique;
  • un soutien psychosocial et des formations aux compétences de vie (comme une sensibilisation à la santé et l’hygiène, une éducation aux risques liés aux mines, des activités de réduction des risques de catastrophe, des séances de renforcement de la résilience personnelle ou encore des plages récréatives);
  • une sensibilisation au sein des communautés;
  • une réhabilitation et amélioration des structures scolaires;
  • un approvisionnement en matériel éducatif (pour l’enseignement et l’apprentissage).

Les actions financées par l’UE soutiennent également les associations parents-enseignants, la gestion scolaire par les communautés, les clubs étudiants, et les activités ou formations entre pairs. Environ un cinquième de ces actions comprennent des solutions innovantes pour les élèves et/ou les enseignants.

Dernière mise à jour
20/01/2021