Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes

Service tools

Inclusion du handicap

Disability Inclusion
© UE
Qu'Est-ce que c'est?

Les personnes handicapées présentent des incapacités physiques, mentales, intellectuelles ou sensorielles durables pouvant faire obstacle à leur participation pleine et effective à la société. Aux termes de la Convention relative aux droits des personnes handicapées, la notion de handicap évolue et «résulte de l’interaction de personnes présentant des incapacités, et de barrières comportementales et environnementales qui font obstacle à leur participation pleine et effective à la société sur la base de l’égalité avec les autres». Les personnes handicapées sont souvent confrontées à des barrières qui les empêchent d'accéder pleinement à l’assistance et à la protection humanitaire. L’inclusion du handicap vise par conséquent à prendre en compte les besoins spécifiques des personnes handicapées afin de garantir leur pleine participation à l’action humanitaire.

Pourquoi est-ce important?

Bien que la question ait gagné en visibilité ces dernières années, l’inclusion du handicap dans l’action humanitaire demeure insuffisante. Selon les estimations, 15 % environ de la population mondiale présente un handicap, et ce pourcentage est susceptible d'augmenter durant les crises humanitaires. Or les modalités de l'assistance et de la protection fournies aux personnes handicapées dans des situations d'aide humanitaire sont encore insuffisamment adaptées.

En raison de la discrimination et des obstacles environnementaux, physiques, économiques et sociaux, les personnes handicapées sont davantage exposées au risque de ne pas bénéficier des interventions d’urgence et des services humanitaires. Elles sont également confrontées à davantage de menaces et sont plus vulnérables. Afin de garantir l’inclusion et la participation complètes de ces personnes à l’action humanitaire, leurs besoins spécifiques au contexte doivent être pris en compte. Les obstacles qu’elles rencontrent doivent être éliminés ou réduits, et leur incidence doit être atténuée par des outils et des facteurs de protection pour leur permettre d'accéder à l’aide et à la protection humanitaire et d'y participer.

En quoi consiste notre aide ?

Action

Afin de prendre en compte les besoins des personnes handicapées dans l’ensemble des projets humanitaires financés par l’UE, le service de la Commission européenne chargé de la protection civile et des opérations d’aide humanitaire européennes (ECHO) a publié une note d’orientation opérationnelle intitulée «Inclusion des personnes handicapées dans les actions d’aide humanitaire financées par l’UE» .

Elle vise à favoriser l’inclusion du handicap, à garantir l’égalité des chances des personnes handicapées, et à fournir aux personnels de l’UE et à ses partenaires dans l'aide humanitaire des outils pour veiller à la réalisation de ces objectifs lors de la conception, de la mise en œuvre et du suivi des projets humanitaires financés par l’UE.

La note d'orientation, qui porte principalement sur niveau global de programmation, fournit des outils permettant de comprendre et d’éliminer les obstacles à l’accès réel et à la participation pleine et effective des personnes handicapées aux opérations d’aide et de protection humanitaire. L’objectif est d’améliorer la qualité des programmes et d'améliorer la performance, la sécurité et l’accessibilité des services, de l’assistance et de la protection des personnes handicapées dans les opérations humanitaires.

L’Union européenne est également partie à la Convention des Nations unies relative aux droits des personnes handicapées et a approuvé la charte du sommet mondial sur l’action humanitaire pour l'inclusion des personnes handicapées dans l'action humanitaire.

Financement

En 2018, La Commission européenne a alloué 40 millions d’euros de financements ciblés à des projets d’aide aux personnes handicapées. Des projets ont été financés au Soudan du Sud, en Afghanistan, en Libye, au Yémen, en Iraq, en Syrie, en Tanzanie, en Ukraine, en Jordanie et en Palestine. Divers domaines ont été ciblés, notamment les soins de santé, la protection, l'hébergement, l’eau, l’assainissement et l’éducation.

Mesures

Parmi les projets récemment financés par la Commission européenne, on peut citer les exemples suivants:

  • Services de réadaptation, notamment de soins physiques et fonctionnels, services d’orthèse et de prothèse, soins de santé mentale et de soutien psychosocial pour les personnes handicapées en Syrie
  • Amélioration de l’inclusion des personnes présentant des besoins spécifiques dans les interventions de protection permettant de sauver des vies parmi les réfugiés burundais et les demandeurs d’asile en Tanzanie
  • Amélioration des infrastructures d’éducation afin de les rendre plus accessibles aux enfants handicapés en Iraq et en Jordanie
  • Soins à domicile pour les personnes handicapées résidant le long de la ligne de contact en Ukraine
  • Accès à des services de réhabilitation fonctionnelle pour les survivants blessés par des armes conventionnelles/engins explosifs improvisés et pour les personnes présentant une déficience physique en Afghanistan
  • Mise à disposition de blocs latrines de points d’accès à l’hygiène et de stations de lavage de mains accessibles aux personnes handicapées et adaptés aux enfants pour les réfugiés sud-soudanais en Éthiopie
  • Renforcement de l’accès aux services de santé spécialisés pour les réfugiés en Turquie
Dernière mise à jour
11/06/2019