Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes

Service tools

Aide d’urgence au sein de l’UE

greece_estia_eu
Une famille de réfugiés hébergée dans un appartement financé par l'UE. © UE

Dans des circonstances urgentes et exceptionnelles, comme le soudain afflux récent de réfugiés en Europe, la Commission européenne peut financer une aide humanitaire d’urgence pour les populations dans le besoin, présentes sur le territoire européen.

Une aide humanitaire d’urgence peut être livrée, en étroite coordination avec les États membres de l’UE, aux victimes les plus vulnérables des catastrophes, via des projets menés sur le terrain, par les organisations humanitaires partenaires de la Commission. Ces organisations sont des agences de l’ONU, des organisations internationales, des services spécialisés des Etats membres ou des ONG, ayant signé un accord avec la Commission. Si nécessaire, la Commission peut aussi directement financer des opérations de secours et de protection.

Des mesures alimentaires, médicales, d’hébergement et de protection sont quelques-unes des formes que peut prendre l’aide humanitaire organisée en faveur des populations affectées. La Commission européenne, aux côtés de ses partenaires et des États membres, évalue les besoins sur le terrain afin d'assurer l'efficacité et l'adéquation de l'aide fournie par les partenaires.

Ce type d’aide est prévu exclusivement en cas de catastrophes exceptionnelles aux conséquences humanitaires graves au sein de l’UE, sa mobilisation est décidée collectivement par les États membres, au sein du Conseil. D’autres instruments ou outils financiers existent également pour répondre aux catastrophes au sein de l’UE, comme la protection civile de l’UE.

Toutes les opérations de secours d’urgence effectuées au sein de l’UE le sont en conformité avec les principes humanitaires internationaux.

Aide d’urgence en Grèce

Une aide d’urgence au sein de l’Europe peut être fournie en réponse à des catastrophes exceptionnelles entraînant des conséquences humanitaires graves et étendues dans un ou plusieurs États membres. En Grèce, par exemple, près de 857 000 réfugiés et migrants sont arrivés en 2015 seulement. Selon le HCR, plus de 45 000 réfugiés et migrants se trouvent toujours dans le pays en mars 2018.

Pour répondre à cette situation sans précédent, la Commission a débloqué € 650 millions pour la période 2016-2019, afin de financer des opérations d’aide d’urgence ayant pour mission de répondre aux besoins des réfugiés en Grèce.

Ce soutien viendra compléter celui déjà fourni par les autorités des États membres concernés.

En vue de répondre à la crise des réfugiés, la Commission a également financé des interventions humanitaires dans les Balkans occidentaux et livré une aide matérielle par l’intermédiaire du mécanisme européen de protection civile.

Seules les organisations humanitaires partenaires de la Commission européenne peuvent introduire une demande de financement pour l’acheminement d’une aide d’urgence auprès de l’UE. En savoir plus sur ce financement et sur comment devenir un partenaire.

Dernière mise à jour
02/04/2018