Le mécanisme de protection civile de l'Union européenne

Qu'est-ce que c'est?

Le mécanisme de protection civile de l'Union européenne vise principalement à faciliter la coopération lors des opérations d'assistance en matière de protection civile dans le cas de catastrophes majeures qui peuvent nécessiter des mesures d'intervention urgentes. Ce mécanisme s'applique également aux situations susceptibles de comporter une menace imminente d'apparition d'une telle catastrophe. Il s'agit dès lors d'un outil qui renforce la coopération communautaire dans les questions de protection civile. Il a été établi par la décision du Conseil du 23 octobre 2001 Pdf file. Une refonte de cette décision du Conseil a été adoptée le 8 novembre 2007.

Conformément au principe de subsidiarité, ce mécanisme peut fournir une valeur ajoutée à l'assistance européenne en matière de protection civile en mettant l'aide à disposition, à la demande du pays touché. Une telle situation peut se produire si la préparation à une catastrophe du pays touché ne suffit pas à fournir une réponse adéquate en termes de ressources disponibles. En regroupant les capacités de protection civile des États participants, le mécanisme de l'Union européenne peut tout d'abord assurer une meilleure protection des personnes, mais aussi de l'environnement naturel et culturel, ainsi que des biens.

Pour permettre et assurer un déploiement efficace de l'assistance, les équipes travaillant lors des urgences doivent être rapidement mobilisées. Leur travail doit en outre être coordonné tout en faisant preuve de flexibilité. Le mécanisme dispose de ses propres outils lui permettant d'y parvenir.

États participants

28 États membres de l’Union
Autriche Estonie Italie Portugal
Belgique France Lettonie Roumanie
Bulgarie Finlande Lituanie Slovaquie
Chypre Allemagne Luxembourg Slovénie
République tchèque Grèce Malte Espagne
Croatie Hongrie Pays-Bas Suède
Danemark Irlande Pologne Royaume-Uni

Other participating States

Islande Ancienne République yougoslave de Macédoine* Norvège


* in a process of renewing the Agreement for participation the Mechanism


Les outils du mécanisme

Le mécanisme de protection civile de l'Union européenne dispose de plusieurs outils destinés à fournir, au niveau communautaire, une préparation adéquate et une réponse efficace aux catastrophes.

Le Centre de Coordination de la Réaction d'Urgence (ERCC) est l'organe opérationnel du mécanisme. Il est géré par la DG ECHO de la Commission européenne et est accessible 24 heures sur 24. Les pays y ont accès à une plateforme, à un guichet unique de moyens de protection civile disponibles dans tous les États participants. Tout pays, au sein ou en dehors de l'Union européenne, affecté par une catastrophe majeure peut demander une assistance par le biais du ERCC. Il fait fonction de centre de communication, au niveau du siège, entre les États participants, le pays touché et les experts envoyés sur le terrain. Il fournit également des informations utiles et mises à jour sur la situation réelle d'une urgence en cours. Dernier point, mais non des moindres, le ERCC joue un rôle de coordination en faisant correspondre les offres d'assistance proposées par les États participants aux besoins du pays frappé par une catastrophe.

Le Système commun de communication et d'information d'urgence (CECIS) est une application de notification et d'alerte fiable accessible sur le web, qui a été créée dans le but de faciliter la communication d'urgence entre les États participants. Celui-ci fournit une plateforme intégrée permettant d'envoyer et de recevoir les alertes et les détails de l'assistance requise, de soumettre des offres d'assistance et d'observer les développements de l'urgence en cours quand ils se produisent dans un journal en ligne.

Un programme de formation a également été mis en place en vue d'améliorer la coordination des opérations d'assistance en matière de protection civile en assurant la compatibilité et la complémentarité entre les équipes d'intervention des États participants. Il développe aussi les compétences des experts impliqués dans ces opérations par le partage des meilleures pratiques. Ce programme comprend des cours de formation, l'organisation d'exercices conjoints et un système d'échange d'experts des États participants.

Les modules de protection civile se composent de ressources nationales provenant, sur une base volontaire, d'un ou plusieurs États membres. Ceux-ci apportent une contribution à la capacité de réaction rapide en matière de protection civile demandée par le Conseil européen dans les conclusions de juin 2005 et par le Parlement européen dans sa résolution de janvier 2005 sur le tsunami. Treize modules de protection civile ont été identifiés par la Commission en collaboration avec les États membres.

Urgences

Depuis sa création en 2001, le mécanisme a été activé pendant plus de 150 fois, pour des catastrophes de tous types. Parmi les grandes catastrophes qui ont requis une assistance, on compte le tsunami en Asie du Sud (2004/2005); les ouragans Katrina et Rita aux Etats-Unis (2005); les tremblements de terre en Chine (2008), en Haïti (2010) et au Japon (2011); les inondations dans les Balkans (2010); les incendies de forêt en Grèce (2007, 2012); les troubles civils en Libye (2011), et l'explosion sur une base navale à Chypre (2011).

La gestion des catastrophes est un exemple clair de la valeur ajoutée de l'action au niveau communautaire, où la responsabilité nationale pour gérer directement les catastrophes reste incontestée mais est facilitée et soutenue par la somme des ressources communautaires partagées.

Vue d'ensemble des activations du mécanisme de protection civile de l'UE (01/2007-12/2012) Pdf file