Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes

Service tools

Coordination entre le civil et le militaire en temps de crise

© WFP/Praveen Agrawal
Qu'Est-ce que c'est?

L’Union européenne encourage une coordination entre acteurs civils et militaires dans les situations d’urgence. La Coordination civilo-militaire humanitaire (CMCoord) est nécessaire pour protéger et promouvoir les principes humanitaires, éviter le chevauchement des moyens civils et militaires, réduire au maximum les incohérences et, le cas échéant, poursuivre des objectifs communs.

Pourquoi est-ce important?

La nature changeante des conflits modernes, des catastrophes naturelles et des crises rend le dialogue et l’interaction entre acteurs civils, humanitaires et militaires d’autant plus pertinents. La coordination civilo-militaire est cruciale pour soutenir l’aide humanitaire et les secours d’urgence lors de catastrophes. La portée et la forme de ces interactions civilo-militaires dépendent toujours du contexte spécifique de chaque crise. Une évaluation au cas par cas est nécessaire pour sauvegarder l’espace humanitaire et la perception de l’aide comme indépendante et neutre.

Les stratégies de coordination peuvent prendre la forme d’une :
coexistence se concentrant sur l’élimination des conflits et une réduction des incohérences au maximum – typique lors de conflits impliquant des acteurs militaires dans des combats actifs
coopération se concentrant sur une harmonisation des efforts – pouvant être adoptée lors d’une catastrophe naturelle, le cas échéant

La Coordination civilo-militaire humanitaire (CMCoord) est essentielle pour maintenir une distinction claire entre acteurs civils et humanitaires d’un côté et acteurs militaires de l’autre. L’aide humanitaire doit être fournie conformément aux principes humanitaires et sans chevauchement des efforts.

Certains contextes d’urgence humanitaire et de catastrophe requièrent des moyens uniquement disponibles chez les militaires. Ces services comprennent le transport aérien et maritime stratégique, le soutien médical et les capacités d’évacuation médicale, les capacités d’ingénierie spécialisée, etc. Les acteurs humanitaires et de protection civile peuvent demander une aide aux militaires en dernier recours, lorsqu’aucune autre option, civile ou commerciale, n’est envisageable, conformément aux directives civilo-militaires (par exemple, d’Oslo ou du MCDA) et aux pratiques recommandées. À titre exceptionnel, une aide militaire peut être mobilisée pour établir des conditions de sécurité adaptées, permettant aux travailleurs humanitaires d’apporter leur aide et de fonctionner dans des contextes d’urgence complexes.

Print
En quoi consiste notre aide ?

La Commission européenne travaille en étroite collaboration avec les structures de gestion des crises du Service européen pour l’action extérieure (SEAE), en particulier l’État-major de l’UE, dans le cadre de l’Approche intégrée de l’UE pour la gestion des crises et conflits extérieurs. Cette collaboration couvre :

  • la mobilisation de moyens militaires en appui à l’aide humanitaire de l’UE et aux secours d’urgence de l’UE lors de catastrophes
  • l’inclusion de considérations humanitaires dans la planification et la conduite de la Politique de sécurité et de défense commune (PSDC) de l’UE
  • une collaboration sur les initiatives de sécurité et de défense de l’UE, ainsi qu’en matière de formation, d’exercices et d’enseignement

Afin de sensibiliser les militaires aux principes humanitaires et à la coordination civilo-militaire, la Commission européenne organise des présentations à destination du personnel de l’UE déployé lors des missions de la PSDC et des opérations menées dans le cadre des formations du Collège européen de sécurité et de défense (ESDC) ou des académies militaires des États membres.

Le Concept de l’UE pour une coordination civilo-militaire en soutien à l’aide humanitaire et aux secours d’urgence lors de catastrophes, validé par le Comité militaire de l’UE en 2019, rassemble les enseignements et meilleures pratiques tirés d’années d’engagement mutuellement bénéfique entre l’État-major de l’UE et la Commission européenne, et fournit des orientations pratiques directement applicables pour les commandants des missions et opérations de l’UE. Il rend aussi opérationnelles dans l’UE les pratiques recommandées par l’ONU pour une coordination civilo-militaire efficace des actifs militaires étrangers lors de catastrophes naturelles ou de cause humaine.

L’Union européenne soutient avec ferveur le rôle des Nations unies dans la coordination civilo-militaire humanitaire, notamment au travers d’un plaidoyer mondial et d’un financement en faveur du personnel du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (UN OCHA) chargé d’assurer un niveau approprié de coordination entre acteurs humanitaires et militaires sur le terrain.

Réponse aux ouragans dans les îles des Caraïbes

Des navires de la marine néerlandaise et du personnel militaire ont livré une aide aux îles des Caraïbes après que des ouragans aient détruit les moyens de subsistance des populations et les infrastructures de base. Une aide militaire substantielle a été fournie via le mécanisme européen de protection civile après que l’ouragan Mathew ait frappé Haïti en 2016, que l’ouragan Maria ait détruit de larges zones de la Dominique en 2017 et que l’ouragan Dorian ait entraîné des dégâts dans les Bahamas en 2019.

Aide face au coronavirus

Dans le contexte de l’épidémie de coronavirus, des avions militaires ont servi au rapatriement de citoyens européens, dans le cadre d’un effort plus large de rapatriement de l’UE. Des masques de protection ont également été livrés par des avions militaires.

Réponse à Ébola au Libéria, en Sierra Leone et en Guinée en 2014

Dans le cadre d’une réponse européenne coordonnée, un navire néerlandais a transporté des fournitures essentielles vers les trois pays les plus touchés par le virus Ébola en Afrique de l’ouest : le Libéria, la Sierra Leone et la Guinée. Le navire a transporté 160 véhicules, 80 conteneurs et environ 1200 tonnes de fournitures essentielles et d’équipement médical. En outre, des avions militaires du Royaume-Uni ont été mobilisés pour des évacuations sanitaires via le mécanisme européen de protection civile.

Dernière mise à jour
10/07/2020