Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes

Service tools

Un demi-million de réfugiés aidés en Turquie grâce à un programme financé par l’UE

Cash assistance through the ESSN debit card is helping refugee families in Turkey give their children the stability they need at home.
Une aide en espèces, par carte de débit ESSN, est octroyée aux familles de réfugiés en Turquie et leur permet d’offrir à leurs enfants la stabilité dont ils ont besoin à la maison. © PAM/Deniz Akkus

Le nombre de réfugiés en Turquie bénéficiant d’une aide mensuelle en espèces dans le cadre d’un programme d’aide innovant atteint désormais les 500 000 personnes et est en constante augmentation. Le plan d’aide sociale d’urgence (ESSN) est le résultat d’un partenariat entre le service d’aide humanitaire de l’UE, le Programme alimentaire mondiale (PAM) des Nations unies, le Croissant-Rouge turc et le gouvernement turc.

L’Union européenne finance ce programme d’aide en espèces (ESSN) en vue de soutenir les familles de réfugiés les plus vulnérables en Turquie, en leur offrant une carte de débit pour couvrir leurs besoins fondamentaux (alimentation, loyer, médicaments, vêtements).

Ces cartes de débit peuvent être utilisées dans les magasins, comme toute autre carte de débit classique, ou pour retirer du liquide à un distributeur de billets. Le programme fournit aux familles vulnérables qui en sont bénéficiaires, 100 lires turques (environ € 26) par membre de famille et par mois. Les inscriptions ont débuté en novembre 2016 et se poursuivent actuellement encore à travers tout le pays, dans l’objectif d’aider au moins un million de réfugiés en 2017.

« La carte m’aide grandement pour acheter à manger et payer le loyer. Faire sans serait difficile car j’ai une grande famille », explique Şaban, un réfugié syrien vivant actuellement à Gaziantep, ville du sud de la Turquie, avec sa mère, sa femme et ses six enfants.

 « Ayant permis d’aider un demi-million de personnes en moins de six mois, ce programme représente déjà une énorme réussite. Les livraisons d’aide classiques nous auraient pris plus de temps, coûté plus cher et n’auraient pas forcément répondu au besoin réel des gens : disposer d’un revenu de base pour couvrir leurs besoins quotidiens. En nous alliant à plusieurs acteurs humanitaires et au gouvernement turc, nous serons bientôt en mesure d’aider deux fois plus de personnes dans le besoin », a déclaré Christos Stylianides, commissaire européen à l’aide humanitaire et la gestion des crises.

Contexte

Le nombre de réfugiés en Turquie dépasse les 3,2 millions de personnes, faisant de la Turquie le pays à la plus importante population de réfugiés au monde.

Environ 90 % des réfugiés syriens en Turquie vivent hors des camps et disposent d’un accès limité aux services de base. La Commission européenne propose une aide humanitaire aux réfugiés vulnérables, en particulier ceux vivant hors des camps. Le total des fonds humanitaires octroyés par l’UE à la Turquie depuis le début de la crise dépasse les € 664 millions.

Date de publication
17/05/2017