Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes

Service tools

Les risques de catastrophe en Europe : complexes et croissants mais mieux compris qu’auparavant

Civil protection exercise
Un exercice de protection civile. Comprendre les risques de catastrophe est primordial si l’on veut organiser une réponse d’urgence efficace. © UE/ECHO.

La Commission européenne a réalisé un aperçu général des principaux risques de catastrophe auxquels se trouve confrontée l’Europe aujourd’hui. Inondations, conditions météorologiques extrêmes et perturbations critiques au niveau des infrastructures figurent dans le top cinq des risques à l’intérieur de l’Union européenne, tels qu’identifiés par les États membres. Les interdépendances sont cependant croissantes dans un contexte de risques toujours plus influencé par le changement climatique.

Mieux comprendre les risques de catastrophe en Europe constitue une étape importante pour toute réduction efficace des risques de catastrophes, ainsi qu’une base à toute planification d’efforts de préparation et d’intervention lors de crises ou catastrophes en Europe.

Cet aperçu des risques est l’une des mesures de prévention des catastrophes prévues par le mécanisme européen de protection civile. Dans le même temps, il correspond à l’un des principaux engagements de la Commission européenne tels que définis dans son Plan d’action pour la mise en œuvre du cadre de Sendai pour une réduction des risques de catastrophe.
Son lancement coïncide avec la participation de la Commission européenne à la Plateforme mondiale de réduction des risques de catastrophe, qui se tient à Cancun au Mexique, du 22 au 26 mai 2017.

L’aperçu des risques compile les résultats des évaluations de risques de catastrophes menées au niveau national en Europe et les croise avec des données scientifiques et autres. L’analyse met en lumière l’attention prépondérante accordée aux risques comme les inondations, les conditions météorologiques extrêmes, les incendies forestiers, les accidents industriels, et les perturbations critiques au niveau des infrastructures.

D’autres risques de catastrophe comme les pandémies, les accidents radiologiques, le terrorisme, la cybercriminalité, les séismes et les maladies animales, revêtent également une importance particulière aux yeux des autorités de gestion des crises en Europe.
La recherche financée par l’UE sur ces risques en particulier et d’autres types de risques, permet de mieux gérer les risques et catastrophes et d’anticiper de nouveaux risques émergents.

Date de publication
29/05/2017