Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes

Service tools

L’UE renforce son soutien à la lutte contre le virus Ébola en République démocratique du Congo

training for medical experts fighting Ebola outbreak in DRC
Dans le cadre de la réponse globale de l’UE, la Norvège a fait don de plusieurs modules d’isolement et organisé la formation d’experts médicaux luttant contre l’épidémie d’Ébola en RDC. © OMS/Lianne Gutcher

La Commission européenne va débloquer € 1,8 million d’aide humanitaire pour soutenir la réponse à l’épidémie d’Ébola actuellement en cours en République démocratique du Congo. Ce financement portera l’aide européenne consacrée à Ébola jusqu’ici en 2018 à un total de € 3,43 millions.

« Depuis l’annonce officielle le 8 mai 2018 d’une nouvelle épidémie d’Ébola, l’UE a immédiatement soutenu les efforts de l’Organisation mondiale de la santé et des autorités nationales pour empêcher la propagation de la maladie. Les précédentes épidémies nous ont appris que l’on ne pouvait pas se montrer complaisant avec cette maladie. Nous ne pouvons pas baisser la garde. C’est pourquoi, aujourd’hui, je m’engage à renforcer l’aide de l’UE. Ces nouveaux fonds aideront nos partenaires humanitaires et les autorités locales à lutter contre Ébola et à contenir une éventuelle propagation de la maladie », a déclaré Christos Stylianides, commissaire européen à l’aide humanitaire et la gestion des crises et coordinateur de la réponse de l’UE au virus Ébola.

L’aide de l’UE soutiendra la coordination et les opérations logistiques des efforts actuellement en cours en termes de réponse, contrôle de la maladie et prévention des infections, ainsi qu’en matière de surveillance des points d’entrée et de sortie des zones affectées par Ébola et de sécurisation des sépultures. L’UE fournira également un soutien général aux centres de santé primaire des zones affectées.

Ces fonds s’inscrivent dans le cadre de l’aide générale consacrée par l’UE à l’épidémie d’Ébola, qui comprend notamment l’activation du mécanisme européen de protection civile, grâce auquel un système d’isolement a pu être déployé par la Norvège pour transporter les patients en quarantaine nécessitant un traitement spécifique. ECHO Flight, le service humanitaire aérien de la Commission européenne, organise aussi des navettes depuis Kinshasa pour l’acheminement du personnel de santé et des fournitures médicales vers les zones affectées.

 

Date de publication
12/06/2018