Qu'est-ce que la direction générale de l’éducation et de la culture (DG EAC)?

C'est le service de la Commission européenne chargé de l'éducation et de la formation, de la jeunesse, des sports, des langues et de la culture.

Le rôle de l'UE dans le domaine de la culture est défini à l'article 167 du traité sur le fonctionnement de l'UE.

L'agenda européen de la culture, qui constitue le cadre des activités de la DG EAC dans ce domaine, vise à renforcer le rôle et la position de la culture dans un contexte de mondialisation croissante.

Quelle est son action?

La DG EAC élabore une politique fondée sur des données concrètes et gère des initiatives, comme le programme Europe créative, qui défend le patrimoine culturel européen.

En tant qu'organe exécutif de l'UE, la Commission européenne est responsable devant le Parlement européen, et plus précisément, dans ce domaine, devant la commission de la culture et de l'éducation.

Quelles sont ses responsabilités?

La DG EAC doit principalement garantir:

Résultats obtenus à ce jour

Ces dernières années, la DG EAC a concentré ses activités sur la mise en œuvre de l'agenda européen de la culture, qui est régulièrement réexaminé afin d'évaluer les progrès accomplis.

Jusqu'au lancement du programme Europe créative, la DG EAC exerçait principalement ses activités dans le cadre:

  • du programme Culture (2007-2013), qui soutenait la diversité culturelle et le patrimoine de l'Europe;
  • des programmes MEDIA (2007-2013) et MEDIA Mundus (2011-2013) , qui soutenaient le secteur audiovisuel.

La DG EAC a également commandé une série d'études, de rapports et d'enquêtes statistiques afin de contribuer au dialogue et à la coopération au niveau international dans le domaine de la culture. Elle soutient aussi des actions dans plusieurs domaines pour promouvoir les secteurs de la culture et de l'audiovisuel.

Prochaines étapes

À la suite de son approbation par le Parlement européen, le programme Europe créative a été lancé au début de 2014. Valable jusqu'en 2020, il offrira de nombreuses possibilités aux organisations et aux professionnels du secteur de la culture.

Parallèlement, la DG EAC continuera de fournir un soutien stratégique et des orientations aux États membres de l'UE. Les grandes priorités de la DG sont définies dans son cadre stratégique.

Elle continuera par ailleurs de gérer des initiatives visant à promouvoir le secteur de la culture et de la création.