Quel est l'enjeu?

Les statistiques dans le domaine de la culture ont deux fonctions principales:

  • fournir un ensemble de données fiables aidant à élaborer les politiques;
  • fournir des informations pouvant être exploitées par le secteur de la culture et les bailleurs de fonds potentiels.

Il est donc essentiel que les statistiques sur les secteurs de la culture et de la création, ainsi que sur les professionnels du secteur culturel, soient aisément accessibles au grand public.

Pourquoi agir dans ce domaine?

La Commission européenne s’appuie sur des informations statistiques pour élaborer ses politiques. Des données fiables sur la contribution du secteur culturel à l'économie et à l'emploi peuvent aider à concevoir des politiques efficaces dans ce secteur.

Les statistiques sont également essentielles pour les secteurs de la culture et de la création. En effet, l'un des obstacles au financement, comme le souligne la communication sur le programme Europe créative, est le manque de données fiables relatives à ce secteur. Ce manque de données limite la capacité des petites organisations du secteur à obtenir des financements auprès d'investisseurs et d'institutions.

Quel est le rôle de la Commission?

Le rôle de la Commission est d'établir une base d'informations statistiques fiables pour:

  • aider à l'élaboration des politiques;
  • soutenir l'investissement dans le secteur culturel.

Pour cela, elle coopère avec des experts afin d'apporter des réponses aux besoins identifiés, ainsi qu'avec les pays de l'UE et des organisations telles que l'Observatoire européen de l'audiovisuel et Eurostat, l'Office statistique européen.

Où en est-on?

La Commission a pris des mesures ces dernières années pour améliorer l'ensemble de données statistiques culturelles sur lequel elle s'appuie. En 2012, le réseau des systèmes statistiques européens concernant la culture (ESSnet-culture) a proposé un cadre méthodologique visant à produire des données culturelles qui soient comparables dans toute l'UE. Avant cela, Eurostat avait publié une brochure sur les statistiques culturelles réunissant des données issues des pays de l'UE.

Les travaux d’Eurostat sur les statistiques culturelles ont été relancés, et les premières données sur l’emploi dans le secteur de la culture, le commerce international de biens culturels, la participation à la culture et la consommation de biens culturels sont à présent disponibles sur le site web d'Eurostat.

Une étude de faisabilité sur la collecte et l'analyse de données dans les secteurs de la culture et de la création dans l'UE , élaborée dans le cadre du programme Europe créative, complète le travail d'Eurostat: elle examine les données issues de sources «alternatives», comme les registres administratifs, les associations professionnelles et les organismes de gestion des droits, les registres du commerce, le «big data» et les observatoires consacrés à la culture.

Quelles sont les étapes suivantes?

Avec la reprise de ses travaux sur les statistiques culturelles, Eurostat va progressivement publier sur son site de nouvelles données sur les entreprises, la participation à la culture, les dépenses dans le secteur de la culture et le commerce des services culturels au cours de l’année 2016. Une nouvelle brochure sur les statistiques culturelles sera publiée au printemps 2016.