UNESCO

L'UE et l'UNESCO ont publié en 2013 une déclaration commune  faisant référence à la signature, un an plus tôt, d'un mémorandum d'accord. Elles réaffirment ainsi leurs valeurs partagées telles que le respect des droits de l'homme et de la dignité humaine, la liberté, la démocratie, l'égalité, l'État de droit et, par-dessus tout, le droit à la liberté d'expression.

L'éducation, la culture, les médias et la science constituent les domaines dans lesquels l'UE et l'UNESCO entendent coopérer.

L'UE est partie à la convention de l'Unesco sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, qui sert de cadre à la politique culturelle qu'elle mène dans le cadre de ses relations extérieures et de ses actions de coopération au développement et au commerce. À ce titre, l'Union:

Commerce international

La politique commerciale de l'UE tient compte de certains aspects culturels, conformément au traité sur le fonctionnement de l'Union européenne (articles 207, paragraphe 4, et 167, paragraphe 4) et à la convention de l'UNESCO de 2005.

Les aspects culturels sont pris en considération dans le programme de Doha pour le développement — le cycle de négociations multilatérales lancé en 2001 par les membres de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) —, et dans l'accord sur le commerce des services (ACS), dont les négociations ont débuté en 2013 entre 23 membres de l'OMC.

L’UE a conclu ces dernières années un certain nombre de protocoles sur la coopération culturelle, conformément à l'article 16 de la convention de l'UNESCO sur le traitement préférentiel devant être accordé aux artistes et aux professionnels de la culture, ainsi qu'aux biens et services culturels des pays en développement: