First published on
10 Mai 2017

Le document de réflexion ouvre un débat essentiel sur la manière dont l'UE peut maîtriser au mieux la mondialisation et répondre aux opportunités et aux défis dont celle-ci est porteuse:

Sur le plan extérieur, le document met l'accent sur la nécessité de façonner un ordre mondial véritablement durable, reposant sur des règles communes et un programme commun. L'UE a toujours été en faveur d'un corpus solide et efficace de règles mondiales au niveau «multilatéral» et elle devrait continuer à l'élaborer de manière à relever les nouveaux défis et à garantir son application effective. Par exemple, l'UE pourrait préconiser de nouvelles règles destinées à créer des conditions de concurrence équitables en luttant contre des pratiques nuisibles et déloyales comme la fraude fiscale, les subventions publiques préjudiciables ou le dumping social. La mise en place d'instruments de défense commerciale efficaces et d'un tribunal multilatéral des investissements pourrait également aider l'UE à agir avec détermination contre les pays ou les entreprises qui s'adonnent à des pratiques déloyales.

Sur le plan intérieur, le document propose des outils permettant de protéger nos concitoyens et de renforcer leur autonomie grâce à des politiques sociales rigoureuses et à la fourniture du nécessaire soutien en matière d'éducation et de formation tout au long de leur vie. Des politiques fiscales progressives, des investissements dans l'innovation et des politiques de protection sociale fortes pourraient tous contribuer à une redistribution plus équitable des richesses. Dans l'intervalle, le recours aux fonds structurels européens pour assister les régions vulnérables et au Fonds européen d'ajustement à la mondialisation pour aider les travailleurs licenciés à trouver un autre emploi peut contribuer à atténuer les incidences négatives.

Files

TéléchargementPDF - 2.5 MB
TéléchargementPDF - 187.7 KB