Action pour le climat

Afrique du Sud

Politiques

Le changement climatique fait partie intégrante du partenariat stratégique de l’UE avec l’Afrique du Sud.

L’UE et l’Afrique du Sud sont des partenaires stratégiques depuis 2007, année où ils ont adopté un plan d’action pour le partenariat.

Domaines de coopération

Les questions climatiques sont régulièrement débattues au plus haut niveau politique lors des sommets annuels UE-Afrique du Sud, ainsi qu’au niveau des négociateurs lors des conférences des Nations unies sur le climat. En tant que présidente du groupe des 77 + Chine, l’Afrique du Sud a joué un rôle essentiel dans l’adoption historique de l’accord de Paris.

Le ministre sud-africain de l’environnement est membre de la Conférence ministérielle africaine sur l’environnement (CMAE), avec laquelle la Commission européenne entretient un dialogue régulier sur le changement climatique. Cinq réunions ont été organisées entre 2013 et 2015.

L’Afrique du Sud entend limiter les émissions et s’adapter au changement climatique grâce aux mesures définies dans sa contribution prévue déterminée au niveau national (CPDN) à la conférence de Paris, telles que:

  • le programme de marchés publics dans le domaine de la production indépendante d’énergies renouvelables (programme REI4P – Renewable Energy Independent Power Producer Procurement Programme), qui donne de bons résultats;
  • le passage à l’électricité décarbonée d’ici à 2050;
  • le piégeage et le stockage du carbone;
  • la production de véhicules électriques et de véhicules électriques hybrides;
  • un plan à long terme pour l’introduction d’une taxe sur le carbone;
  • l’élaboration d’un plan national d’adaptation.

Le pays attend un soutien international pour la mise en œuvre de ces mesures.

Exemples de projets conjoints

Documentation

Afrique du Sud

Afrique