Action pour le climat

Amérique latine et Caraïbes

Le changement climatique est un aspect important des relations entre l’UE et les pays d’Amérique latine et des Caraïbes.

Le changement climatique figure régulièrement à l’ordre du jour des sommets et dialogues politiques organisés au niveau régional, sous-régional et bilatéral.

L’action pour le climat est également encouragée dans le cadre d’accords commerciaux bilatéraux — par exemple, les accords avec la Colombie et le Pérou et l’accord d’association avec l’Amérique centrale. Ces accords visent à faciliter les échanges et les investissements étrangers dans les technologies environnementales, telles que les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique.

Dialogue politique au niveau régional

La lutte contre le changement climatique fait partie:

  • des sommets organisés tous les deux ans entre l’UE et la Communauté des États latino-américains et des Caraïbes (CELAC) et du plan d’action UE-CELAC;
  • des dialogues régionaux sur le financement de la lutte contre le changement climatique, qui visent à associer les sources de financement nationales et internationales, à intégrer les objectifs climatiques et les questions de financement dans les plans nationaux et à améliorer l’accès aux sources de financement internationales;
  • des dialogues politiques à haut niveau entre le Service européen pour l’action extérieure (SEAE) et les pays partenaires de la région ALC;
  • des efforts de diplomatie climatique de l’UE visant à encourager les pays à ratifier rapidement l’Accord de Paris et à préciser et mettre en œuvre leurs contributions nationales.

Coopération technique au niveau régional

L’UE soutient l’action pour le climat en Amérique latine et dans les Caraïbes par les moyens suivants:

Exemples de coopération au niveau national

Le Mexique et l’UE collaborent dans les domaines suivants:

Le Brésil et l’UE collaborent dans les domaines suivants:

  • lutte contre la déforestation et la dégradation des forêts, vulnérabilité et adaptation au changement climatique;
  • instruments du marché du carbone par l’intermédiaire du partenariat pour la participation au marché du carbone de la Banque mondiale;
  • projets (études, séminaires, visites d’étude) soutenus par le mécanisme de soutien aux dialogues sectoriels UE-Brésil;
  • recherche scientifique et autres questions abordées par le groupe de travail ad hoc UE-Brésil sur les investissements et la compétitivité;
  • dialogues annuels de haut niveau sur le changement climatique, discussions sur les progrès réalisés dans les négociations internationales, politiques nationales et coopération technique.

En outre, un programme d’action en faveur des entreprises sobres en carbone entre l’UE, le Mexique et le Brésil au titre de l’instrument de partenariat (2014-2020):

  • encourage la coopération entre les entreprises européennes, mexicaines et brésiliennes;
  • fournit une assistance technique pour l’élaboration conjointe de propositions commerciales financièrement rentables.