Action pour le climat
Benefits of climate action

Pourquoi il faut agir pour le climat

La mise en place d’une société à faible intensité de carbone et respectueuse du climat constitue un pari ambitieux, mais aussi une occasion unique. Nous disposons d'ores et déjà des technologies pour atteindre cet objectif. La véritable difficulté consiste à les mettre en œuvre.

Une action pour le climat apporterait les bénéfices suivants:

  • création d'emplois «verts»;
  • meilleure compétitivité;
  • croissance économique;
  • meilleure qualité de l'air et transports urbains moins polluants;
  • nouvelles technologies: voitures électriques ou hybrides, maisons consommant peu d'énergie, bureaux équipés de systèmes de chauffage et de refroidissement intelligents;
  • approvisionnement sûr en énergie et en autres ressources, et moindre dépendance vis-à-vis des importations.

Des études montrent que ces objectifs sont faisables et abordables. Le changement climatique coûtera beaucoup plus cher à l'économie et à la société que des mesures de lutte immédiates.

Plus d'emplois «verts» et moins de coûts

Investir dans une économie à faible intensité de carbone permettrait de créer jusqu'à 1,5 million d'emplois d'ici à 2020.

L' économie verte devrait croître de manière exponentielle. La gestion et le contrôle de la pollution, la collecte et le traitement des déchets, les énergies renouvelables et le recyclage représentent déjà plus de 4 millions d'emplois.

  • Plus de 400 000 emplois pourraient être créés en portant la part d'utilisation des énergies renouvelables à 20%.
  • La rénovation des bâtiments ouvrira d'importants débouchés dans le secteur de la construction.
  • L'application pleine et entière de la législation européenne sur les déchets permettrait d'économiser 72 milliards d'euros par an et de créer plus de 400 000 emplois d'ici à 2020.
  • Une utilisation plus efficace des ressources permettra aux entreprises d'économiser de l'argent (jusqu'à 23 milliards d'euros par an) et de créer 150 000 emplois supplémentaires par pourcentage d'augmentation de la productivité des ressources.
  • Des procédés plus efficaces permettraient de réduire le coût des industries fortement consommatrices d'énergie, de renforcer leur compétitivité et de diminuer leurs émissions de CO2 de plus de 80 % d'ici à 2050.
  • La valeur des biens et des services environnementaux devrait doubler d'ici à 2020. Celle-ci est actuellement estimée à plus de 1 000 milliards d’euros par an, ce qui représente un tiers du marché mondial.
Plus d'emplois verts

Des transports plus propres

L'UE s'est donné pour objectif de réduire de 60 % les émissions dans les transports d'ici à 2050 par rapport à 1990.

En vertu de la législation européenne, les constructeurs automobiles doivent renforcer l'efficacité énergétique des véhicules grâce à des moteurs, des matériaux et des concepts innovants.

Les États membres devront renforcer l'efficacité et la durabilité des marchés publics portant sur les transports et les véhicules.

Ces mesures permettraient:

  • d'augmenter le nombre de véhicules électriques ou hybrides en Europe d'ici à 2020, en installant un nombre suffisant de points de recharge accessibles au public (environ un pour dix voitures);
  • de renforcer l'efficacité énergétique des systèmes de transports publics, par exemple en mettant en circulation des autobus utilisant des carburants de substitution.

L’objectif global consiste à réduire les émissions de gaz à effet de serre, la pollution de l’air et le bruit, ainsi que les embouteillages. Il en résultera d'importantes économies en matière de dépenses de santé et de lutte contre la pollution. Par ailleurs, les importations de pétrole diminueront, ce qui améliorera la sécurité d’approvisionnement dans l’UE.

Les systèmes de transports publics utilisés en Europe sont parmi les plus efficaces au monde. Profitez-en! (c) Commission européenne

Les systèmes de transports publics utilisés en Europe sont parmi les plus efficaces au monde.

Bâtiments et systèmes énergétiques intelligents

La performance énergétique des bâtiments va considérablement s'améliorer:

  • D'ici à la fin 2020, tous les nouveaux bâtiments construits dans l'UE devront être à consommation d'énergie quasi-nulle.
  • Les vieux bâtiments seront modernisés: les États membres devront encourager les rénovations complètes et présentant un bon rapport coût-efficacité.
  • Les habitations les plus modernes n'économiseront pas seulement l'énergie: elles en produiront.
  • Les compteurs d'énergie intelligents donneront des informations en temps réel sur l'utilisation et le coût de l'énergie et enverront automatiquement les relevés à votre fournisseur d'énergie. D’ici à 2020, près de 72 % des consommateurs européens devraient disposer d'un compteur d’électricité intelligent, et 40 % d'un compteur de gaz intelligent.
Panneau de contrôle dans une maison écologique (c) Commission européenne

Le panneau de contrôle indique l’utilisation énergétique de chaque équipement de la maison.

Sécurité des approvisionnements en énergie et en ressources

L'énergie sera produite plus localement et principalement à partir d'énergies renouvelables, plutôt qu'à partir de combustibles fossiles. Outre qu'elle va augmenter les économies d'énergie grâce à des produits et des procédés efficaces sur le plan énergétique, l'UE va diminuer de moitié ses importations de pétrole et de gaz d'ici à 2050.

Elle pourra ainsi:

  • réduire sa dépendance vis-à-vis des importations de pétrole et de gaz et améliorer la sécurité énergétique ;
  • être moins vulnérable en cas d'augmentation des prix du pétrole;
  • réduire le coût des importations de combustibles de 175 à 320 milliards d'euros par an entre 2011 et 2050, ou de 330 milliards d'euros d'ici à 2050.

L'économie de l'Europe dépend fortement des importations de matières premières, dont beaucoup se raréfient. Le recyclage et la récupération réduisent les besoins en matières premières. Ces activités jouent désormais un rôle central pour protéger l'environnement, encourager l'innovation et stimuler l'économie.

Le recyclage contribue à réduire les besoins en matières premières, dont beaucoup se raréfient. (c) Commission européenne

Le recyclage contribue à réduire les besoins en matières premières, dont beaucoup se raréfient.

Société à faibles émissions de carbone

Vous recherchez des idées pour instaurer une société à faible intensité de carbone?

  • Lisez nos conseils
  • Prenez connaissance des principaux événements de notre campagne «Le monde que j'aime. Le climat qui va avec» (2012-2013):