Représentation en Belgique

Nouvelle stratégie de cybersécurité de l'UE et nouvelles règles visant à accroître la résilience des entités critiques physiques et numériques

/belgium/file/informationandnetworksecurityjpg_frinformation_and_network_security.jpg

information and network security
copyright EU

La cybersécurité est l'une des grandes priorités de la Commission et une pierre angulaire de l'Europe numérique et connectée.

18/12/2020

La nouvelle stratégie de cybersécurité de l'UE, présenté par la Commission et le haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, renforcera la résilience collective de l'Europe face aux cybermenaces. Cette stratégie permettra aussi de faire en sorte que tous les citoyens et toutes les entreprises puissent bénéficier pleinement de services et d'outils numériques sûrs et fiables. Lorsqu'ils utilisent des appareils connectés, le réseau électrique, les services bancaires ou les transports aériens ou qu'ils fréquentent des administrations publiques ou des hôpitaux, les Européens doivent pouvoir avoir l'assurance qu'ils sont protégés contre les cybermenaces.

La cybersécurité est l'une des grandes priorités de la Commission et une pierre angulaire de l'Europe numérique et connectée. Une augmentation du nombre de cyberattaques pendant la crise du coronavirus a montré à quel point il est important de protéger les hôpitaux, les centres de recherche et d'autres infrastructures. Une action résolue dans ce domaine est nécessaire pour faire en sorte que l'économie et la société de l'UE soient en mesure de faire face aux défis futurs.

La nouvelle stratégie de cybersécurité contient des propositions concrètes d'initiatives en matière de réglementation, d'investissement et d'action, dans trois domaines d'intervention de l'UE:

  1. Résilience, souveraineté technologique et leadership

La Commission propose ici de réformer les règles relatives à la sécurité des réseaux et des systèmes d'information, en vue d'élever le niveau de cyber-résilience des entités critiques des secteurs public et privé, telles que les hôpitaux, les réseaux énergétiques, les chemins de fer, mais aussi les centres de données, les administrations publiques, les laboratoires de recherche et les installations de production d'appareils médicaux et de médicaments critiques.

  1. Renforcement des capacités opérationnelles de prévention, de dissuasion et de réaction

La Commission prépare actuellement une nouvelle unité conjointe de cybersécurité, afin de renforcer la coopération entre les organes de l'UE et les autorités des États membres chargées de la prévention et de la dissuasion des cybermenaces et de la réaction à ces dernières.

  1. Promouvoir un cyberespace ouvert et mondial grâce à une coopération accrue

L'UE intensifiera ses travaux avec ses partenaires internationaux pour renforcer l'ordre mondial fondé sur des règles, promouvoir la sécurité et la stabilité internationales dans le cyberespace et protéger les droits de l'homme et les libertés fondamentales en ligne.

Plus d’info