Représentation en Belgique

Pour les Belges, les fonds européens ont surtout un impact sur la création d’emplois

/belgium/file/shutterstock-107714891jpg_frshutterstock-107714891.jpg

Les Belges reconnaissent l’impact positif de l’action de l’Union Européenne pour leur ville ou leur région, notamment en matière de création d’emploi, mais aussi en faveur des énergies renouvelables.

05/09/2017

Bruxelles, le 5 septembre 2017 – Les Belges reconnaissent l’impact positif de l’action de l’Union Européenne pour leur ville ou leur région, notamment en matière de création d’emploi, mais aussi en faveur des énergies renouvelables. Les investissements dans ces domaines doivent rester prioritaires d’après eux, et ce dans toutes les régions belges, peu importe leurs ressources. Globalement, sept Belges sur 10 estiment que l’on ne met pas assez en avant l’action de l’UE, et plus de 40% admettent qu’ils ne comprennent toujours pas bien ce que fait l’UE pour ses citoyens.

 

Un impact local reconnu

Une récente étude, menée auprès de 1 000 Belges pour le compte de la Représentation de la Commission Européenne en Belgique, a mis en évidence que la majorité des Belges reconnaissent que le soutien de l’UE a été bénéfique pour leur région. Environ 60% des personnes interrogées trouvent que le soutien des fonds européens a un impact positif sur leur région ou leur ville (Cf. graphique ci-dessous).

/belgium/file/ivox1frpng_frivox1_fr.png

Source : étude iVox indépendante menée auprès de 1 000 Belges pour la Représentation de la Commission Européenne en Belgique

 

Grâce aux différents fonds européens, des milliers de projets en Belgique ont reçu un coup de pouce ou ont pu voir le jour, comme l’explique Wim Embrechts, directeur d’ART2WORK : « Sans l’aide européenne, nous n’aurions pas eu les moyens de développer nos programmes de coaching. » Son ASBL, hébergée sur le site des anciennes brasseries Belle-Vue à Molenbeek, rénovées grâce aux fonds européens FEDER, coache des jeunes de 18-30 ans en difficulté professionnelle en région de Bruxelles-Capitale. « Cette année, ART2WORK formera environ 40 jeunes. Le plus important est de faire sortir la motivation, l’espoir et la passion que chaque personne recèle en elle », ajoute-t-il.

D’après l’étude, les Belges reconnaissent que les investissements européens ont le plus grand impact dans les domaines d’action suivants (Cf. graphique ci-dessous) :

  •           la croissance économique, la création d'emplois et l'emploi (24%),

  •           les énergies renouvelables, l'énergie propre, l'environnement et le climat (16%)

  •           et la recherche et l’innovation (16%)

/belgium/file/ivox2frpng_frivox2_fr.png

Source : étude iVox indépendante menée auprès de 1 000 Belges pour la Représentation de la Commission Européenne en Belgique

 

Priorité sur l’emploi

Dans l'ensemble, les Belges s'intéressent à la manière dont les fonds européens ont un impact en Belgique en favorisant la croissance économique, la création d'emplois et l'emploi en général. Plus de la moitié (51%) ont indiqué ce domaine d’action dans leurs trois principales priorités. « La plus grande priorité de cette Commission est de favoriser la croissance et l'emploi dans les Etats Membres. Nous concentrons une grande partie de nos efforts dans ce domaine, c’est un réel engagement de la part de la Commission, que ce soit pour l’emploi en général et surtout les opportunités pour les jeunes et les gens défavorisées, » rappelle Marianne Thyssen, Commissaire Européenne pour l'emploi, les affaires sociales, les compétences et la mobilité des travailleurs.

En ce qui concerne les domaines dans lesquels l'UE pourrait investir davantage, les Belges ont une nette préférence pour continuer à investir dans la croissance économique, la création d'emplois et l'emploi de manière générale (28% - Cf. graphique ci-dessous). En outre, les Belges souhaiteraient que l'UE investisse plus dans les énergies renouvelables, l'environnement et le climat (16%) et de meilleures installations ou infrastructures de transport (rail, route, aéroports) (15%)

/belgium/file/ivox3frpng_frivox3_fr.png

Source : étude iVox indépendante menée auprès de 1 000 Belges pour le compte de la Représentation de la Commission Européenne en Belgique (total supérieur à 100%, plusieurs réponses étant possibles)

 

Une action à soutenir dans toutes les régions

L'UE soutient des projets locaux dans toutes les régions de Belgique : Flandre, Wallonie, Bruxelles. Une nette majorité de Belges ont aussi indiqué que l'UE doit continuer à investir dans toutes les régions belges (75%), plutôt que de se concentrer exclusivement sur les plus pauvres. Les Belges sont donc attachés à une répartition équitable des investissements, et non pas proportionnellement aux besoins de chaque région (Cf. graphique ci-dessous).

/belgium/file/ivox4frpng_frivox4_fr.png

Source : étude iVox indépendante menée auprès de 1 000 Belges pour la Représentation de la Commission Européenne en Belgique

 

Mais une action qui reste méconnue

Enfin, sept Belges sur dix s’accordent sur le fait que l’on ne parle pas suffisamment de l'UE et que l'impact local de l’UE en Belgique reste sous-exposé. 41% des Belges admettent ne pas bien savoir ce que l'UE fait pour ses citoyens. Steven Engels, analyste économique à la Représentation de la Commission Européenne en Belgique, en explique les raisons : « L’arsenal des programmes d’investissement de l’UE est très large, car chaque fonds a des objectifs et un mandat bien précis. Cela nous permet de travailler efficacement, mais les citoyens n’ont du coup pas de vue d’ensemble de ce que fait l'UE dans un pays comme la Belgique. En outre, l’Union européenne ne finance jamais un projet seule. Il s’agit toujours de partenariats cofinancés par les autorités nationales ou régionales. Souvent, la contribution des autorités locales belges reste mieux en mémoire que celle de l'Europe, qui reste parfois injustement dans l’ombre. »

###

 

A propos de l’étude

L’enquête, une initiative de la Représentation de la Commission Européenne en Belgique, a été réalisée en avril 2017 par un institut de sondage indépendant, iVOX, de manière anonyme, auprès de 1 000 Belges.

 

A propos des investissements européens et de la campagne InvestEU

Apporter un soutien financier pour faciliter le lancement de projets, proposer des subventions sur mesure à des entreprises innovantes, offrir des prêts et des garanties afin d’engendrer des investissements supplémentaires… L’Union Européenne est bien présente pour ses citoyens. Chaque organisation, petite ou grande, peut bénéficier d’un soutien personnalisé européen. Grâce à de nombreux projets de financement et d’investissement, l’Union Européenne offre l’opportunité de grandir, de générer de l’emploi et d’attirer du capital hors du secteur privé afin d’aider les citoyens européens à construire un avenir meilleur. Les investissements de l’Union Européenne apportent des améliorations concrètes dans le quotidien de ses citoyens : une meilleure éducation, des formations et encadrements additionnels lors de la recherche d’emploi, un système de soins de santé modernisé, une énergie plus verte, de nouvelles infrastructures de transport et des technologies novatrices, pour ne citer que quelques exemples.

La campagne d’information publique d’InvestEU, lancée en février 2017 par la Direction Générale de la Communication au sein de la Commission Européenne, a pour objectif d’accroitre la visibilité des opérations d’investissement de l’Union Européenne et de souligner leur impact tangible sur des projets concrets et auprès des citoyens. Consultez le site web de la campagne pour découvrir les avantages des investissements de l’Union Européenne dans votre quartier.