Office européen de lutte antifraude

Coopération avec les partenaires d’enquête

Coopération avec les partenaires d’enquête

Pourquoi coopérons-nous?

Notre objectif est de veiller à ce que les fonds de l’UE, qu’ils soient destinés à être utilisés dans les États membres ou à l’étranger (sous forme d’aide au développement, par exemple), parviennent à leurs bénéficiaires sans être détournés par la fraude et la corruption.

La coopération internationale est particulièrement importante à cet égard, car des montants considérables sont octroyés directement dans des pays non membres de l’UE ou acheminés via d'autres donateurs ou organisations internationales.

Qui sont les partenaires de l'OLAF?

Les partenaires de l'OLAF sont des services administratifs, judiciaires et d’enquête de pays membres et non membres de l’UE, ainsi que des organismes internationaux habilités à exercer un contrôle sur des projets financés par l’Union et à mener des enquêtes et entamer des poursuites relatives à des activités illégales concernant les fonds concernés, telles que des malversations ou des faits de corruption.

Les services partenaires de l’OLAF sont souvent chargés de surveiller les projets d’aide financés par l’UE, de mener des enquêtes administratives ou judiciaires relatives à des fraudes ou des irrégularités et d’engager des poursuites le cas échéant.

Chaque État membre dispose d’un service chargé de faciliter la coopération avec l’OLAF: le service de coordination antifraude (AFCOS). En savoir plus sur l’AFCOS.

Comment coopérons-nous?

  • Les partenaires de l’OLAF aident celui-ci en effectuant des inspections et des contrôles sur le terrain dans les pays non membres de l’UE.
  • L’OLAF et ses partenaires partagent des informations et de l’expertise.
  • L’OLAF a signé des accords de coopération administrative avec certains partenaires afin de faciliter concrètement la coopération au quotidien (voir le modèle d’accord et la liste des accords signés).