Agriculture et développement rural

Jeunes agriculteurs

Jeunes agriculteurs

Financement de la PAC
Jeunes agriculteurs

Face au vieillissement de la population agricole, l’Union européenne (UE) intensifie ses efforts pour inciter les jeunes à reprendre le flambeau. Elle aide les jeunes agriculteurs à mettre en place leur activité grâce à des subventions de démarrage et à d’autres formes de soutien financier et pratique, telles que des formations. Soutenir la prochaine génération d’agriculteurs européens contribue non seulement à renforcer la compétitivité future de l’agriculture européenne, mais aussi à garantir l’approvisionnement alimentaire de l’Europe pour les années à venir.

Une exploitation moderne est un lieu de travail dynamique, qui utilise souvent des technologies innovantes telles que des robots de traite ou d’irrigation connectés à des téléphones portables. Cependant, 6 % seulement des exploitations agricoles en Europe sont dirigées par des agriculteurs de moins de 35 ans et intéresser davantage de jeunes à l’agriculture est un défi de taille!

 

Aider les jeunes à devenir agriculteurs

L’UE a donc mis en place un certain nombre de programmes visant à encourager les jeunes à devenir la prochaine génération d’agriculteurs européens.

Elle octroie, par exemple, des fonds dans le cadre de sa politique agricole commune (PAC), afin d’aider les jeunes agriculteurs à créer et développer leur activité. Un soutien est accordé, pendant une période maximale de 5 ans, aux agriculteurs qui démarrent une activité et qui ont 40 ans ou moins au moment de la demande.
 

Les jeunes agriculteurs bénéficient en outre d’une aide supplémentaire liée aux paiements directs de la PAC: les autorités nationales sont tenues de réserver jusqu’à 2 % de leur enveloppe de paiements directs afin d’offrir aux jeunes agriculteurs des paiements directs majorés de 25 % (maximum) pendant leurs cinq premières années d’activité dans le secteur. Les jeunes agriculteurs sont également prioritaires lorsqu’il s’agit de recevoir des crédits de paiements directs provenant de la réserve nationale/régionale.
 

En outre, les programmes de développement rural (PDR) de la PAC dans chaque pays de l’UE prévoient souvent des mesures supplémentaires pour aider les jeunes agriculteurs à se lancer, notamment des services de conseils pour les débutants. Voir comment une jeune agricultrice hongroise à créé sa propre entreprise avec l’aide de divers programmes de l’UE.
 

> > Programmes nationaux ou régionaux de développement rural

 

Un autre aspect positif est que les jeunes agriculteurs sont généralement plus susceptibles de se tourner vers l’innovation pour développer leur activité. Un certain nombre de programmes gérés par le partenariat européen d’innovation (PEI-AGRI) visent à encourager l’adoption de techniques innovantes pour augmenter la production et réduire les coûts, par exemple. (Lire l’entretien «Innovation for young European farmers» pour en savoir plus).

 

De quoi les jeunes agriculteurs ont-ils besoin?

Un sondage récent réalisé auprès de plus de 2 000 agriculteurs de moins de 40 ans dans l’ensemble des 28 pays de l’UE montre qu’après l’accès à l'achat ou à la location de terres, les agriculteurs ont surtout besoin de soutien financier (subventions), d’un accès au crédit et d’une main-d’œuvre qualifiée suffisante. Ces besoins varient toutefois d'un pays à l’autre, comme le montre un rapport distinct.
 

> > Brochure: Les jeunes agriculteurs et la PAC