Chemin de navigation

Les jeunes et le monde

Les jeunes et le monde

Le rôle de l'UE

L'UE cherche à aider les jeunes à collaborer avec des régions extérieures à l'Europe et à participer davantage aux politiques entreprises dans le monde sur des questions telles que le changement climatique, les objectifs du millénaire pour le développement et les droits de l'homme.

Elle mène à cette fin les actions suivantes:

  • sensibiliser les jeunes aux questions de portée mondiale;
  • fournir aux jeunes des possibilités de dialogue avec les responsables politiques sur les défis mondiaux;
  • favoriser la compréhension mutuelle entre jeunes du monde entier par le dialogue;
  • encourager les jeunes à faire du bénévolat dans des projets environnementaux («volontariat écologique») et à adopter un comportement écologique (recyclage, économies d'énergie, recours à des véhicules hybrides, etc.);
  • promouvoir l'esprit d'entreprise, l'emploi, l'éducation et les possibilités de volontariat en dehors de l'Europe;
  • promouvoir la coopération et les échanges entre les professionnels du secteur de la jeunesse sur différents continents;
  • encourager les jeunes à faire du bénévolat dans les pays en développement ou à travailler sur des enjeux de développement dans leur propre pays.
Les mesures prises par la Commission

Concrètement, la Commission poursuit ces objectifs par les moyens suivants:

  • les projets Erasmus+, qui encouragent la mobilité internationale des jeunes et des professionnels travaillant avec les jeunes, ainsi que la coopération internationale entre organismes de jeunesse. Ces projets favorisent la citoyenneté active et l’employabilité des jeunes par l’éducation et l’apprentissage non formels. En outre, ils contribuent à la qualité et à la reconnaissance du travail mené auprès des jeunes et au renforcement des capacités des organisations de jeunesse et d’autres parties prenantes;
  • le renforcement de la coopération avec les pays partenaires voisins de l'UE, au travers de projets tels que la «fenêtre Jeunesse du partenariat oriental», qui renforce la coopération entre jeunes avec les pays du partenariat oriental (Arménie, Azerbaïdjan, Biélorussie, Géorgie, Moldavie et Ukraine), de même que la «fenêtre Jeunesse des Balkans occidentaux», qui favorise la coopération avec l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, le Kosovo, le Monténégro et la Serbie;
  • le partenariat pour la jeunesse UE-Conseil de l’Europe, qui réunit chaque année des jeunes et des responsables politiques, des chercheurs et des professionnels du secteur de la jeunesse en Europe du Sud-Est, en Europe orientale et dans le Caucase, ainsi que dans les pays du sud de la Méditerranée;
  • l'organisation d'événements bilatéraux entre l'UE et les pays non membres de l'UE, en vue de promouvoir le dialogue interculturel et la compréhension entre les jeunes.

Le «dialogue interpersonnel de haut niveau UE-Chine» lancé en 2012 a débouché sur un certain nombre de projets de partenariat associant les organisations de jeunesse et mettant l’accent sur des questions d’intérêt commun telles que l’employabilité et l’esprit d’entreprise chez les jeunes, la participation des jeunes à la société et le volontariat. En outre, des événements spécifiques ont été organisés en Europe et en Chine sur l'évolution du secteur de la jeunesse et sur l’esprit d’entreprise chez les jeunes. Le deuxième dialogue de haut niveau, organisé en 2014, a approuvé la poursuite de ces activités dans les années à venir.

 

How can we help?