Le rôle de l'UE

Afin de promouvoir l’emploi des jeunes et l’esprit d’entreprise, l’UE et ses États membres œuvrent de concert pour:

  • répondre aux préoccupations des jeunes dans les stratégies en matière d’emploi;
  • investir dans les compétences recherchées par les employeurs;
  • renforcer les services d'orientation professionnelle et de conseil;
  • promouvoir les possibilités de travailler et de se former à l’étranger;
  • agir en faveur de la qualité des stages/de l’apprentissage;
  • améliorer les structures de garde d’enfants et le partage des responsabilités familiales;
  • encourager l'esprit d'entreprise.

Les mesures

Améliorer l’emploi des jeunes est au cœur de la politique de l’UE en matière d’emploi, dans le contexte de la stratégie Europe 2020 en faveur de la croissance et de l’emploi. La Commission a pris des mesures spécifiques pour contribuer à lutter contre le chômage des jeunes, notamment:

  • l’initiative phare «Jeunesse en mouvement» (2010), un train complet de mesures en matière d’éducation et d’emploi pour les jeunes. Cette initiative comprend:
  • le paquet «Emploi des jeunes» (2012), qui comprend:
    • la garantie pour la jeunesse, adoptée par le Conseil en avril 2013, qui vise à assurer que tous les jeunes de moins de 25 ans reçoivent une offre d’emploi de qualité, la possibilité de poursuivre des études, un apprentissage ou un stage dans les 4 mois suivant la sortie de l’enseignement formel ou la perte de leur emploi,
    • un cadre de qualité pour les stages, adopté par le Conseil en mars 2014, qui vise à permettre aux stagiaires d’acquérir une expérience professionnelle de qualité dans des conditions sûres et équitables et à encourager les stages transnationaux,
    • l’Alliance européenne pour l’apprentissage Choisissez les traductions du lien qui précède , qui réunit des autorités publiques, des entreprises, des partenaires sociaux, des prestataires de l'enseignement et de la formation professionnels, des représentants de la jeunesse et d’autres acteurs clés en vue de promouvoir les initiatives et les programmes d’apprentissage dans toute l’Europe;
  • l’initiative pour l’emploi des jeunes (2013) renforce le paquet «Emploi des jeunes». Elle vise surtout à aider les jeunes qui sont sans emploi et ne suivent ni études, ni formation, dans les régions dont le taux de chômage des jeunes dépasse 25 %. Elle est dotée d'un budget de 6 milliards d’euros pour la période 2014-2020;
  • la communication intitulée «Œuvrer ensemble pour les jeunes Européens – un appel à l'action contre le chômage des jeunes» (2013) vise à accélérer la mise en œuvre de la garantie pour la jeunesse, à accroître les investissements en faveur des jeunes, ainsi qu'à élaborer des outils pour aider les pays et les entreprises de l'UE à recruter des jeunes;
  • le corps européen de solidarité a été lancé en décembre 2016. Il permet aux jeunes de travailler, bénévolement ou en étant rémunérés, dans le cadre de projets au profit de communautés et de personnes dans toute l’Europe. Il est ouvert aux jeunes âgés de 18 à 30 ans. Les jeunes âgés de 17 ans peuvent manifester leur intérêt à participer.

L’esprit d’entreprise chez les jeunes

L’esprit d’entreprise chez les jeunes est une des grandes priorités politiques de l’UE en tant qu'outil pour lutter contre le chômage et l’exclusion sociale des jeunes et pour stimuler l’innovation chez les jeunes:

L’animation socio-éducative et l’apprentissage non formel jouent un rôle important dans le développement du potentiel de création et d’innovation des jeunes, ainsi que pour leurs compétences entrepreneuriales. La politique et les programmes en faveur de la jeunesse aux niveaux européen et national soutiennent les points suivants:

 

Find out more