Chemin de navigation

Apprentissage mutuel

L’apprentissage mutuel

L'apprentissage mutuel permet de recenser les bonnes pratiques dans les différents États membres et d'en tirer des enseignements. Il s'agit d'un élément clé de la méthode ouverte de coordination.

Les objectifs

L’apprentissage mutuel vise à répondre à des questions concrètes pour lesquelles des États membres souhaitent s'inspirer d'initiatives menées par d’autres. Les groupes d’experts et les activités d’apprentissage par les pairs dans le domaine de la jeunesse peuvent notamment apporter leur contribution à des initiatives plus larges de l’UE.

Les acteurs

L'apprentissage mutuel est mis en œuvre par les États membres eux-mêmes, la Commission jouant un rôle de soutien.

Fonctionnement

L'apprentissage mutuel est assuré sous la forme d'actions d'apprentissage par les pairs, de conférences et de séminaires, de forums ou groupes d'experts de haut niveau, ainsi qu'au moyen d'études, d'analyse et de réseaux sur internet, avec la participation des parties concernées.

Groupes d’experts

Des groupes d'experts sont créés au titre du plan de travail de l’Union européenne en faveur de la jeunesse; ils couvrent des sujets liés aux priorités du cycle de travail triennal du cadre pour la coopération dans le domaine de la jeunesse. Ils sont constitués d'experts désignés par les États membres de l’UE.

Dans le cadre du plan de travail de l’Union européenne en faveur de la jeunesse pour 2016-2018, des groupes d'experts aborderont les sujets suivants:

  • Définition de l'apport spécifique du travail socio-éducatif auprès des jeunes et de l'apprentissage non formel et informel pour ce qui est de:
    a) favoriser la citoyenneté active et la participation des jeunes à des sociétés plurielles et tolérantes et prévenir la marginalisation, la radicalisation et les comportements violents qui en résultent;
    b) tirer parti des possibilités offertes par le nombre croissant de jeunes migrants et réfugiés dans l'Union européenne et relever les défis posés par ce phénomène.
  • Prise en considération des risques, avantages et répercussions du passage au numérique pour les jeunes, le travail socio-éducatif auprès des jeunes et les politiques en faveur de la jeunesse.

Les groupes d'experts créés au titre du plan de travail de l’UE en faveur de la jeunesse pour 2014-2015 ont abordé les sujets suivants:

  • Les systèmes de qualité pour l'animation socio‑éducative auprès des jeunes dans les États membres de l’UE et le rôle des indicateurs ou grands axes communs
  • La contribution spécifique du travail socio-éducatif auprès des jeunes pour les aider à faire face aux défis auxquels ils sont confrontés, en particulier le passage du système éducatif au monde du travail
Activités d’apprentissage par les pairs

Les activités d’apprentissage par les pairs suivantes sont prévues dans le cadre du plan de travail de l’UE en faveur de la jeunesse pour 2016-2018:

  • Apprentissage par les pairs (États membres et Commission/directeurs généraux) «Le travail socio-éducatif auprès des jeunes, un outil reconnu et à forte valeur ajoutée pour la coopération intersectorielle à l'appui de la transition des jeunes vers l'âge adulte et le monde du travail».
  • Apprentissage par les pairs «Nouvelles pratiques du travail socio-éducatif auprès des jeunes et renforcement de l'attractivité du travail socio-éducatif aux yeux des jeunes».

Un certain nombre d'activités d’apprentissage par les pairspdf(115 kB) Choisir les traductions du lien précédent  , de conférences et de réseaux ont été proposés dans le cadre de la coopération européenne dans le domaine de la jeunesse. Au titre du dernier plan de travail de l’UE pour la jeunesse, un exercice d’apprentissage par les pairs a été organisé entre les États membres afin de renforcer l'élaboration de politiques intersectorielles dans le domaine de la jeunesse au niveau national.

 

How can we help?