Feuille de route pour un espace européen unique des transports

Investir dans le réseau

Train sur des rails en forme d’euroLes transports doivent être planifiés sur le long terme. Les décisions qui seront prises dans les prochaines années vont définir le paysage pour les décennies à venir. Mais des investissements considérables sont nécessaires pour améliorer l’infrastructure à l’intérieur de l’UE. L’Europe est à la traîne par rapport aux autres principaux acteurs dans le monde et l’argent public ne suffira pas. Si nous voulons fournir un service de haute qualité, nous avons besoin de nouvelles sources de financement privées et de nouvelles manières de garantir l’investissement.

Pourquoi nous devons investir...

  • L’UE dispose de plus de 4,5 millions de km de routes pavées, 212 500 km de lignes ferroviaires et 41 000 km de voies navigables intérieures.

    Source: Estimations de la CE basées sur des données émanant de Eurostat, UIC et des sources nationales

  • Depuis le dernier élargissement en 2007, la politique européenne des transports couvre la majeure partie du continent de 500 millions de citoyens. Les nouveaux États membres ne disposent que de 4 800 km d’autoroutes et d’aucune voie ferrée à destination des trains à grande vitesse; les voies ferrées conventionnelles sont elles souvent dans un mauvais état.

    Source: Energy and Transport in Europe – Statistical Pocketbook 2010 English (en) .

  • Un réseau de transport performant a besoin de ressources importantes pour bien fonctionner. Afin de satisfaire la demande en transports, le développement de l’infrastructure de l’UE devrait nécessiter un investissement de plus de 1,5 trillion d’euros pour la période 2010-2030, ainsi qu’un investissement supplémentaire d’un trillion d’euros dans les véhicules, l’équipement et les infrastructures de tarification pour permettre d’atteindre les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le bouclage du réseau RTE-T quant à lui nécessiterait 550 milliards d’euros d’ici 2020, dont 215 milliards pour la suppression des principaux goulets d’étranglement.

    Source: Calculs de la CE basés sur le système d’information TENtec et l’analyse d’impact accompagnant le livre blanc, SEC(2011) 358 pdf - 2 MB [2 MB] English (en) .

  • D’après les prévisions, l’activité du transport de fret devrait augmenter d’environ 80 % d’ici 2050 par rapport à 2005, alors que le transport de passagers devrait croître de 51 %.

    Source: Modèles de transport PRIMES-TREMOVE et TRANSTOOLS (Annexe 5 de l’analyse d’impact accompagnant le livre blanc, SEC(2011) 358. pdf - 2 MB [2 MB] English (en)

  • Le ciel et les aéroports européens courent un risque de saturation s’ils ne reçoivent pas d’investissements substantiels visant à soutenir le déploiement du système européen de gestion du trafic aérien (Ciel unique). Le transport aérien de passagers devrait augmenter de 50 % d’ici 2020, tandis que le fret devrait croître de 125 %.

    SourceModèle de transport TRANSTOOLS (Annexe 5 de l’analyse d’impact accompagnant le livre blanc, SEC(2011) 358). pdf - 2 MB [2 MB] English (en)

  • Entre 2000 et 2006, l’UE a investi 859 milliards d’euros dans son infrastructure de transports.

    Source:  Steer Davies Gleave, 2009, "Ex Post Evaluation of Cohesion Policy Programmes 2000-2006, Work Package 5A: Transport", First Intermediate Report pdf - 6 MB [6 MB]

Les décisions d’investir se font sur le long terme...

  • La durée de vie moyenne d’un avion est de 30 ans environ, celle des bateaux, de 28 ans. Quant au matériel roulant ferroviaire, il est remplacé tous les 35 ans approximativement.

    Source: Pridmore et al, 2009, An overview of the factors that limit new technology and concepts in the transport sector

  • Construire une autoroute peut prendre jusqu’à 20 années, entre la planification et sa construction. Le coût moyen par km dépend de la localisation et de la complexité de la route et peut commencer à 7,1 millions d’euros pour atteindre 26,8 millions.

    Sources: Geldidee magazine, 3/2007; Press relations 

  • On estime que la valeur actuelle des investissements requis pour le développement de l’infrastructure du transport routier électrique dans l’UE serait comprise entre 80 et 140 milliards d’euros.

    Source: Modèle de transport PRIMES-TREMOVE pdf - 2 MB [2 MB] English (en)  (Annexe 5 de l’analyse d’impact accompagnant le livre blanc, SEC(2011) 358).

Page d’accueil
Dernière mise à jour : 01/06/2011 | Haut de la page