Chemin de navigation

Autres outils

  • Version imprimable 
  • Diminuer la taille du texte 
  • Augmenter la taille du texte 

Rendre les routes plus sûres pour les motos et les vélomoteurs

Pratiques et amusants…

Motorcycles On rencontre de plus en plus de motos et de vélomoteurs («véhicules à moteur à deux roues») sur nos routes, et plus particulièrement dans les villes, où ils offrent une solution aux embarras de circulation croissants, aux problèmes de stationnement et au coût élevé d'une voiture.
Les conducteurs de deux-roues sont nombreux, qu'il s'agisse de motards pilotant des grosses cylindrées pour le plaisir ou de personnes se rendant au travail ou à l'école en vélomoteur ou en scooter. Entre 2001 et 2007, le nombre de deux-roues a augmenté de 34 % en Europe.

… mais vulnérables

Par rapport aux voitures, les deux-roues sont moins stables, moins visibles et n'offrent pas une aussi bonne protection au conducteur. Ce type de véhicule est impliqué dans un pourcentage anormalement élevé d'accidents graves ou mortels, dont la plupart se produisent en ville et sont dus à une erreur humaine.
En 2008 par exemple, au moins 6 800 conducteurs de deux-roues ont perdu la vie. Cela signifie que 17 % des accidents mortels impliquent des deux-roues, alors que cette catégorie ne représente que 2 % des véhicules présents sur les routes. Une victime sur trois a moins de 25 ans, mais dans la tranche d'âge moyenne aussi, le taux d'accident est plus élevé parmi les motards que chez les automobilistes.

Améliorer la sécurité des véhicules à moteur à deux roues

L'Union européenne s'efforce d'améliorer la sécurité sur tous les plans — au niveau de la conduite, sur les routes, dans les véhicules — en privilégiant deux axes:

  • la formation: introduction d'un permis vélomoteurs et d'un âge minimum dans toute l'Union (directive 2006/126/CE sur l'harmonisation des permis de conduire);
  • la recherche: conception de glissières de sécurité plus sûres (SMART RRS), utilisation de capteurs pour alerter les usagers de la route de la présence d'autres usagers (WATCH-OVER), développement d'applications d'aide à la conduite et d'autres instruments intelligents pour les deux-roues (SAFERIDER).

En savoir plus sur cette rubrique

Liens utiles