Chemin de navigation

Autres outils

  • Version imprimable 
  • Diminuer la taille du texte 
  • Augmenter la taille du texte 

Formation

Outre les cours théoriques et pratiques habituels pour obtenir le permis, des formations supplémentaires peuvent être exigées pour certains types de conducteurs. Les conducteurs professionnels, par exemple, doivent suivre une formation spéciale pour travailler au sein de l'UE. Quant aux conducteurs multirécidivistes, ils se voient proposer des programmes de sensibilisation à la sécurité routière destinés à améliorer leur comportement sur la route.

Schools in sessionsL'ouverture du marché du transport a entraîné l'introduction de normes de formation valables dans toute l'UE pour les conducteurs professionnels. Désormais, toute personne souhaitant travailler comme chauffeur doit suivre une formation, passer un examen et effectuer un stage tous les cinq ans.

Projets

Le projet NovEV a évalué différents programmes de formation des apprentis conducteurs en comparant les systèmes de six pays de l'UE.
Dans le cadre du projet BASIC, les nouvelles méthodes de formation de base utilisées dans l'Union européenne ont fait l'objet d'une comparaison et des recommandations ont été formulées sur les meilleures pratiques.
Enfin, le projet TRAIN-ALLpdf(59 kB) a testé les méthodes et outils utilisés pour la formation et l'évaluation des conducteurs par ordinateur.

Multirécidivistes

Les conducteurs coupables d'infractions graves ou répétées au code de la route se verront retirer leur permis et/ou contraints de payer une amende. Dans bien des cas, ils devront suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière pour pouvoir conduire à nouveau. Ces stages ont pour objectif de montrer aux multirécidivistes comment changer leur comportement sur la route.
Le projet ANDREApdf vise à analyser les programmes de sensibilisation des conducteurs à la sécurité routière afin de déterminer lesquels sont les plus efficaces et pour quelles raisons.
Les programmes de sensibilisation à la sécurité routière destinés aux conducteurs coupables de conduite en état d'ivresse ou sous l'emprise de stupéfiants ont fait l'objet d'une comparaison dans le cadre du projet DRUID, afin de concevoir un système d'évaluation de ces programmes.