Events

La Commission présente des mesures pour réduire de moitié le nombre de morts sur la route à l’horizon 2020

  • Bruxelles, le 20 juillet 2010

 

 La Commission européenne a adopté aujourd’hui un plan ambitieux visant à réduire de moitié le nombre de morts sur les routes européennes au cours des dix prochaines années. Les initiatives proposées, qui constituent un ensemble d’orientations politiques pour la sécurité routière de 2011 à 2020, visent notamment à établir des normes plus strictes pour la sécurité des véhicules, à améliorer la formation des usagers de la route, ou encore à renforcer le contrôle de l’application du code de la route. La Commission coopérera étroitement avec les États membres pour mettre en œuvre ce programme.

Les Européens demandent plus de mesures en faveur de la sécurité routière

Une enquête publiée aujourd'hui par la Commission européenne montre que les Européens souhaitent que les pays de l'UE fassent plus d'efforts en faveur de la sécurité routière. Neuf Européens sur dix (94 %) jugent que l'alcool au volant est le principal problème en matière de sécurité routière, et huit sur dix (78 %) estiment que la vitesse excessive est un problème important. Pour la plupart des personnes interrogées (52 %), les pays de l'UE devraient, en priorité, améliorer les infrastructures routières; pour 42 %, il est prioritaire qu'ils fassent mieux respecter le code de la route et pour 36 %, que ce code soit appliqué de la même manière aux conducteurs étrangers et aux conducteurs locaux. Cette enquête Eurobaromètre a été commandée par la Commission dans le cadre de sa campagne pour réduire le nombre de victimes d'accidents de la route dans l'UE. Ses résultats ont été publiés aujourd'hui, ainsi que des projets visant à rendre nos routes encore plus sûres.

Diminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteEnvoyer à un amiVersion imprimable